Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les pierres sauvages de Fernand POUILLON

pierres-sauvages.jpg

J'ai la chance de vivre à une trentaine de kilomètres de l'Abbaye du Thoronet, sa dernière visite faite en famille m'a incité à lire "Les pierres sauvages" pour en savoir un peu plus.

abbaye-thoronet.png

        Ce roman est écrit sous forme d'un journal et, même s'il est fictif, ce roman est proche de la réalité. Fernand Pouillon, architecte reconnu, a utilisé tout son savoir architectural pour rendre réaliste la construction de cette abbaye. Il décrit à la fois l'évolution des travaux mais aussi les réflexions théologiques du maître d'oeuvre qui est le personnage principal, l'auteur nous plonge dans la vie de cette société moyennageuse.

        Au XIIème siècle, un moine est mandaté par Bernard de Clairvaux pour organiser le chantier de la future abbaye du Thoronet.

        Sur le lieu choisi par son espace, la présence d'eau et de pierres, la préparation est difficile et nécessite l'embauche de plusieurs corps de métiers: carriers, forgerons, potiers (tuiles), bûcherons (charpentes et solives).

       En premier, sont construits les bâtiments annexes qui permettront de loger les moines, les convers et les ouvriers. Puis, pour assurer la vie de chacun sont mis en place un potager, un verger, un pressoir, un moulin à huile, une bergerie et une téable.

       La construction est lente car le maître d'oeuvre, afin de garder toute la beauté de la pierre,  a choisi de monter les murs sans mortier. Cela demande alors une taille très précise et les pierres locales sont fragiles et difficiles à tailler, ce sont des "pierres sauvages".

       Parallèlement à la description de la construction, l'auteur fait vivre ensemble des hommes différents, les uns sont ouvriers alors que d'autres ont une mission religieuse. Il faut respecter les idées de chacun tout en respectant  la règle de St Benoît.

       Accidents, intempéries, maladies mettent en difficulté le projet qui doit de toute façon aboutir...

       Note de l'auteur: "En 1153, à la mort de St Benoît,il existait 343 abbayes cisterciennes. A la fin du XIIIème siècle, en comptant les monastères de femmes, près de 1500 abbayes étaient construites. Mais la décadence de l'ordre dès le XIVème siècle, les guerres de religion, la révolution et le temps ont détruits plusieurs chefs-d'oeuvre d'architecture. Néanmoins de nombreuses églises et abbayes sont encore intactes ou restaurées."

cloitre-thoronet.jpg

Voici le cloître de l'Abbaye du Thoronet

lavabo-thoronet.jpg

Le lavabo placé à l'extrémité du cloître