Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Radeau de Antoine CHOPLIN

radeau.jpg

 

        

 

      "Pour vous Sarah, c'est quoi les choses qui comptent dans   la vie ?
        Elle le regarde... Elle dit c'est curieux comme question.
        C'est curieux de dire dans la vie parce ce que je ne vois      rien d'autre qui compte vraiment que la vie elle-même."

 

 

 

 

 

       Le résumé: En 1940, Louis, jeune homme français, roule au volant de son camion chargé d'une précieuse cargaison. Il fuit devant l'arrivée des allemands et doit atteindre la France Libre. Son déplacement est secret et discret; mais, lorsqu'il voit cette jeune fille au bord de la route, le soir, sous la pluie, il s'arrête et l'emmène dans son camion...   

      En 1943, la résistance s'organise, Sarah est là, elle l'attend...

       Plus de détails: Ce petit roman de 135 pages, écrit dans un style incisif aux phrases courtes nous parle d'un sujet que j'ignorais: le rapatriement pour leur protection des toiles du Louvre en zone libre. L'auteur aborde également le thème de l'amour tout en douceur, tout en couleurs comme une oeuvre d'art;  la résistance que l'on ressent plus que l'on ne voit; la guerre qui en toile de fond nous est suggérée plus que décrite et bien sûr la peinture.

       Le radeau de la Méduse: En une page, l'auteur nous décrit le naufrage de la Méduse.    

C'est également un prétexte pour s'interroger sur l'art, son interprétation, son utilité, sa mémoire ...

radeau-de-la-meduse.jpg

       L'auteur:  Antoine Choplin: HEC, sup de co... En 1980 il abandonne tout et se consacre à l'écriture. Depuis 1996  il est l’organisateur du festival de l’Arpenteur, en Isère, événement consacré au spectacle vivant et à la littérature.Il vit près de Grenoble, où il concilie son travail d’auteur, ses activités culturelles et sa passion pour la marche en montagne.
     Il est également l’auteur de plusieurs livres notamment Radeau (2003, Prix des librairies Initiales), Léger fracas du monde (2005), L’Impasse (2006), Le héron de Guernica etc.

Voir les commentaires

Home de Toni MORRISON

        L'auteur: Toni Morrison, de son vrai nom Chloe Anthony Wofford, née le 18 février 1931 à Lorain (Ohio, États-Unis), est une romancière, professeur de littérature et éditrice américaine, lauréate du Prix Pulitzer en 1988, et du prix Nobel de littérature en 1993. Elle est à ce jour la huitième femme, la première noire et la seule auteure afro-américaine, à avoir reçu cette distinction.
     
Home-et-Morrison.jpg
 
         Le résumé: Franck Money revient en Géorgie après avoir connu "l'enfer de Corée". Il est noir. Il veut retrouver sa soeur, Cyndra surnommée Cee qui a fui la vie misérable de la ferme familiale en épousant un escroc. Abandonnée, Cee tombe entre les mains d'un médecin expérimentateur. Prévenu de la détresse de sa soeur, Franck traverse tout le pays pour sauver sa soeur.

Après la démobilisation et l'horreur de la guerre pour Franck; la misère, la souffrance pour Cee; ils aspirent tous les deux à retrouver leur "home".

          Petite analyse: Ce livre très bref (150 pages) est un condensé des thèmes de pédilection de Toni Morrison. Il retrace l'histoire d'une famille noire du sud qui vit la misère et la violence de la ségrégation de l'Amérique raciste des années 50. Cette famille tente de retrouver ses racines, son foyer "son home" et la paix.

Ce livre est écrit dans un style percutant car très concis, ce n'est pas un livre "facile" car chaque phrase a son importance, rien n'est écrit innocemment.

           Extrait: "Lotus, Géorgie, est le pire endroit du monde, pire que n'importe quel champ de bataile. Au moins, sur le champ de bataille, il y a un but, de l'excitation, de l'audace et une chance de gangner en même temps que plusieurs chances de perdre. La mort est une chose sûre, mais la vie est tout aussi certaine. Le problème, c'est qu'on ne peut pas savoir à l'avance." page 89 

Home de Toni Morrison, traduit de l'anglais (États-Unis) par Christine Laferrière, Éd. Christian Bourgois, 154 p., 17 €.

 

Voir les commentaires

Les fidélités successives de Nicolas d'ESTIENNE d'ORVES

fifelites-successives.jpg

         Vous allez penser: "Encore un livre sur la deuxième guerre mondiale"!

Oui! Mais celui-ci nous fait découvrir des éléments assez mal connus. La documentation sur le milieu artistique et littéraire de l'époque nous informe sur ce que les nombreux personnages de ce roman ont fait de cette guerre...ou ont profité de cette guerre... 

Ce roman historique est présenté sous forme d'un journal qui veut nous donner à comprendre les événements et réhabiliter la vérité. D'une façon chronoloqique, ce long récit retrace la vie de Guillaume Berkeley à travers des événements historiques précis.

         Résumé: Dans l'entre-deux guerres, Guillaume vit avec son frère, sa mère et son beau-père dans une île anglo-normande, ils n'en sont jamais sortis! C'est à la suite d'une peine amoureuse que Guillaume va quitter cette île pour découvrir Paris en  1939 et retrouver Simon Bloch. Cet ami qui initie Guillaume au monde du cinéma et du théâtre depuis plusieurs années à chaque vacances passées sur l'île, va accueillir Guillaume dans son vaste appartement parisien.  Guillaume découvre la vie de bohème des artistes parisiens mais aussi cette période d'occupation.  

        Ce personnage très indécis, très influençable va s'engager, coopérer, trahir, trafiquer, se venger, aimer, haïr, découvrir l'antisémitisme, être de tous bords mais en toute quiétude car il est fidèle à lui-même et aux autres.

        Question: Ce roman soulève une grande question: Qu'aurions-nous fait à la place de Guillaume pour résister à toutes les tentations de cette époque si trouble? Comment peut-on bacsuler dans des actions si horribles? 

        Mon avis: Très bon roman historique très bien documenté qui se lit facilement et nous tient en haleine.

Vous avez compris que j'ai lu ce livre avec plaisir car le récit coule tout seul, les attitudes ambiguës de Guillaume peuvent déranger mais s'expliquent ou pas! par le contexte historique... 

 

Avez-vous lu d'autres livres de cet auteur? Si oui, que me conseillez-vous?

Voir les commentaires

DUONG THU HUONG : Terre des Oublis

images-1-.jpg

Je vous présente Duong Thu Huong, romancière et dissidente vietnamienne, âgée de 65 ans.

Elle s'est battue pour la démocratie au point d'être arrêtée et emprisonnée sans procès. Aujourd'hui, elle vit en résidence surveillée à Hanoi. Son oeuvre est publiée dans le monde entier.

Cet été j'ai lu deux romans de Duong Thu Huong, le premier de sa bibliographie : " itinéraire d'enfance " qui raconte l'histoire d'une gamine vietnamienne espiègle et courageuse qui se rebelle contre l'injustice. J'ai aimé ce premier roman qui m'a donné envie de lire cette fois le dernier paru, grand prix des lectrices de Elle en 2007 :  " Terre des oublis", que j'ai ADORé !

L'action se situe au coeur du Vietnam dans un village où les traditions ont la vie dure. Cest ainsi que lorsque le premier mari de Miên supposé mort à la guerre du Vietnam depuis longtemps rentre au village, la jeune femme doit, sous la pression communautaire, se résoudre à aller vivre avec lui. Mais Mien ne peut oublier Hoan qu'elle aime et avec qui elle a un enfant..

Passant de l'un à l'autre des personnages de ce triangle tragique nous partageons avec un intérêt grandissant leur quotidien puis leur passé au sein d'une société pétrie de principes moraux et politiques. Il me semble que ce livre pourrait figurer dans ta bibliothèque publique Mireille ! Je vous le conseille vivement à vous toutes fidèles lectrices !

Voir les commentaires

Connaissez-vous Marie-Hélène LAFON ?

Lors d'un de mes nombreux voyages en Auvergne, j'ai découvert à la bibliothèque de Sainte-Florine (ma ville de naissance) divers articles sur une écrivaine du pays Auvergnaat. elle est originaire d'Aurillac, dans le  Cantal. Elle se réclame de cette région rurale où elle est nèe, son écriture vient de là.

Elle a écrit d'abord des nouvelles, puis des romans. Je viens de lire : "Le soir du chien", ce n'est pas une lecture facile, l'atmosphère y est bien souvent lourde. Elle décrit bien son style par ces mots :

" L'écriture est une étreinte avec le matériau verbal. Et qui dit étreinte, dit lutte, violence, viol. C'est de l'empoignade, du corps à corps avec la viande des mots. "

Malgrè tout je vous recommande de découvrir cette auteure, son vocabulaire est très riche, elle a un doctorat de littérature Française, et son 1er roman : "Le soir du chien" a obtenu le prix Renaudot des lycéens.

Ci-joint quelques articles, qui, j'espère vous donneront envie de la connaitre.

 MH.LAFFON-1

 

 

MH.LAFFON-3MH.LAFFON-2.jpg

 

Voir les commentaires

L'île des oubliés de Victoria HISLOP

ile-des-oublies.jpg Voici encore un 1er roman  et une bonne pioche !

 

     Le résumé: Alexis, une jeune anglaise, ignore tout de la vie de sa mère. Pour en savoir plus sur son passé, elle part en Grèce afin de visiter Plaka, le village natal de sa mère et de ses grands-parents.

Arrivée au village Crétois, elle aperçoit l'îlot de Spinalonga et décide de s'y rendre. Elle déhambule entre les ruines de l'hopital et des maisons qui ont accueilli les lépreux entre 1903 et 1954.

A Plaka, elle est reçue par Fotini la meilleure amie de sa tante, qui va dans un long récit dévoiler la vie de sa famille, récit étroitement lié à l'île de Spinalonga...

    "L'île des oubliés" est une saga dans laquelle 3 générations d'une même famille nous sont présentées révélant ses drames et ses secrets de famille.

      L'île de Spinalonga dans le roman: D'abord présentée comme un mouroir replié sur lui-même où les lépreux vivaient dans des conditions inhumaines, celle-ci évolua au fil des ans grace aux efforts et aux aménagements fournis par chacun de ses habitants.
Durant la seconde guerre mondiale, celle-ci fut largement épargnée par les Allemands qui craignaient trop que la lèpre ne contamine le continent.
Avant d'être désertée en 1957 à la suite de la découverte d'un traitement contre la maladie, elle était devenue une cité autonome, développant sa propre économie. Un village où il faisait même bon vivre et qui peut nous rappeler  le roman de "L'île de Guernesey" et ses éplucheurs de patates.

 

       L'île de Spinalonga dans Wikipédia! À l’est du village maritime de Plaka, situé àspinalonga.png 5 km au nord d’Elounda, juste en face de la pointe nord de la presqu’île, se trouve l’îlot rocheux de Spinalonga appelé également Kalydon. 

      Les Vénitiens construisirent en 1579, sur les ruines d’une acropole antique, une puissante forteresse destinée à protéger le port d’Elounda. Les hauts murs et les deux bastions circulaires, sur le dessus de la colline, permettaient à l’artillerie de commander l’entrée du port d’Elounda.

     Cette forteresse, dont il subsiste d’impressionnants vestiges, était l’une des places fortes les plus importantes et des mieux défendues de la Crète. Elle fut l’une des seules de toute la Crète, avec les forteresses de Souda (près de La Canée) et de Graboussa (au nord-ouest de la Crète et de Kastelli (Kissamou)), à ne pas tomber aux mains des Turcs, quand ceux-ci conquirent la Crète en 1669, après le siège de Candie.

    Tout au long du XVIIe siècle, la forteresse est restée dans des mains vénitiennes et était un refuge pour les chrétiens se sauvant des Turcs. Après avoir résisté près d’un demi-siècle à la suprématie turque, et après un ultime siège de 3 mois, les Vénitiens, durent finalement céder la place forte aux Turcs en 1715. Les Turcs s’y installèrent donc jusqu’au début du XXe siècle, quant à leur tour, ils furent chassés de Crète. Et là, on décida d’y parquer les personnes atteintes de la lèpre en Crète.

leproserie2.jpgLa léproserie, la dernière en Europe, se trouvait dans le fort vénitien, restauré par les lépreux qui y vécurent de 1903 à 1957. Il y en eut jusqu'à 300 - 400 vivant en communauté, avec les corps de métiers qu’on trouve dans n’importe quel village grec, du coiffeur au pope. Le dernier habitant, un prêtre, y aurait vécu jusqu’en 1962.

Aujourd’hui l’île est inhabitée ; elle reste toutefois un site touristique principal de la région. On peut y accéder, très facilement, par bateau à partir d’Agios Nikolaos (en 1 h à 2 h), d’Elounda (en 15 min) et de Plaka (en 5 min). 

      La léproserie: Il y a deux entrées à Spinalonga, l’une étant l'entrée des lépreux, un tunnel connu sous le nom de porte de Dante, l’autre étant la porte initiale située en face de Plaka (celle attaquée par les Turcs). Cette nouvelle ouverture a été pratiquée parce que les lépreux ne savaient pas ce qui pouvait leur arriver une fois débarqués dans l’îlot. Cependant ils ont reçu de la nourriture, de l'eau, l'attention médicale et les charges sociales. Précédemment, de tels agréments avaient été indisponibles aux lépreux de Crète, car ils ont, la plupart du temps, vécu dans les cavernes du secteur, loin de la civilisation. 

        L'île en vidéo:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sncak4g4TI4  

Voir les commentaires