Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ami retrouvé de Fred UHLMAN

      L'Ami retrouvé (titre anglais original : Reunion) est un roman de l'écrivain Fred Uhlman. Il paraît pour la première fois à Londres en 1971.

     Le roman raconte l'amitié entre le narrateur Hans Schwarz, fils d'un médecin juif, et Conrad von Hohenfels, jeune aristocrate, pendant la montée en puissance du régime nazi (en 1932) à Stuttgart. Hans invite son camarade plusieurs fois chez lui et s'étonne que Conrad ne fasse pas de même. Enfin, Conrad invite Hans mais à chaque fois sans la présence de ses parents. Hans, vexé, lui demande par la suite des explications. C'est alors que Conrad explique à Hans que sa mère déteste les Juifs.

     Avec l'arrivée au pouvoir de Hitler, le vide se fait autour de Hans, même Conrad l'abandonne. Les parents de Hans, qui soupçonnent les vexations que subit le jeune homme au lycée, décident de l'envoyer en Amérique, chez ses grands-parents, où il poursuit des études de droit à l'université Harvard dans le Massachusetts et devient avocat. Ses parents se suicident à la suite des persécutions nazies. Il essaie d'oublier son passé qui se rappellera à lui de façon tragique.

     Bien des années plus tard, Hans, qui est devenu avocat, reçoit une demande de souscription du Karl Alexander Gymnasium, son ancien lycée, pour l'érection d'un monument à la mémoire des élèves tombés pendant la guerre. Elle est accompagnée d'un fascicule contenant une liste de noms classée en ordre alphabétique dans laquelle Hans reconnaît d'anciens élèves de sa classe. Après une longue hésitation, il se décide à regarder à la lettre H où figurent le nom de Conrad et une note précisant qu'il a participé à un attentat contre Hitler, et qu'il a été exécuté. Le livre se termine sur cette scène.

    Un livre à mettre entre les mains de nos jeunes....

Voir les commentaires

M, le bord de l'abîme de Bernard Minier

      Tout d'abord un grand merci à mon fils qui m'a offert ce polar ne sachant pas que j'appréciais Bernard Minier!

       Intelligence artificielle, hyper connectivité, le tout numérique,  c'est dans cet environnement de révolution numérique que se déroule l'intrigue de Bernard Minier.

      Moïra, une jeune française, est engagée par une multinationale des technologies numériques chinoise appelée Ming. Moïra doit participer à la création d'un programme d'intelligence artificielle, un programme qui permettra d'apporter toutes les réponses, les demandes et même les désirs des utilisateurs. Un projet entouré de secrets et de protections mené dans un centre de Hong-Kong.

      Ajoutons à l'ambiance tendue dans ce centre de  recherches, le meurtre de plusieurs femmes ayant travaillé chez Ming.

     Un bon polar qui tient en haleine dans ce milieu glauque de Hong-Kong.

 

Voir les commentaires

Le théâtre des Merveilles de Lluis LLACH

 

      L'auteur, Lluis Llach est un chanteur catalan. Il compose ses premières mélodies à 7 ans; la musique de sa "vraie" chanson sera écrite en 1965 sur des paroles de son frère.

     Il intègre un groupe de chanteurs, écrit l'hymne officieux catalan de résistance au franquisme. Sous la dictature de Franco, il quitte la Catalogne et s'installe en exil à Paris. Il y débute sa carrière à l'Olympia. Il revient en catalogne au décès de Franco.

     C'est après 29 albums, plusieurs musiques de films, des duos avec de grands noms de l'opéra, des concerts géants ou intimistes que Lluis Llach met fin à sa carrière en 2006.

 

     J'ai préféré relater la biographie de cet auteur car il n'y a aucun doute sur la ressemblance entre le personnage principal: Roger Ventos, célèbre baryton et l'auteur.

   Une belle saga familiale, un hymne à l'amour, la famille, la musique et la liberté!

 

 

Voir les commentaires

Bleu de Delft de Simone van der VLUGT

     En 1654, Catijn, peu de temps après le décès de son mari Govert, quitte son village de Rijp, et cherche du travail. Elle trouve un emploi d'intendante à Amsterdam. Mais la rencontre inattendue d'une connaisance de Rijp l'oblige à disparaître de nouveau, et c'est à Delft qu'elle est embauchée dans une faïencerie dévoilant ainsi ses talents de peintre.

    Ce roman historique du XVIIème siècle nous fait découvrir l'art de la faïencerie, ses conditions de travail, son évolution et le commerce à travers le monde à cette époque mais aussi la peste qui sévit en Hollande en cette fin du XVIIème. 

   Une auteur à découvrir !

 

 

Voir les commentaires

L'allure de Chanel de Paul MORAND

     L'auteur, Paul Morand, rencontre Coco Chanel lors d'un séjour en Suisse et fait partie de ses amis. C'est avec beaucoup de précision que celui-ci relate la vie de Chanel, ses amis, ses amours, son caractère...

     A la suite du décès de sa mère, le père de Chanel emmène sa fille chez des tantes où il la laissera sans venir la revoir. Deux tantes qui vont lui mener une vie dure dont elle tirera un caractère bien trempé.

     C'est à 16 ans qu'elle vit son premier amour, puis quelques années plus tard, un autre amant lui financera son installation de modiste, elle démarrera par la fabrication de chapeaux.

     De nombreux artistes croisent son chemin: Picasso, Braque, Radiguet,Cocteau....

     Elle acquiert son prestige grâce à la création d'une ligne simple et pure, laissant de côté les fanfreluches de l'époque, ôtant les corsets, libérant ainsi la femme! Elle raccourcit les jupes et les robes puis crée des parfums.

" J'ai rendu au corps des femmes sa liberté, ce corps suait dans des habits de parade, sous les dentelles, les corsets, les dessous, le rembourrage."

      Un livre très agréable, intéressant, une vie de solitude et de battante.

 

Voir les commentaires

Brillant comme une larme de Jessica L. NELSON

   "Brillant comme une larme", une phrase empruntée à Jean Cocteau le mentor de Raymond Radiguet.

    Né en 1903, Raymond Radiguet sait-il que sa vie va être courte... il doit le pressentir car c'est à 1000 à l'heure qu'il vit sa vie de parisien et qu'il va brûler bien trop vite ses ailes...

     Ce sont les 20 ans de vie que retrace Jessica L. Nelson ou disons les 6 dernières années! C'est à 14 ans que Radiguet s'éprend de Alice Saunier, jeune institutrice de Saint Maur, de 10 ans son aînée , fiancée à un poilu. cette liaison durera une année. Puis il multiplie les amantes et s'attache à Jean Cocteau sans partager l'amour que celui-ci lui voue.

    Raymond Radiguet sait s'entourer de personnes influentes qui lui permettent de se faire publier. Il s'appuie sur Apollinaire et Cocteau pour ses écrits.  Il espère recevoir le prix Nobel pour "Le diable au corps" dont l'histoire s'inspire de très près de la passion de Radiguet pour Alice.

    L'auteur nous entraîne dans le Paris des années 20, un Paris de divertissement où l'on boit, danse' se déguise et s'amuse. on y rencontre Picasso, Modigliani, Brancusi, Aragon, Breton...

Raymond Radiguet par Man Ray 

Raymon Radiguet par Modigliani

Voir les commentaires

Blanche Maupas - La veuve de tous les fusillés de Macha SERY et Alain MOREAU

      Blanche et Théophile Maupas sont tous deux instituteurs dans une petite ville de la Mayenne. Alors que Théo a la quarantaine, il est appelé sous les drapeaux. Il est également musicien et devrait être à l'arrière.

      Caporal du 33ème régiment commandé par le général Teveilhac, il sort des tranchées en obéissant aux ordres mais voyant le massacre vers lequel il s'exposent, il se replie rapidement avec ses camarades de tranchée. Il sera fusillé avec 3 autres caporaux pour l'exemple. Ces exécutions sont des crimes...

      Blanche va passer sa vie à rassembler des courriers, des témoignages. Elle retrouvera les camarades de tranchées et retracera les faits. Elle se battra pour que la vérité éclate et que son mari et bien d'autres soient réhabilités.

      Blanche, cette rebelle combative,  réussira à soulever l'opinion publique. Un très beau témoignage.

Voir les commentaires

La bibliothécaire d'Auschwitz de Antonio G. ITURBE

    Ce roman sorti en 2012, traduit en plusieurs langues, arrive enfin chez Flammarion.

    L'auteur s'est largement inspiré de la vie de Dita Polachova qu'il a rencontrée puis suivie lors des signatures du roman.

     Dita est née en 1929 à Prague, elle y subit l'occupation par l'Allemagne nazie. A 12 ans, elle est envoyée au camp de Terizin avec ses parents puis en 1943 à Auschwitz et en dernier lieu à Bergen-Belsen où elle sera libérée par les troupes britanniques (comme Simone Veil).

      Au camp de Auschwitz, au sein du bloc 31, Fredy Hirsch met en place une école clandestine. Il donne  la charge d'une petite bibliothèque de 8 livres à Dita qu'elle doit cacher sous des planches au sol, c'est elle qui sort les livres et les fait circuler uniquement dans le bloc 31. Elle les répare avec minutie. Quelques livres sont cités de mémoire comme "Le merveilleux voyage de Nils Holgersson" par des prisonniers et restitués aux enfants.

     A la sortie de cet enfer, Diya épouse Ota Kraus, qu'elle avait entrevue à Auschwitz et retrouvé à Prague. Elle vit actuellement à Netnya en Israël.

     Un livre plein de courage, d'humanité, de persévérance et d'amour malgré un contexte totalement inhumain, .

J'avais une certaine réserve pour ce livre traitant des camps de la mort mais ne regrette aucunement cette lecture qui malgré son dur réalisme est rempli d'optimisme et de réflexion pour chacun d'entre nous....

       Extrait de l'étape finale page 463:

     "Certaines ne partageront pas cette fascination pour le fait qu'une poignée de personnes aient joué leur vie afin de garder ouvertes une école secrète et une bibliothèque clandestine à Auschwitz-Birkenau...... C'est vrai: la culture n'est pas nécessaire à la survie de l'homme, seuls le sont le pain et l'eau. Mais si l'homme peut survivre en ayant du pain à manger et de l'eau à boire, quand il n'a que cela, c'est l'humanité entière qui s'éteint. Si l'homme n'est pas ému par la beauté, s'il ne ferme pas les yeux pour mettre en marche les mécanismes de son imagination, s'il n'est pas capable de se poser des questions et d'entrevoir les limites de son ignorance, c'est un homme ou c'est une femme, mais ce n'est pas une personne; rien ne le distingue d'un saumon, d'un zèbre ou d'un bœuf musqué."    A MEDITER.....

 

DITA KRAUS née POLACHOVA - tchèque - née en 1929

Voir les commentaires

Surtensions de Olivier NOREK

 

       Un titre très à propos pour ce 3ème épisode des aventures du capitaine Coste et de sa fidèle équipe qui nous plongent dans le milieu carcéral, dans le centre pénitentiaire de Marveil. 

      C'est avec une écriture fluide, directe et expressive que Norek nous emmène dans un tourbillon de violence et de réalisme à nous donner la chaire de poule. Plusieurs intrigues s'entremêlent avec crédibilité, prison et détenus, justice et avocats verreux, mafia et entreprises protectrices...

      Norek lance une fois de plus des piques contre les passe-droits... ce qui fait peur pour le quidam que je suis...

     Un page-turner excellent... à lire absolument...

 

 

Voir les commentaires

Territoires de Olivier NOREK

 

       Après Code 93, Olivier Norek nous emmène dans le monde des cités banlieusardes. Le capitaine Victor Coste et son équipe vont devoir affronter les caïds, les hommes politiques vereux, les émeutes, les dealers...

      Un page-turner qui nous plonge dans un monde qui, bien que cela nous dérange, est bien le nôtre, notre France et ses marginaux violents, tueurs, prêts à tout pour faire leur loi.

       Je sors de cette lecture avec un grand sentiment d'empathie pour notre police.

Voir les commentaires