Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'avocation de Aurore BOYARD

Petit roman découvert au salon du livre de Toulon en présence de l'auteur très sympathique.

Ce n'est pas de la grande littérature certes, mais ce roman a le mérite d'être distrayant et prenant,  d'aborder le monde de la justice avec réalité. Je le conseille aux jeunes étudiants en droit.

Léa vient d'être consacrée avocate et découvre les joies et les revers de cette profession...

Voir les commentaires

La maladroite de Alexandre SEURAT

 Inspiré d'un fait divers récent ce roman m'a bouleversée. 

La petite Diana a disparu...

Ce récit dénonce la lenteur et le manque de confiance des services sociaux envers les professionnels de l'enseignement.

Alors qu'une équipe  enseignante, très proche des enfants, plusieurs heures par jour, peut percevoir un mal-être,  découvrir des blessures et soupçonner des maltraitances,  en l'absence de preuves formelles,  les signalements faits par un directeur d'école ne seront pas  validés.

J'ai vécu personnellement cette expérience qui avait abouti au bout de deux ans de "procédure" et permis à la petite Laura de retrouver une vie sereine.

Dans ce premier roman, j'ai apprécié  l'écriture à multiples voix qui nous coupe le souffle.

 

Voir les commentaires

Les Requins de la Recherche de Daniel HERNANDEZ

 

Écrit par un scientifique, ce roman policier se déroule dans l'environnement du Four Solaire d'Odeillo. L' enquête sur la disparition de trois chercheurs qui travaillent dans trois domaines spécifiques : le solaire, la fission et la fusion nucléaires permet au lecteur néophyte de découvrir le monde un peu particulier des chercheurs. Les explications scientifiques permettent également d'approcher ces techniques énergétiques d'une façon ludique car l'intrigue, savamment menée,  rend accessible ce roman à tous lecteurs.

Je vous laisse découvrir cette dixième enquête  avec l'inspecteur catalan Jepe Llense.

Nota bene: Daniel Hernan n'est autre que l'oncle de mon gendre préféré Renaud!

 

Voir les commentaires

Mauvaise pente de Yolande MOREAU

Grace Quinn a tué son mari, un homme violent qui la battait. Les circonstances du meurtre font qu'elle n'est pas immédiatement mise en cause. Grace part à Dublin rejoindre son fils, homosexuel qui a été rejeté par son père depuis des années. Mais elle ne trouve pas la paix pour autant, hantée par le passé et par l'irréparable qu'elle a commis. D'autant que ses aveux maladroits vont l'éloigner du seul être être qui compte pour elle...

Ce premier roman de Keith Ridgway a remporté le prix Fémina étranger en 2001. Quelques années plus tard il est porté à l'écran par Martin Provost, le réalisateur de Séraphine. 

Avez-vous vu "Où va la nuit ?" avec dans le rôle principal Yolande Moreau ?

Voir les commentaires

Petit pays de Gaël FAYE ♥ ♥ ♥

      Gabriel est né en 1982, il est "natif-natal" de Bujumbura au Burundi. Son père Michel est jurassien, il est arrivé en Afrique pour effectuer son service civil. Il y rencontre Yvonne, réfugiée Rwandaise de l'ethnie tutsie.

     Gabriel a vécu heureux dans les beaux quartiers de la capitale réservés aux expatriés, jusqu'au jour où ses parents se sont séparés et la guerre Rwandaise est arrivée au Burundi. Yvonne tente de retrouver sa tante et ses cousines au Rwanda.

      Michel se demande s'il faut faire partir les enfants vers la France.....

Un premier roman que j'ai bien apprécié dans lequel se mélangent violence, espoir, tragédie et humour.

"Dieu semble nous dire que le grand amour est fait de confiance. On ne doit pas douter de la beauté des choses, même sous un ciel tortionnaire. Si tu n'es pas étonné par le cahnt du coq ou par la lumière au-dessus des crêtes, si tu ne crois pas en la bonté de ton âme, alors tu ne te bats plus, et c'est comme si tu étais mort."

Voir les commentaires

California Girls de Simon LIBERATI


        Simon Liberati reprend, presque heure par heure, les actes des principaux membres de la "Famille Manson" entre les 8, 9 et 10 août 1969. Trois jours, sept morts affreuses. Le gourou maléfique ordonne à 4 de ses adeptes ( 3 adolescentes et un jeune homme) le meurtre de Robert Melcher, producteur des Beach Boys, qui serait responsable de son échec musical... mais Melcher est absent, et presque par hasard les 4 tueurs  assassinent de parfaits inconnus qui se trouveront être Sharon Tate, la compagne de Polanski enceinte de huit mois, un ami d'enfance de Polanski, sa compagne et le coiffeur de Sharon Tate.

        Meurtres atroces, qui nous sont décrits quasiment en temps réel, meurtres d'amateurs cruels. Ces meurtres seront suivis le lendemain de celui du couple La bianca, là aussi au hasard. Jamais Charles Manson ne participe. Il ne fait qu'ordonner.
        Les meurtrières sont des jeunes filles perdues, qui trouvent en Manson, gourou performant, une réponse à leur besoin d'attention, de reconnaissance et d'amour. Il est l'amour parfait, puisqu'il leur dit être le Christ...Ces âmes faibles succombent. Ces filles sont toutes en vie sauf une Sadie-Susan Atkins.

        Ce roman incarne le mal. Un Mal qui nait au coeur de hippies manipulés par un gourou raciste et paranoïaque, au milieu des palmiers, des surfeurs bronzés et des plages enchanteresses...Un mystère de plus dans l'être humain... Comment peut-il en arriver là?

Voir les commentaires

La mésange et l'ogresse de Harold COBERT

    

Harold Cobert raconte les faits, la capture et les interrogatoires d'un des plus célèbres couples du crime contemporain et explore jusque dans l'intimité des personnages.
    Il nous place dans la tête de deux des principaux protagonistes. Monique Fourniret, monstre de froideur et de maîtrise, et le commissaire belge qui n'aura de cesse de faire éclater la vérité. Un jeu du chat et de la souris, qui durera pendant de longs mois, entre le policier et «La mésange» comme la surnomme son binôme et mari Michel.
    L'auteur se sert des minutes du procès et des récits de différents témoins de cette affaire d'enlèvements et d'assassinats d'adolescentes, qui défraya la chronique en son temps pour nous narrer, dans toute sa monstruosité, le périple et les méfaits de ce couple au sang-froid à toute épreuve, qui passa à travers les mailles du filet pendant des années entre France et Belgique. (cf 4ème de couverture)

     Ce livre se situe entre roman et document et se lit comme un policier. Ce qui m'a glacé c'est que les personnages ont bel et bien existé ainsi que leurs nombreuses victimes qui n'ont pas tout été découvertes....
 

Voir les commentaires