Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de pissenlits pour le cadavre de Andrea H. JAPP

      C'est le 1er livre que je lis de cette auteur qui a bonne presse et m'a bien divertie!!!!

Gérard Fourier est un pharmacien malhonnête. Il a fait fortune en vendant à ses clients des gélules de maïzena enrobées de stupéfiants et de diurétique...  une vraie cure d'amaigrissement..... Lorsque son cadavre est retrouvé sous un amas de fleurs, Louise et Chloé s'empressent d'éclaircir l'affaire....

     Louise est une jeune divorcée un peu paumée et Chloé est dentiste mais ne supporte plus le bruit de la roulette! Ainsi elles décident d'ouvrir un magasin de fleurs. C'est dans la réserve, au milieu de la végétation que Chloé découvre le corps de Gérard, il a été assassiné.... Tout pourrait accuser Chloé.....

     Un style simple et agréable. des rebondissements et beaucoup de situations loufoques.

    Chloé a un chien qu'elle a surnommé Le Minou alors que c'est un très gros chien....

Extrait: "Le Minou ne comprendrait jamais pourquoi les humains ne possédaient que deux pattes. On va  quand même plus vite sur quatre et on tombe moins souvent, Surtout les étranges artéfacts que les humains passaient souvent à leurs pieds le sidéraient et même le consternaient. Comment peut-on espérer maintenir une bonne assiette juchée sur deux petits pieux qui décollent les talons à dix centimètres du sol, hein? 

Voir les commentaires

Le carré des indigents de Hugues Pagan

L'inspecteur Claude Schneider vient d'être muté au groupe d'enquête criminelle dans cette grande ville de l'est de la France . Il est revenu de la guerre d'Algérie marqué par ses horreurs. Il débute par une affaire banale une jeune adolescente de 15 ans a disparu. Elle est peu de temps après retrouvée violée et assassinée. Mais elle fait partie des gens d'en bas, ouvriers laborieux , sans intérêts. Sa hiérarchie lui demande de clôturer l'enquête au plus vite pour se consacrer à d'autres plus importantes. Entre magouilles politiques et autres ratonnades le soir prés de la gare on évolue dans une ville sombre et glauque. L'inspecteur Schneider se moque de la politique et va continuer son enquête. L'atmosphère du roman est noire, très noire, mais les dialogues sont tirés au cordeau et vont droit au but. Schneider  est un personnage qu'on ne peut oublier, les seconds rôles sont eux mêmes très bien décrits et imagés. Une très bonne surprise et un très bon roman. Ca donne envie de lire les autres !

Voir les commentaires

Seule en sa demeure de Cécile Coulon

 

Nous sommes dans le Jura au XIXème siècle, Aimée par un mariage arrangé épouse Candre Marchère, riche propriétaire terrien. Candre est déjà veuf en premières noces  et gère d'une main de fer son importante exploitation forestière. Aimée malgré l'amour de son mari va vite se sentir oppressée par la demeure, ainsi que par la mort de la première épouse, et  soupçonner des dangers réels ou imaginaires.  On assiste à un huit-clos entre Aimée, son mari et Henria la mystérieuse  servante qui a élevé Candre comme son fils. Candre qui voit que sa femme s'ennuie recrute Emeline professeure de flûte. Celle-ci va donner des cours de maintien et de musique à Aimée mais aussi l'éveiller à la sensualité. Malheureusement elle va être vite renvoyée sous prétexte que Angelin le fils d'Henria est amoureux d'elle. Isolée dans cette maison et au sein de cette immense forêt Aimée se sent de plus en plus étouffer. C'est un roman sombre qui traite de la condition des femmes et des mariages arrangés du XIXème siècle. L'évocation du mystère entourant la mort de la première épouse de Candre m'a fait penser à Jane Eyre de Charlotte Bronté. A lire. 

Voir les commentaires

Brigantessa de Giuseppe CATOZELLA

 

           Brigantessa est l'histoire véridique de Maria Oliveria, un roman issu des articles que Alexandre Dumas lui consacra dans son journal de 1860 à 1864 ainsi que des dossiers des procès de Maria et de la bande Monaco. Quelques scènes sont tirées de lettres et de journaux intimes ainsi que de témoignages de cette période.

          Maria est l'enfant d'une fratrie de 6  dont le père est ouvrier agricole et la mère tisserande. Ils vivent en Calabre.

         Maria est une élève brillante que son institutrice voudrait inscrire au lycée, proposant de financer ses études. Mais tout comme sa soeur  Térésa, elle est vouée à l'adoption. Lorsque les parents adoptifs de Térésa meurent durant les émeutes de Naples, Térésa revient chez ses parents et Maria est envoyée chez sa tante.             Cette tante n'est autre que la femme du brigand " Tremble-Terre", celui-ci a pris le maquis. Maria rencontre Pietro qui fréquente les révolutionnaires et rejoint les troupes de Garibaldi espérant beaucoup pour les paysans pauvres.

        Les promesses de Garibaldi ne seront pas tenues et le nouveau pouvoir italien de Victor-Emmanuel abandonne les révolutionnaires. Les paysans, les charbonniers et les journaliers prennent alors le maquis. Ils font la guerre aux riches en brûlant leurs domaines et en les rançonnant. Maria rejoint Pietro son mari dans le maquis où ils mènent dans la forêt une vie de brigand très bien racontée.........   

 

        Pour en savoir plus....L’expédition des Mille (en italien Spedizione dei Mille) est un épisode du Risorgimento italien survenu en 1860. Un corps de volontaires dirigé par Giuseppe Garibaldi débarque en Sicile afin de conquérir le royaume des Deux-Siciles, gouverné par les Bourbons.

Le projet est ambitieux et hasardeux puisqu’il s'agit de conquérir, avec un millier d’hommes, un royaume disposant d’une armée régulière et d'une marine puissante. L’expédition est un franc succès et se conclut par un plébiscite qui fait entrer Naples et la Sicile dans le royaume de Sardaigne, ultime conquête territoriale avant la création du royaume d’Italie, le .

L’expédition est l'une des seules actions souhaitées conjointement par les « quatre pères de la nation » italienne : Giuseppe Mazzini, Giuseppe Garibaldi, Victor-Emmanuel II et Camillo Cavour, qui poursuivent des objectifs divergents. Il est difficile d'en déterminer le véritable instigateur : Mazzini souhaite libérer le Mezzogiorno et Rome alors que Garibaldi souhaite conquérir, au nom de Victor-Emmanuel II, le royaume des Deux-Siciles et poursuivre vers Rome afin de terminer l’unité de l’Italie, ce que Cavour veut empêcher à tout prix afin d’éviter un conflit avec son allié français, Napoléon III, qui protège Rome.

L’expédition fait aussi naître une grosse équivoque et une incompréhension collective : pour les garibaldiens, il s’agit de réaliser l’Italie unifiée ; pour la bourgeoisie sicilienne, une Sicile autonome dans le cadre du royaume d’Italie ; et pour la masse des paysans, la fin de l’oppression et la distribution des terres. Merci Wiki!

Voir les commentaires

Le carnet des rancunes de Jacques Expert

Sébastien est un comptable tout ce qu'il y a de plus banal. Il est moyen en tout, travail, tenue vestimentaire, amour, loisirs ... . Son seul défaut c'est d'être rancunier, il n'oublie rien, pas le plus petit détail ni la moindre broutille. Mais est-ce un défaut ? Il tient un carnet dans lequel il consigne tous les affronts qu'il a eu a subir avec l'offense ultime celle de  Yannick. Lui, il va lui réserver un traitement spécial, il le garde pour la fin ! Sébastien se sent inutile et a un grand besoin de justice, ces offenses l'ont conduit à de graves dépressions. Avec l'aide de sa compagne Dominique il va peu à peu se venger et rendre coups pour coups. Certaines vengeances font sourire même rire d'autres beaucoup moins.  La préparation du complot sur Yannick est le fil rouge du roman et les chapitres le concernant ne sont pas numérotés mais porte son nom.  Jusqu'ou peu mener le désir de vengeance ? 

Voir les commentaires

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla SLIMANI

      A la demande de son éditrice, Leila Slimani accepte de passer toute une nuit enfermée, seule dans la douane de mer, ancien bâtiment transformé en musée d'art moderne. A la suite de cette nuit, Leila Slimani décrira cette expérience personnelle...

     Une nuit d'introspection qui permet à l'auteure de parler d'elle, de son métier d'écrivain, de partager ses méditations et  ses réflexions sur la nature humaine, ses rêveries, ses souvenirs d'enfance. Elle fait de nombreuses références à son père qui fut incarcéré et mourut trop tôt.

     Ses souvenirs sont tous chargés d'émotions qui permettent de dévoiler ses sentiments, ses idées, ses inquiétudes comme lorsque enfant elle respirait la douce odeur du galant de nuit.

     Elle explique sa double appartenance culturelle, dévoilant les avantages et les barrages de cette culture plurielle.

    Ce récit foisonne de références culturelles, de voyages.

    Un récit très intéressant qui nous permet de mieux connaître cette auteure impliquée, intelligente dont l'écriture est magnifique. Un petit bijou!!!

    

Seule à l'intérieur de la Punta della Dogana à Venise

 

Voir les commentaires

Maïmaï de Aki SHIMAZAKI

 

 

Il s'agit du dernier livre d'une série de 5 dont le personnage principal : Mitsuko décède.

La belle Mitsuko est libraire lorsqu'elle succombe à une crise cardiaque laissant son fil unique Tarô totalement désorienté. Il hérite de la maison familiale et décide de venir y vivre afin de ne pas laisser sa grand-mère seule. Tarô veut se consacrer à la peinture et installe son atelier dans cette grande demeure.

Tarô va découvrir que sa mère n'était pas seulement libraire et que ce qu'il sait de son père n'est pas exact...

Tarô est mannequin, il aime bien sa petite amie Mina. Mais lorsqu'il retrouve Hanako, son amie d'enfance, il retombe sous le charme de la jeune femme qui étonnamment maîtrise le langage des signes....

C'est lorsque Mitsuko apprend que ces deux jeunes ont l'intention de se marier qu'elle fait un malaise refusant catégoriquement ce mariage....

Pourquoi???

Qui était réellement Mitsuko?

 

Une tragédie pleine de poésie et de délicatesse certainement propre à la littérature japonaise.

Extrait de la presse: Avec ce dernier roman du cycle "L'ombre du chardon", la romancière explore le poids des secrets intimes, les mystères et la force du désir, les tabous sexuels, les carcans sociaux… Tous ces fardeaux qu'il faut porter sur son dos, comme le maïmaï (escargot en japonais) sa coquille, dont la forme évoque le cycle infini de la vie. La nature est là, comme toujours dans l'œuvre de Shimazaki, et plus généralement dans la culture japonaise, comme élément structurel ou comme écho aux turpitudes de l'âme humaine.  

Voici le poème de Mitsuko. A qui est-il vraiment destiné?

Maïmaï, maïmaï,

Où vas-tu si lourdement?

Que portes-tu dans ta maison si grande?

Un chagrin ou un fardeau, ou bien les deux?

Ah, tu ne peux qu'avancer, comme la vie! Bon courage Maïmaï! Adieu!

Voir les commentaires

Nos âmes au diable de Jérôme Camut et Nathalie Hug

Juillet, Ile d'Oléron, Sixtine dix ans va à la plage lorsqu'elle rencontre un gentil monsieur avec un chien. Sixtine adore les chiens. Elle disparait et malgré des jours et des jours de recherche ne refait plus surface. C'est la descente aux enfers pour Richard et Jeanne ses parents. On suit en parallèle les premiers mois de l'enlèvement du côté de Sixtine et de celui de Jeanne qui ne va jamais abandonner les recherches. Richard quant à lui va se remarier et refaire sa vie. Je ne vous en dis pas plus. Ce roman est du grand Camut/Hug dans la lignée de W3, dans lequel on retrouve justement deux des personnages de la trilogie. A lire d'une traite jusqu'à la fin qui laisse sans voix.

Voir les commentaires

Le pavillon des combattantes de Emma Donoghue

Nous sommes à Dublin en 1918 dans le service maternité des maladies infectieuses. Julia doit s'occuper seule ou presque, elle est aidée par Bridie une jeune orpheline vivant dans le couvent d'à coté et par les conseils du Dr Kathleen Lynn (personnage historique), des femmes malades qui viennent accoucher. Nous vivons trois jours intenses dans lesquels nous suivons le quotidien de ces femmes qui se battent pour sauver les mères et les enfants. A l'époque les femmes connaissaient très peu leur corps et la gynécologie en est encore à ses débuts. Le roman est composé de 4 parties : rouge, marron, bleu et noir. Les 4 couleurs que prennent les malades de la grippe jusqu'à la fin, inéluctable. Cette grippe qui a débordé des tranchées pour envahir les villes et les campagnes aura fait plus de morts que la guerre ! Les médecins sont tous au front ou malades et on doit faire appel à toutes les bonnes volontés pour sauver des vies. Les brancardiers qui évacuent ou transportent les malades sont des vétérans ou des gueules cassées et les rares médecins qui restent sont âgés. Malgré tout Julia va réussir à tenir trois jours avec des victoires et des défaites. Bridie va lui ouvrir les yeux sur la dure réalité des enfants orphelins qui survivent dans les institutions catholiques irlandaises. Le Dr Lynn quant à elle lui expliquera la réalité politique et économique de l'Irlande à cette époque. J'ai adoré ce roman, j'ai vécu ces trois jours intenses avec Julia , j'ai eu les larmes aux yeux, bref c'est mon coup de cœur de l'année ! A lire absolument.

Voir les commentaires

La vierge jurée de Jean Christophe Boccou

Nous sommes  au nord de l'Albanie dans les Balkans, Eva et Irina sont jumelles et leurs destins basculent le jour de la mort de leur mère. Irina va chercher à se venger mais rien ne va se passer comme prévu et elle va être séparée de sa sœur. Certaines régions du nord de l'Albanie suivent encore  le Kanun, un ensemble de règles dont celle "de la reprise de sang" qui stipule que quand un homme est tué sa famille doit reprendre un sang dans la famille de l'agresseur uniquement parmi les hommes. Les Burneshas (vierges jurées) font aussi parties du Kanun, se sont des femmes guerrières qui, pour éviter un mariage forcé par exemple, ont choisi de vivre comme des hommes de faire vœu de chasteté et de prendre les armes. Irina va devenir Skander. Par ailleurs, l'auteur  nous emmène dans un orphelinat en Roumanie où les enfants sont parqués comme des bêtes et ont des numéros en guise de prénom. Ils doivent se battre pour survivre et parfois jusqu'à la mort. Le destin  de ces enfants va se croiser avec celui d' Eva et d'Irina pour faire face à  l'ogre. C'est un premier roman addictif et qui se lit d'une traite de plus il nous fait voyager et découvrir d'autres cultures. 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>