Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les colombes disparurent de Sofi OKSANEN ♥ ♥

quand-les-colombes.jpg                                                        

Résumé:

     1941: L'Estonie accueille les troupes allemandes qui délivrent le pays des Soviétiques.

     Les deux cousins Roland et Edgar ont déserté l'Armée Rouge et participent à la résistance Estonnienne.

     Roland, dont l'épouse est décédée, combat l'envahisseur clandestinement.Edgar de son côté, prend de l'importance en divulgant les informations recueillies lorqu'il travaillait avec les Soviétiques au Ministère de l'Intérieur. Il utilise un faux nom, Eggert Fürst, devient défenseur du régime nazi.

     Quant à Juudit, la femme d'Edgar, elle tombe amoureuse d'un officier allemend.

     1963: L'Estonie, est une des nombreuses Républiques Socialistes Soviétiques sous le joug de l'autorité soviétique et les partisans du régime allemand sont recherchés.

     Le camarade Parts fait des recherches pour écrire un récit au nom de la gloire des Soviétiques. Il découvre un journal dans lequel apparaît le nom de Roland. Sa carrière étant compromise, Parts est prêt à tout pour sauver sa situation...

     Mais qui se cache sous le nom de Parts?

Mon avis:Comme dans son 1er roman "Purge", Sofi Oksanen s'appuie sur le récit de vie de plusieurs personnages qui sont très impliqués dans l'histoire de leur pays.

     Roland, fidèle à ses idées sera emprisonné; Edgar, l'opportuniste n'hésite pas à retourner se veste et Juudit, la mal mariée, vit un amour interdit.

     L'auteur écrit son récit en alternant les périodes de façon très bien construite.

     Ce roman n'en reste pas moins difficile,non à cause de l'écriture qui est claire, bien traduite, mais par l'accumulation d'informations qui ne sont pas toujours entièrement dévoilées. C'est au lecteur d'interpréter les faits.

     Ce roman se lit avec moins d'émotions que Purge mais est plus approffondit au niveau de l'histoire de l'Estonie.

     Personnellement, après "Les vaches de Staline" et "Quand les colombes disparurent"; ma péférence se tourne vers "Purge"...