Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jusqu'à ce que la mort nous unisse de GIEBEL Karin

      Dans le cadre de notre club de lecture, je devais lire un policier écrit par une femme française. Le sort est tombé sur Karin Giebel, écrivaine Niçoise de renom.

     C'est à Colmars Les Alpes que se déroule ce thriller.

     Deux personnages principaux animent ce polar:

    Vincent, guide expérimenté de montagne, sympathique et  beau gosse accumule les aventures depuis le départ imprévu de sa femme 5 ans auparavant.

    Et Servane, jeune recrue gendarmette nouvellement mutée à Colmars, habituée aux petits sommets des Vosges, elle découvre la montagne grâce à Vincent bien que tout les oppose.

   C'est le décès accidentel du meilleur ami de Vincent qui va réunir nos 2 personnages dans une enquête qu'ils vont mener discrètement car ni l'un ni l'autre ne croit en un accident.

     Ils vont lever de nombreux lièvres mettant en cause plusieurs habitants de Colmars et Allos et en danger leur propre vie.

    Une enquête qui monte crescendo pendant 600 pages que l'on tourne au rythme d'un torrent de montagne. Une intrigue savamment menée dans un cadre montagnard magnifique. Un polar efficace, plein de suspense et de rebondissements, aux personnages très attachants.

     J'ai apprécié que l'auteur nous fasse entrer dans l'intrigue en douceur (ce n'est pas le cas dans "Meurtre par rédemption"), dans cette bourgade située à l'entrée du Parc du Mercantour avec ses gardes, ses guides mais aussi ses braconniers et son équipe de gendarmes.

     Le dénouement m'a déçue, car une fois de plus Karin Giebel fait mourir le personnage auquel on s'attache le plus. Dommage pour Servane!

  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :