Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Le cri de la mouette" de Emmanuelle LABORIT

cri-de-la-mouette.jpg   

       Le cri de la mouette est un roman biographique d'Emmanuelle laborit avec la collaboration de Marie-Thérèse Cuny, paru en septembre 1994 chez l'éditeur Robert Laffond dans la collection vécu.

 

      La comédienne, sourde de naissance, retrace ses souvenirs d'enfance, son apprentissage de la langue des signes, son adolescence, période éprouvante où elle essaye de forger sa propre personnalité, aidée par sa sœur.Le cri de la mouette est le style de cri que pousse Emmanuelle pour tenter de se faire entendre et comprendre car son handicap sera découvert assez tardivement..

      C 'est grace à son père qui va l"emmener aux etats Unis que l'auteur va accéder à l'apprentissage du langage des signes. Le monde s'ouvre enfin à elle!

      Mais l'adolescence va être difficile, constater que les sourds font partie d'un monde à part la révolte. Elle se replie et bascule vers des expériences assez risquées (alcool, boisson, vol, amour). Heureusement, elle se reprend et passe son bac.

      Grace au théâtre elle lutte pour faire reconnaître les droits des sourds.Elle remporte le prix Molière en 1993 pour  "Les enfants du silence".

 

      Ce témoignage d'une jeune fille qui a 22 ans a déjà découvert le désespoir, le rejet, la solitude, le doute mais aussi le bonheur, l'entraide et la gloire est encore une belle leçon de vie!

      Voici un petit extrait sur le thème de l'adolescence:

"L'adolescence est terrible pour certains jeunes. Sourds ou pas. Il y a ceux qui naviguent à l'aise entre treize et dix-huit ans, sans problème, ceux qui se trompent de sillage, ceux qui foncent dans la tempête, comme moi, ceux qui n'en reviennent jamais, et ceux qui attrapent un jour une bouée, pour sortir la tête de l'eau. Ca dépend de tellement de paramètres: éducation, caractère, amour, milieu. L'adolescence est une alchimie compliquée. On cherche la pierre philosophale comme si elle existait."

     Bon à savoir!

Voici 2 autres extraits que je trouve intéressants.

"L'histoire des sourds est une longue histoire de combat. Quand, en 1620, un moine espagnol a inventé les rudiments de la langue des signes, que l'abbé de L'epée l'a développée plus tard, ils ne se doutaient pas que le formidable espoir qu'ils avaient donné au monde des sourds allait s'éteindre brutalement. L'abbé avait fondé un institut spécialisé dans l'éducation des sourds.

Au XVIII ème siècle, sa renommée fut si grande, que le roi Louis XVI vint admirer son enseignement. C'était une révolution, tout le monde s'y intéressait.

Au, XIXème , c'est l'interdit officiel. La "mimique" ainsi qu'on l'appelle, doit disparaître des écoles. Refusée, parce que indécente et empêchant soi-disant les sourds de parler! Ecartée parce que cataloguée comme  "langue des singes".

On a ainsi obligé les enfants à articuler des sons qu'ils n'avaient jamais entendus et n'entendraient jamais. On a fait d'eux des sous-développés. Médecins, éducateurs, Eglises, le monde des entendants s'est uni avec une violence incroyable contre nous. Seule la parole était reine.

Il a fallu attendre le décret de janvier 1991 pour que l'interdiction soit levée. Pour que les parents aient le choix du bilinguisme pour leurs enfants. Un choix important, car il permet à l'enfant sourd d'avoir sa propre langue, de se développer psychologiquement, et aussi de communiquer en français oral ou écrit avec les autres. Il s'était écoulé un siècle...." extrait pages 187 et 188.

Le principe du décret  de 1991 a été renforcé par le décret du 3 mai 2006 relatif au libre choix du mode de communication. (Source Wikipédia)