Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans titre de Valérie GANS

 
Résumé: Charles Newcomer vient de perdre son compagnon Egon Stubli dans un accident de planche à voile. Dévoré par les requins, seule la planche endommagée a été retrouvée. Egon était un artiste peintre qui a eu ses heures de gloire mais sa côte a totalement chutée. Son agent profite de sa disparition pour exposer ses toiles qui, du coup  se vendent à un prix exorbitant.
Charles de son côté est chirurgien plasticien et ne supporte plus son chef de clinique. Il rêve de monter sa propre clinique. Il est le seul héritier de Egon et va pouvoir réaliser son rêve...
 
Mon avis: Tout au long de ce roman, le lecteur suit le parcours de Charles qui souffre de la disparition de son compagnon. Chirurgien plasticien il s'interroge sur les canons de la beauté.
De son côté Egon peignait des personnages distordus et dérangeants et donc en opposition aux normes de la beauté. On peut donc s'interroger sur ce que sont les critères de la beauté.
Suite au décès de Egon, Les prix de ses tableaux s'enflamment et on découvre les dessous du monde artistique.
Ce roman m'a paru intéressant car c'est une véritable critique de la société et du marché de l'art. L'écriture est agréable. les évènements nous tiennent gentiment en haleine même si l'on peut deviner le devenir de certains personnages.
 
Un roman qui fait réfléchir sur le monde de l'argent, l'hypocrisie, le regard des autres.
 
Venant du monde de la publicité, Valérie Gans part vivre en Arabie saoudite pendant 3 ans. Là-bas, par goût de l'écriture et le besoin de s'accrocher à la culture française, elle s'essaie à l'écriture romanesque. C'est ainsi que paraît "La vie crumble' en 2000. De retour en France elle est chroniqueuse littéraire puis journaliste. Elle publie régulièrement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :