Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

On prend (presque) les mêmes et on recommence de jean-Michel APHATIE

En 2017, qui sera le meilleur menteur?

Ce n'est pas dans mes habitudes de lire ce genre de livre mais il m'a été offert et en fait m'a beaucoup intéressée mais aussi assez effrayée...

C'est sur  un ton vif et drôle que J.M.  Apathie a écrit ce petit livre très instructif. Si les anecdotes nous font sourire, les réflexions sur notre façon de considérer la politique, sur notre façon de voter, sur nos contradictions nous obligent à nous interroger sur nous mêmes.

A partir des portraits de F. Mitterand, J.Chirac, F. Hollande, Marine Le Pen et d'autres, l'auteur pose des questions justes et étonnantes de bon sens.

Je vous conseille ce livre si vous voulez en savoir plus et de façon abordable sur les hommes politiques qui nous entourent.

Voir les commentaires

Je te donne de A. LEDIG, M. WINCKLER et B. BEAULIEU

Un recueil de 3 nouvelles acheté au bénéfice du Don du Sang.

    3 auteurs que j'apprécie beaucoup, 2 médecins et une sage-femme qui connaissent très bien le monde de la santé et des hôpitaux et qui peuvent s'y référer...

    3 histoires autour du Don du sang et de son importance pour sauver des vies.

    3 histoires touchantes, d'autant que celle de B.B. est une histoire vraie...

 

A lire, à offrir, une bonne action surtout si vous ne pouvez pas donner votre sang.

Voir les commentaires

La fracture de Gilles KEPEL

C'est une compilation des chroniques que Gilles Kepel, universitaire spécialiste du monde arabe, a tenues sur France Culture sur les événements concernant le monde islamique et leurs répercussions en Europe et dans le monde occidental.

 

J'ai beaucoup apprécié le prologue qui replace les événements dans une perspective historique. L'auteur nous présente ce qu'il appelle "la 3 ème génération du djihadisme" qui s'appuie sur des groupes de personne qui agissent sur leur territoire de façon autonome et sans quasiment de formation......

J'ai eu des difficultés à lire les chroniques par manque de connaissance historiques.

Par contre la longue conclusion réaliste  nous fait réfléchir sans apporter de solution malheureusement.

EXTRAIT d'un commentaire de BABELIO:

"Nous avons là une boite noire de la pensée.

D'un côté, certains interdisent d'analyser de manière critique quoi que ce soit qui advient dans l'slam contemporain, au motif qu'il s'agirait d'une authenticité culturelle inattaquable.

D'un autre côté, certains rangent l'ensemble de ces phénomènes sous le vocable de "radicalisation" s'empêchant d'en analyser la complexité. C'est un des défis auxquels on est confronté si l'on veut comprendre ce qui advient depuis l'Etat Islamique jusqu'au Bataclan en passant par l'accueil des migrants dans des pays comme l'Allemagne et la Grèce. Tant que l'on ne mettra pas toutes ces situations à plat, on s'interdira d'interpréter la complexité des phénomènes sociaux et culturels."

Voir les commentaires

alors voilà 1001 vies des urgences de Baptiste BEAULIEU

Bien que ce roman traite d'un sujet grave, Baptiste Beaulieu a su démystifier ce milieu hôspitalié. Une vraie fourmilière où un jeune médecin fait ses armes avec un grand sérieux.

Si ce roman qui énumère les aventures des malades nous fait rire et de cette façon dédramatiser les urgences , il nous touche aussi beaucoup. Il nous emmène dans tous les services de l'hôpital et l'on voit passer des gens de tous âges, de tous niveaux sociales, des gentils, des méchants, des paumés... Un vrai portrait de société ! 

En effet B.B. est un médecin qui ne considère pas les malades comme des numéros sur un dossier mais comme des humains dont il a charge d'âme.  

Voici quelques petites phrases qui parlent d'elles mêmes! 

"Tous les silences ne font pas le même bruit."

"Dans la vie mon petit, si tu sais ce que tu as, c'est que tu n'as rien."

"La lune continue-t-elle d'exister quand je ne la regarde pas?"

 

Je vous retrouverai lorsque j'aurai lu " La Ballade de l'Enfant Gris"

Voir les commentaires

Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste BEAULIEU

Depuis le décès de son épouse, le Médecin a décidé ce soir, de ne pas lui survivre. C'est en sortant de l'hôpital qu"il rencontre une vieille dame élégante au volant de son taxi.

Le Médecin lui demande de le déposer à sa clinique mais celle-ci refuse et lui propose un café et des beignets au café du coin.

Elle lui dit qu'elle sait qu'il veut en finir grâce à un don que sa tante lui aurait transmis et lui demande de reporter son acte de trente jours...

Je vous laisse découvrir ce conte à rebours dans lequel Baptiste Beaulieu met en scène des personnages touchants dans une écriture drôle qui ne manque pas de rythme.

Voir les commentaires

L'administrateur provisoire de Alexandre Seurat

"Loi du 22 juillet 1941  relative aux biens et valeurs appartenant aux juifs publiée au journal officiel du 26 août  1941.

Nous, Maréchal de France, chef de l'état français,  décrétons:

Art 1: En vue d'éliminer toute influence juive dans l'économie nationale, le Commissaire général aux questions juives peut nommer un administrateur  provisoire pour exercer sur toute entreprise, tout immeuble, tout bien lorsque ceux à qui ils appartiennent sont juifs." 

En 1940 dans le but d'éliminer les juifs de l'économie nationale, était nommé un administrateur provisoire chargé d'exproprier les juifs afin de les exclure de certains corps de métiers. C'est la politique d'aryanisation politique. Bien sur, l'homme étant ce qu'il est, les administrateurs cherchent à  faire du bénéfice,  à voler, les malversations sont nombreuses...

 

Dans ce roman documentaire, un jeune homme veut savoir qui était vraiment son arrière grand-père Raoul H. , inventeur de l'altametre (instrument  qui permet de mesurer la hauteur d'un arbre ou bâtiment), trop de zones d'ombre obscurcissent la vie de cet homme...

A travers ce récit j'ai découvert une partie méconnue de la 2ème guerre mondiale. Un roman prenant, surprenant et intéressant. 

Lire: La maladroite du même auteur.

Voir les commentaires

La bastos du Barca ou Le crime des douaniers de Daniel Hernandez

Afin de préserver les plages du Lido à Barcares,  le maire décidé de faire aspirer les fonds du port pour les déverser sur les zones affaiblies par l'érosion. Mais dans le flot de sable chargé d'eau, un crâne humain apparaît !

Il s'agit d'un ancien douanier déclaré comme noyé mais une balle est retrouvée encastrée dans le crâne... A peine l'enquête démarrée,  un collègue meurt dans un accident douteux...

Un polar simple mais prenant et attachant lorsque l'on aime la région Catalane et ses anecdotes! 

Voir les commentaires