Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"A marche forcée" de Slavomir RAWICZ

A pied... du Cercle Polaire à l'Himalaya en 1941 et 1942.

 

a marche forcéécarte a marche forcéé  

En résumé: Novembre 1939, Slavomir est arrêté pour trahison envers l'Union Soviétique, innocent bien sûr comme des centaines d'autres Polonais à cette époque. Malgré son innocence ,sa sentence est de 25 ans de travaux forcés dans un camp du goulag près du Cercle Polaire.

De sa prison à Moscou, il est transporté dans un wagon à bestiaux dans lequel bon nombre d'hommes meurent. Arrivés à Irkutsk le voyage se poursuit à pied, enchaînés de part et d'autre d'une chaîne.

      Arrivé au camp 303 où il va purger sa peine, l'idée d'évasion germe dans la tête de Slavomir et s'est grâce à l'appui de la femme du commissaire que le projet va se réaliser. Il va s'entourer de 6 compagnons aux performances complémentaires.

    Ils attendent d'importantes chutes de neige pour s'évader nuitamment.  

Le groupe s'achemine vers l'Inde... à des milliers de kms. Ils franchissent des fleuves, des montagnes, des zones désertiques (le désert de Gobi), survivant grace à l'hospitalité des gens rencontrés et à leur pugnacité.

 

Petite analyse: Témoignage d'une évasion du goulag, ce récit effroyable est à mon avis incontournable. Des critiques ont mis en question la véracité de ce récit; Rawicz aurait été aidé par un journaliste qui aurait peut être pris quelques libertés quant à certaines situations assez irréalistes.

Il n'en reste pas moins vrai que cet ouvrage souligne l'atrocité des camps de travaux forcés russes ainsi que les dérives du pouvoir politique durant cette période.

L'auteur nous fait voyager à travers des paysages aussi magnifiques qu'extrèmes et nous montre que ce qu'il y a de plus précieux au monde ce sont les liens entre les hommes et leur courage.

Ce que j'ai aimé: L'écriture simple de l'auteur, la sensation d'être avec eux, de souffrir, d'avoir soif et faim avec eux... .Bref! je me suis laissée happée par ce récit.