Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chère Brigande de Michèle LESBRE

Dans ce court roman, Michèle Lesbre s'adresse à cette chère brigande, Marion du Faouët, bandit de grand chemin, sorte de Robin des bois. Féministe, révoltée, libre, elle fut arrêtée plusieurs fois et pendue au gibet de Quimper en 1755.

C'est sous forme d'une lettre que l'auteur dialogue avec la brigande évoquant sa propre histoire. Les deux récits ainsi s'entremêlent.

Michèle Lesbre termine sa lettre par:

"Dors tranquille, chère brigande, tu m'as sauvée pendant quelques jours de notre démocratie malade, des grands voleurs qui , eux, ne sont presque jamais punis parce qu'ils sont puissants, de ce monde puéril. Tu n'étais pas un ange, mais les anges n'existent pas. Affectueusement." 

Un court roman intime, humain et sincère agréable à lire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :