Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les silencieuses de Nadine TRINTIGNANT

  

   Suite au décès de Jean-Louis Trintignant, ma médiathèque a proposé ses films ainsi que ceux de Nadine Trintignant. Attirée par la 1ère de couverture du roman de Nadine T. j'ai emprunté "Les silencieuses", une histoire qui n'est pas sans rappeler la tragédie vécue par sa fille Marie.

  Lily Rose, Milena, Pauline sont des femmes qui se taisent. Elles cachent chacune leur secret...

  François et  Jacques sont amis de longue date mais Jacques ne connait pas vraiment François qui tait son désespoir. Quant à André,  sa vengeance par jalousie sera terrible...

   Une histoire prenante où suspens, destruction physique et psychique mènent ces  personnages vers un destin commun. Heureusement, il y a beaucoup d'Amour filial et conjugal!

 

Voir les commentaires

Des âmes consolées de Mary LAWSON

    Un roman choral à trois personnes, trois familles en quête d'amour et de pardon.

    Clara a 8 ans lorsque sa sœur Rose, s'enfuit de la maison. Jeune adolescente de 16 ans au caractère rebelle elle a disparu depuis plusieurs jours. Clara attend son retour prostrée à la fenêtre qu'elle ne veut quitter sous aucun prétexte. Alors que en même temps,  Clara surveille le chat de la voisine, elle épie un homme qui vient d'occuper cette maison voisine qui appartient à madame Orchard. Celle-ci est entrée à l'hôpital.

    Cet inconnu est Liam, il vient d'arriver dans cette ville de Solace, récemment divorcé, il a donné sa démission pour venir s'installer et remettre en état cette maison....

     ET je n'en dévoilerai pas davantage!

 

Une ville imaginaire, une histoire tendre qui avance tranquillement. Trois personnages très attachants unis par des liens que le lecteur découvre en douceur et un chat dont le rôle est important!

Plusieurs thèmes sont abordés: l'enfance, la maternité, le désir d'enfant, la famille, l'amitié inter générationnelle, l'entraide, les secrets, les douleurs personnelles, la solitude.

 

 

 

Voir les commentaires

Peau d'âne et l'ogre de Dominique SIGAUD

Quatrième de couverture:

  • En France 400 viols et tentatives de viols sur mineur sont commis chaque jour.
  • 80% sont intrafamiliaux.
  • 80% touchent des filles.
  • 90% ne conduisent à aucun procès.


Quelle est la réalité de l'inceste et du viol sur mineur en France ? Qui concernent-ils ? Commis dans quelles conditions ? Avec quelles conséquences ? Sur les victimes ? L'entourage ? Quelles séquelles ?
S'appuyant sur de nombreux témoignages, des entretiens avec des victimes et avec des professionnels, cette enquête dresse un état des lieux, soulève des tabous comme le déni des droits des victimes, les viols commis chez les nounous ou la question des orgasmes contraints, mais elle aborde aussi ce qui peut aider les victimes à s'en relever et dessine des pistes pour combattre ce fléau.
Utile, pédagogique, ce livre donne conseils juridiques, numéros de téléphone, adresses, et noms d'associations.
Il ouvre enfin une véritable réflexion sur l'état d'une société dont les viols et incestes, mais aussi leur traitement, constituent un symptôme inquiétant. Au passage, il soulève une question essentielle, rarement abordée : comment accompagner ces enfants, violés et incestés, dotés sans le vouloir et beaucoup trop tôt d'un savoir sur les pulsions sexuelles adultes ?


Grand reporter, écrivain, essayiste, Dominique Sigaud est lauréate du prix AFJ 1996 pour son travail sur le Rwanda puis du grand prix de la SGDL en 2018 pour l'ensemble de son oeuvre. En 2019, elle publie chez Albin Michel La malédiction d'être fille, Prix des Droits de l'Homme, et créée à Nancy un Observatoire pilote des violences sexuelles sur mineur.

 

Mon avis: Un essai très bien documenté, intéressant bien que le sujet soit bien triste et utile car il met en évidence un sujet d'actualité que nous sommes loin d'imaginer aussi important et aussi présent.  Découverte d'un monde inconcevable. Un essai qui se lit facilement.

Voir les commentaires

Le pavillon des combattantes de Emma DONOGHUE

        Nous sommes en 1918 à 3 jours de l'armistice en Irlande. Durant trois longues journées , nous assistons au dévouement de Julia, infirmière dans l'hôpital catholique de Dublin, dans le service infectieux de la maternité. Le virus Influenza fait rage, tuant médecins et personnel hospitalier. Julia se voit attribuer le rôle de "chef" dans ce service et va œuvrer à sauver ses patientes.

       Cette infirmière va lutter pour que ces mères infectées restent en vie et mettent au monde leur bébé. Ces femmes incarnent la pauvreté et l'ignorance, Julia fera tout pour les instruire un minimum sur leur corps. Julia combat la douleur n'hésitant pas à désobéir aux méthodes archaïques de cette institution. 

       Julia est enfin aidée par Bridie, totalement innocente mais volontaire et intelligente, Bridie va être d'un grand secours auprès de Julia. Elle fait partie de ces filles-mères exploitées par les couvents irlandais. nous vivons donc le quotidien de ce service en huis-clos.

        Le Docteur Kathleen Lynn a vraiment existé et œuvré pour les femmes, pour l'amélioration de leur condition de vie et d'hygiène en ce début XXème siècle. Cette femme était recherchée par les autorités comme dangereuse terroriste. Elle a créé et fondé en 1919 le St Ultan's Children's Hospital, unité qui a contribué à faire baisser le taux de mortalité infantile en Irlande.

        L'auteur met l'accent sur la maltraitance dans les instituts religieux pour filles-mères, les séquelles laissées aux soldats qui n'ont succombé ni à la guerre ni à la grippe (frère de Julia). Les faits politiques, historiques et socio-économiques Irlandais sont bien mis en avant.

        Les 4 chapitres  portent les couleurs que prend la peau aux différents stades de la maladie: Rouge- Marron- Bleu- Noir.

       Un roman-récit intéressant, émouvant, bien écrit aussi prenant qu'un roman policier (pour ma part!)

 

 

EXTRAIT WIKIPEDIA: Kathleen Lynn naît dans une famille protestante et grandit dans le comté de Mayo. Son père, Robert Young Lynn, est pasteur de l'Église d'Irlande. À l'époque l'ouest du pays reste marqué par la Grande Famine (1845-1852), et la jeune Kathleen vit entourée de la pauvreté et la mortalité infantile des paysans, ce qui la pousse à l'âge de 16 ans, à entamer des études de médecine.

En 1891, Lynn commence ses études supérieures comme pensionnaire au Alexandra College à Dublin avant d'entrer, en , à la faculté de médecine de l'Université catholique d'Irlande de Dublin puis au Collège royal de chirurgie d'Irlande. Elle obtient son diplôme en médecine de l'Université royale d'Irlande en 1899. En 1898, elle est la première femme nommée médecin résidente de l'Hôpital Adelaide (en) à Dublin, mais l'opposition du personnel à sa nomination l'empêche de prendre ses fonctions. Elle termine ses études supérieures aux États-Unis au début des années 1900 avant de travailler comme médecin de garde dans les hôpitaux de la ville de Dublin. Lynn devient membre du Collège royal des médecins d'Irlande en 1909.

Voir les commentaires

Le Jeu des si de Isabelle CARRE

        Un roman très original qui montre bien qu'un comédien peut endosser différents personnages...

        Lorsque Elisabeth sort de l'aéroport pour retrouver son futur mari celui-ci n'est pas là. Un chauffeur de taxi porte la pancarte de la cliente qu'il attend: Emma Auster. Elisabeth monte dans ce taxi et endosse l'identité de cette inconnue, quittant ainsi la vie tumultueuse parisienne. Elle arrive chez Adèle et Sébastien pour s'occuper de leurs deux enfants. Elle restera plus d'une année.... Cette 1ère partie est sympa.

       Puis nous nous retrouvons en Bretagne pendant le 1er confinement chez une comédienne qui découvre que son futur mari la trompe. La comédienne veut rencontrer la maîtresse...

      En 3ème partie tout se recoupe et Isabelle Carré avoue qu'elle ne peut endosser de nouvelles personnalités que dans ses rôles mais qu'il lui était arrivé parfois de ne pas vouloir sortir de scène préférant la vie du personnage à la sienne. "Elle est incapable de se jeter dans le vide sans scène ni costumes, sans connaître l'issue de l'histoire."

On peut se poser ces questions: Quelle place occupe-t-on dans la société?   Quelle place prend-on?

      Quelle place nous donne -t-on?

     Il existe un désir de changement dans chacun d'entre nous, l'envie de tout lâcher devant les obligations, les responsabilités trop lourdes, les responsabilités plus nombreuses. 

     Qui ne sait jamais dit: Et si j'avais fait ceci au lieu de cela.....

    Un roman un peu fouillis à mon sens qui me laisse perplexe mais un roman plein de sensibilité et de fragilité à l'image de son auteure que je conseille de voir au théâtre!

Voir les commentaires

Pas de pissenlits pour le cadavre de Andrea H. JAPP

      C'est le 1er livre que je lis de cette auteur qui a bonne presse et m'a bien divertie!!!!

Gérard Fourier est un pharmacien malhonnête. Il a fait fortune en vendant à ses clients des gélules de maïzena enrobées de stupéfiants et de diurétique...  une vraie cure d'amaigrissement..... Lorsque son cadavre est retrouvé sous un amas de fleurs, Louise et Chloé s'empressent d'éclaircir l'affaire....

     Louise est une jeune divorcée un peu paumée et Chloé est dentiste mais ne supporte plus le bruit de la roulette! Ainsi elles décident d'ouvrir un magasin de fleurs. C'est dans la réserve, au milieu de la végétation que Chloé découvre le corps de Gérard, il a été assassiné.... Tout pourrait accuser Chloé.....

     Un style simple et agréable. des rebondissements et beaucoup de situations loufoques.

    Chloé a un chien qu'elle a surnommé Le Minou alors que c'est un très gros chien....

Extrait: "Le Minou ne comprendrait jamais pourquoi les humains ne possédaient que deux pattes. On va  quand même plus vite sur quatre et on tombe moins souvent, Surtout les étranges artéfacts que les humains passaient souvent à leurs pieds le sidéraient et même le consternaient. Comment peut-on espérer maintenir une bonne assiette juchée sur deux petits pieux qui décollent les talons à dix centimètres du sol, hein? 

Voir les commentaires

Le carré des indigents de Hugues Pagan

L'inspecteur Claude Schneider vient d'être muté au groupe d'enquête criminelle dans cette grande ville de l'est de la France . Il est revenu de la guerre d'Algérie marqué par ses horreurs. Il débute par une affaire banale une jeune adolescente de 15 ans a disparu. Elle est peu de temps après retrouvée violée et assassinée. Mais elle fait partie des gens d'en bas, ouvriers laborieux , sans intérêts. Sa hiérarchie lui demande de clôturer l'enquête au plus vite pour se consacrer à d'autres plus importantes. Entre magouilles politiques et autres ratonnades le soir prés de la gare on évolue dans une ville sombre et glauque. L'inspecteur Schneider se moque de la politique et va continuer son enquête. L'atmosphère du roman est noire, très noire, mais les dialogues sont tirés au cordeau et vont droit au but. Schneider  est un personnage qu'on ne peut oublier, les seconds rôles sont eux mêmes très bien décrits et imagés. Une très bonne surprise et un très bon roman. Ca donne envie de lire les autres !

Voir les commentaires

Seule en sa demeure de Cécile Coulon

 

Nous sommes dans le Jura au XIXème siècle, Aimée par un mariage arrangé épouse Candre Marchère, riche propriétaire terrien. Candre est déjà veuf en premières noces  et gère d'une main de fer son importante exploitation forestière. Aimée malgré l'amour de son mari va vite se sentir oppressée par la demeure, ainsi que par la mort de la première épouse, et  soupçonner des dangers réels ou imaginaires.  On assiste à un huit-clos entre Aimée, son mari et Henria la mystérieuse  servante qui a élevé Candre comme son fils. Candre qui voit que sa femme s'ennuie recrute Emeline professeure de flûte. Celle-ci va donner des cours de maintien et de musique à Aimée mais aussi l'éveiller à la sensualité. Malheureusement elle va être vite renvoyée sous prétexte que Angelin le fils d'Henria est amoureux d'elle. Isolée dans cette maison et au sein de cette immense forêt Aimée se sent de plus en plus étouffer. C'est un roman sombre qui traite de la condition des femmes et des mariages arrangés du XIXème siècle. L'évocation du mystère entourant la mort de la première épouse de Candre m'a fait penser à Jane Eyre de Charlotte Bronté. A lire. 

Voir les commentaires

Brigantessa de Giuseppe CATOZELLA

 

           Brigantessa est l'histoire véridique de Maria Oliveria, un roman issu des articles que Alexandre Dumas lui consacra dans son journal de 1860 à 1864 ainsi que des dossiers des procès de Maria et de la bande Monaco. Quelques scènes sont tirées de lettres et de journaux intimes ainsi que de témoignages de cette période.

          Maria est l'enfant d'une fratrie de 6  dont le père est ouvrier agricole et la mère tisserande. Ils vivent en Calabre.

         Maria est une élève brillante que son institutrice voudrait inscrire au lycée, proposant de financer ses études. Mais tout comme sa soeur  Térésa, elle est vouée à l'adoption. Lorsque les parents adoptifs de Térésa meurent durant les émeutes de Naples, Térésa revient chez ses parents et Maria est envoyée chez sa tante.             Cette tante n'est autre que la femme du brigand " Tremble-Terre", celui-ci a pris le maquis. Maria rencontre Pietro qui fréquente les révolutionnaires et rejoint les troupes de Garibaldi espérant beaucoup pour les paysans pauvres.

        Les promesses de Garibaldi ne seront pas tenues et le nouveau pouvoir italien de Victor-Emmanuel abandonne les révolutionnaires. Les paysans, les charbonniers et les journaliers prennent alors le maquis. Ils font la guerre aux riches en brûlant leurs domaines et en les rançonnant. Maria rejoint Pietro son mari dans le maquis où ils mènent dans la forêt une vie de brigand très bien racontée.........   

 

        Pour en savoir plus....L’expédition des Mille (en italien Spedizione dei Mille) est un épisode du Risorgimento italien survenu en 1860. Un corps de volontaires dirigé par Giuseppe Garibaldi débarque en Sicile afin de conquérir le royaume des Deux-Siciles, gouverné par les Bourbons.

Le projet est ambitieux et hasardeux puisqu’il s'agit de conquérir, avec un millier d’hommes, un royaume disposant d’une armée régulière et d'une marine puissante. L’expédition est un franc succès et se conclut par un plébiscite qui fait entrer Naples et la Sicile dans le royaume de Sardaigne, ultime conquête territoriale avant la création du royaume d’Italie, le .

L’expédition est l'une des seules actions souhaitées conjointement par les « quatre pères de la nation » italienne : Giuseppe Mazzini, Giuseppe Garibaldi, Victor-Emmanuel II et Camillo Cavour, qui poursuivent des objectifs divergents. Il est difficile d'en déterminer le véritable instigateur : Mazzini souhaite libérer le Mezzogiorno et Rome alors que Garibaldi souhaite conquérir, au nom de Victor-Emmanuel II, le royaume des Deux-Siciles et poursuivre vers Rome afin de terminer l’unité de l’Italie, ce que Cavour veut empêcher à tout prix afin d’éviter un conflit avec son allié français, Napoléon III, qui protège Rome.

L’expédition fait aussi naître une grosse équivoque et une incompréhension collective : pour les garibaldiens, il s’agit de réaliser l’Italie unifiée ; pour la bourgeoisie sicilienne, une Sicile autonome dans le cadre du royaume d’Italie ; et pour la masse des paysans, la fin de l’oppression et la distribution des terres. Merci Wiki!

Voir les commentaires

Le carnet des rancunes de Jacques Expert

Sébastien est un comptable tout ce qu'il y a de plus banal. Il est moyen en tout, travail, tenue vestimentaire, amour, loisirs ... . Son seul défaut c'est d'être rancunier, il n'oublie rien, pas le plus petit détail ni la moindre broutille. Mais est-ce un défaut ? Il tient un carnet dans lequel il consigne tous les affronts qu'il a eu a subir avec l'offense ultime celle de  Yannick. Lui, il va lui réserver un traitement spécial, il le garde pour la fin ! Sébastien se sent inutile et a un grand besoin de justice, ces offenses l'ont conduit à de graves dépressions. Avec l'aide de sa compagne Dominique il va peu à peu se venger et rendre coups pour coups. Certaines vengeances font sourire même rire d'autres beaucoup moins.  La préparation du complot sur Yannick est le fil rouge du roman et les chapitres le concernant ne sont pas numérotés mais porte son nom.  Jusqu'ou peu mener le désir de vengeance ? 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>