Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rencontre avec Maylis de KERANGAL

La médiathèque de Claix a organisé, dans le cadre du printemps du livre une rencontre avec une jeune auteure : Maylis de Kérangal. Je ne connaissais pas cette auteure (sauf par son livre : "Naissance d'un pont" prix Médicis en 2010, dont j'avais entendu parler).

Cette rencontre était très intéressante et m'a donné envie de lire ses livres :

                                                                                                  §  Plusieurs romans :

  • "Corniche Kennedy" qui nous emmène sur la Corniche dans les hauteurs de Marseille : lieu de rencontre d'adolescents en recherche d'émotions extrèmes, c'est un peu "La fureur de vivre" remis au goût du jour.
  • "Dans les rapides"

 

                                                                                                    § Des nouvelles :

  • "Tangentes vers l'est" écrite à la demande de France Culture pour être lue sur les ondes. Cette nouvelle a été écrite lors d'un voyage de l'auteure dans le Trans Sibérien.
  • "Sous le cendre".
  • "Ni fleur ni couronne"

Connaissez-vous cette auteure?

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Les séparées de Kéthévane DAVRICHEWY

Les-separees.jpg

Connaissez-vous cette auteure, elle a publié un 1er roman en 2004 : "Tout ira bien" puis en 2010 " La mer noire " elle a réalisé de nombreux ouvrages pour la jeunesse à l'Ecole des loisirs (peut-être nos enseignantes la reconnaitront).

Ce livre parle, avec une  très belle plume, de l'amitié.

Alice et Cécile ont 16 ans en 1981 elles partagent tout et découvrent ensemble leurs premiers amours, leur passions pour la littérature, les grands moments des années Mittérand. Pourtant cette amitié fusionnelle ne résiste pas au temps, et 30 ans plus tard elles se sont perdues.

C'est un peu un journal à 4 mains où chacune déroule le fil de son histoire. En croisant le point de vue des 2 narratrices, on voit affleurer au fil des pages, les failles, les malentendus et les secrets dont va se nourrir l'inévitable désamour.

Ce roman sonne très juste et nous relate simplement la perte et la fin de l'enfance.

Un bon livre, bien écrit, je regrette juste un peu le flou de la fin.

Bonne lecture

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Les Petits de Christine ANGOT

Je suis en train de lire actuellement un roman de Christine Angot : " Les petits ".

Je suis très déçue de ce nouveau livre.

En résumé, c'est l'histoire d'un couple qui, après s'être aimés (on se demande d'ailleurs s'ils se sont vraiment aimés un jour, en tout cas on ne le ressent pas dans le livre) se déchirent et se servent des enfants pour régler leur comptes, en fait c'est essentiellement la femme qui fait ressentir sa haine envers son mari, dans ce livre la femme apparait comme terriblement mauvaise, manipulatrice, odieuse, envers un mari qui nous est présenté comme le "gentil ", parfois un peu naïf.

En résumé, rien de très exitant, on a parfois du mal à suivre l'allusion à des sujets qui sortent complètement du contexte.

Je suis désolée de vous présenter ce livre assez négativement, mais c'est ce que je ressens.

Je vais donc suivre les conseils de Mireille qui nous donnent quelques titres intéressants.

Bonne lecture

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

"L'équation Africaine" de Yasmina KHADRA

yasmina-khadra.png equation africaine2

 

      Pourquoi ce choix ? Vous connaissez certainement "les hirondelles de kaboul", "L'attentat" et "Les sirènes de Bagdad"; alors, vous comprendrez que le dernier roman de Y. Khadra ne peut pas laisser indifférent

       Petit résumé / analyse: Cette nouvelle narration emprunte de réalités, nous emporte en Somalie, au Soudan, dans une Afrique orientale sauvage, meurtrière, irraisonnée, inhumaine mais aussi remplie de sagesse, de fierté et de courage.

Ce roman décrit la transformation d'un médecin généraliste qui suite à un décès part en voilier et se retrouve otage en Afrique. Il va découvrir le monde Africain et l'horreur de ses tyrans, de ses génocides mais aussi sa dignité.

          J'ai aimé:

   - L'écriture de ce texte, le choix juste des mots.

   - L'ambiance aussi bien humaine qu'inhumaine qui nous enserre voire nous étouffe.

    - Les réflexions autour de la vie, de la mort, du savoir...

          Quelques extraits:

" La vie est une succession d'ambiguïtés et de bravades. On y apprend tous les jours , et tous les jours on efface son ardoise pour un nouvel exercice. En réalité, il n'y a pas de vérité irréfutable, il n'y a que des certitudes. Lorsque l'une s'avère être infondée, on s'en forge une autre et on s'y vérouille contre vents et marées. la survivance est un naufrage dont le salut repose sur l'ent^ttement et non sur la providence. Il t a ceux qui abandonnent, et ceux-là sont morts, et d'autres qui revoient leur copie.".... " Un marabout diasit: " Pour qu'un coeur continue de battre la mesure des défis, il lui faut pompre dans l'échec la sève de sa surviavance." pages 287-288

Et c'est par ces quelques lignes que se termine ce roman:

"Vis chaque jour comme s'il était le premier

Et laisse au passé ses remords et méfaits

Vis chaque jour comme s'il était le dernier

car nul ne sait de quoi sera fait demain."

 

Si vous avez la chance de ne pas avoir lu ce livre, alors ...

Bonne Lecture!

 

  N'hésitez pas à consulter le site officiel de Yasmina Khadra: www.yasmina-khadra.com

 

Voir les commentaires

"Le sixième homme" de Monica KRISTEN

    Pourquoi ce choix? J'avais encore envie de voyager dans le grand nord et grace aux Editions Gaïa spécialistes de la littérature scandinave,  je suis partie tout près du cercle polaire artique dans le Svalbard  !    

    Un peu de géographie: Le Svalbard, prononcé /ˈsʋɑlbɑɖ/, est un archipel de la Norvège situé à la limite de l'océan Arctique et de l'océan Atlantique, entre le Groenland à l'ouest, l'archipel François-Joseph à l'est et l'Europe LOngyearbyencontinentale au sud. Il constitue la terre la plus septentrionale de la Norvège et l'un de ses territoires.

   

À l'exception de neuf habitants sur l'île aux Ours située plus au sud, ses 2 321 habitants se trouvent sur Spitzberg, la seule île habitée et la plus grande de l'archipel. La population se concentre essentiellement dans la ville de Longyearbyen où vit l'auteur.

 

 

 

Photos de Longyearbyen le  jour et  le jour polaire!

 

Longyearbyen durant les nuits polaires 

 

 

 

 

 

La célébration du soleil, le 8 mars de chaque année!

 

célébration du retour du soleil le 8 mars

 

 

 

 

 

LLe Vestfonna calotte glacière au nord du Svalbarda Vestfonna, calotte glacière au nord de Sbvalbard

 

 

 

  

 

 

     L'Histoire: Dans ce monde fermé où la nuit polaire occupe une bonne partie de l'année , écrire un polar est assez courageux d'autant plus que dans ce milieu les crimes les plus courants sont des vols, des débordements  liés à l'alcoolisme ou des altercations conjugales.

    Et pourtant c'est à partir de la disparition d'une enfant de 5 ans que l'auteur va nous tenir en haleine, ce sera le prétexte pour nous décrire une communauté très soudée qui affrontre chaque jour la rigueur de la pêche, de la mine, la rudesse du climat ainsi que les comportements qui découlent de cette nuit quasiment permanente.

   Mines de Store Noske dont la mine 1 fut inaugurée par JohnAutour de cette enquête nous découvrons  également l'économie du charbon, la vie dans ses mines et ses fantômes, la vie de la pêche, des crevettiers mais aussi des braconniers. Sans oublier l'univers naturel blanc avec ses ours blancs, ses renards des neiges et les rennes qui viennent cotoyer de près les humains tout cela sur un fond sonor de motoneige.

 

Mine de Store Noske inaugurée par John Longyearbyen

Bref, vous avez compris c'est le dépaysement assuré!

   J'ai aimé: Le style de ce roman, ses descriptions légères mais suffisantes pour nous mettre dans l'ambience, une intrigue simple et soft qui est vraiment le prétexte pour découvrir l'univers d'une île froide, le fil conducteur est bien mené.

Ce n'est pas haletant et aussi prenant qu'un triller comme  "Millénium" car on peut considérer ce livre comme un récit/énigme emprunt de réalité.

Pour info, voici des tentes traditionnelles du peuple sami. Ces tentes en rondin de bois ont la forme de tipi et ont pour nom : des LAVVOS

tentes traditionnelles du peuple sami ; lavvo en rondins en

 

Hameau de 3 maisons à BRUCEBYENHameau de 3 maisons de Brucebyen

Une dernière pour la beauté du paysage: LE BILLEFJORD

Le Billefjord

L'auteure: Monica Kristensen est née en Suède et a grandi en Norvège. Titulaire de masters en glaciologie et administration polaire des universités de Cambridge et Oslo, elle est la première femme à avoir dirigé une expédition en Antarctique. Elle a passé également six années au Svalbard, cet archipel norvégien le plus septentrional d’Europe, situé à la jonction des océans atlantique et arctique. Elle vit actuellement à Oslo, où elle travaille comme glaciologue et consacre une bonne partie de son temps à l’écriture de romans.

Voir les commentaires

Jorn RIEL "La maison de mes pères"

 

          Pourquoi ce choix? C'est tout simplement parce que le grand nord de "Dans les forêts de Sibérie" m'avait envouté !

   Si le 1er est un récit / essai, le 2ème ouvrage est un roman plutôt ethnologique tout aussi plaisant, tendre et attachant que le livre de Sylvain Tesson....

 

          L'auteur: Jorn Riel est un écrivain danois né en 1931. Il s'est engagé en 1950 dans une expédition scientifique au nord-est du Groenland où il passera 16 ans de sa vie. Il a tiré de cette longue période une vingtaine d'ouvrages dédiés à Paul-Emile Victor dans lesquels il raconte la vie de la population du Groenland.

     L'auteur vit actuellement en Malaisie, "histoire de décongeler" dit-il! et on reconnaît bien là son humour, mais aussi pour se retrouver dans de nouvelles étendues... tropicales cette fois-ci.

la maison de mes peres-copie-1

 

          L'histoire: Agojaracq est un jeune métis eskimo, il vit dans le grand nord canadien entouré de ses cinq pères possibles et de sa vieille nourrice Aviaja.

    On découvre dans ce roman, d'une part l'enfance, l'adolescence et le 1er amour du personnage principal et d'autre part au travers de ses pères on découvre la culture inuit et ses originalités.

 

            Quelques thèmes: Découverte d'un milieu totalement différent du nôtre: moeurs, alimentation, habillement ...

    Prise de conscience du danger de la civilisation dont ils sont encore sont épargnés.

 

           J'ai aimé les situations cocasses voire extravagantes décrites par l'auteur, le style simple et plaisant, l'ambiance chaleureuse malgré les températures extérieures!, l'entraide de ce peuple, leur complicité.

Voir les commentaires

Le voisin de Tatiana de ROSNAY

DSC 0059-copie-1Vous connaissez sans doute T. de Rosnay à travers "Elle s'appelait Sarah"... Ceci dit si ce n'est pas le cas un bon conseil commencez par ce premier titre puis vous pourrez lire le voisin...

Avec "Le voisin" on se situe entre le thriller et le roman intime. Comment le harcèlement d'un voisin va changer la vie de la douce Colombe Barou ? Suspens garanti ! Alors bonne lecture ! Et dites moi si vous connaissez Tatiana !

Voir les commentaires

"L'appât" de José-Carlos SOMOZA

 

     Si vous avez envie de lire ceshakespaere thriller et si vous connaissez très peu William Shakespeare, alors je vous conseille de vous pencher un petit peu sur cet auteur.... Wikipédia suffit je pense!

     Poète, dramaturge et écrivain William (1564-1616) est réputé pour sa faculté (novatrice pour l'époque) à représenter les différents aspects de la nature humaine. Dans ses pièces, dont les situations sont plus symboliques que réalistes, il apporte des personnages, une psychologie, des actions et un langage nouveaux pour son temps.

     Jusqu'à aujourd'hui, bon nombre d'écrivains utiliseront ses écrits, ses idées.

appat

     Ecrivain et psychiatre né à Cuba, José-carlos Somoza s'exile rapidement en Espagne. C'est en faisant référence à de nombreuses pièces de Shakespaere qu'il écrit ce thriller psychologique mais aussi fantastique/science fiction.

     L'auteur crée une intrigue autour de la capture de psychopathes en s'appuyant sur le désir humain et les comportements qui en découlent. Pour enquêter,  la police recrute des "appâts" qu'elle forme en s'inspirant des techniques de masques de Shakespaere. Au travers de l'étude des pièces de W. Shakespaere les appâts apprennent les gestes, les apparences, les sentiments à réaliser lorsqu'ils sont face à un meurtrier.

      Je suis désolée, c'est un peu compliqué à expliquer....

      Alors que j'apprécie toujours les romans psycho, dans ce roman SF/fantasque et psychopathologique.... la lecture a été à la fois fastidieuse car cela a necessité beaucoup d'attention,  mais aussi souvent déroutante car la mise en place de l'intrigue est très longue.

      Heureusement, la fin est pleine de rebondissements que le lecteur soupçonne difficilement.

      D'après les critiques, cet ouvrage n'est le meilleur de JC Somoza mais je pense que je m'arrêterai là, à moins que l'une d'entre nous connaisse cet auteur et nous donne d'autres appréciations!

 

 

Voir les commentaires

"Une promesse" de Sorj CHALANDON

"La mort n'est rien, je suis seulement passé dans la pièce d'à côté..." de Charles Péguy.

une promesse de chalandon

   Sept amis accomplissent la promesse faite à leurs amis Fauvette et Etienne.Pendant six mois, ils vont venir chacun leur tour dans la maison de leurs amis afin de continuer à la faire vivre ...

   Sous forme de petits chapitres aux titres expressifs, l'auteur dévoile en douceur la promesse faite par les 7 amis à Fauvette et Etienne.

   Beaucoup de sensibilité, de tendresse, d'amour et d'amitié dans ce petit bijou de 217 pages qui a obtenu le prix Medicis en 2006.

        Une façon douce d'intégrer le deuil, le souvenir... Roman très agréable, pas triste du tout...

Voir les commentaires

Vive les vacances !

Rien ne vaut une bonne semaine de vacances en février dans un chalet perdu sous la neige, là-haut dans la montagne. Bien sûr on met le nez dehors surtout lorsque le soleil vous y invite mais quel bonheur, en rentrant de boire un thé en savourant un bouquin !

J'ai fait plutôt fort pendant ces dernières vacances puisque j'ai dévoré 3 livres  mais j'avoue qu'ils n'étaient pas bien épais... mais ô combien savoureux ! Jeprécise que ces bouquins m'ont été prêtés par Milie.

Voici donc le premier : le mec de la tombe d'à côté par Katarina Mazetti, suéduoise.

Voilà l'histoire d'une rencontre improbable entre Désirée, une jeune veuve bibliothécaire et citadine et Benny paysan célibataire. Un véritable choc des cultures !

C'est un roman à la fois émouvant et cocasse. Avec une vraie note d'espoir à la fin alors que l'on n'y croyait plus...

Voir les commentaires