Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les complicités involontaires de Nathalie BAUER

Une première de couverture qui m'a attirée et laissée perplexe face à ce double visage. Que se cache-t-il derrière? Une double personnalité? Un jeu de miroir?

Corinne a la cinquantaine, elle est mariée sans enfant et exerce le métier de psychiatre reconnue.  Elle reçoit Zoé atteinte d'amnésie et de dépression. Mais la psychiatre reconnait Zoé comme une ancienne amie de lycée. Déontologiquement, elle ne devrait pas s'occuper de cette femme mais son histoire la pique au vif et Corinne enfreint par curiosité les règles de sa profession.

A la suite de prise de médicaments pour lutter contre sa dépression, Zoé a été victime d'essais pharmaceutiques à son insu, c'est ainsi qu'elle explique son amnésie. 

Corinne va l'écouter, l'aider, faire des recherches généalogiques et lire les compte-rendus des recherches personnelles de Zoé. Cela va amener Corinne à reconsidérer sa propre vie.

Ce roman alterne entre passé et présent. Le passé relate de la vie et des secrets de famille de Zoé, le présent remet en cause la vie de la psychiatre.

Un roman intéressant sur l'aspect psychogénéalogie, introspection, histoires familiales.

 

Voir les commentaires

Je te suivrai en Sibérie de Irène FRAIN

Une auteure que j'adore! Un livre dévoré en 3 jours et certainement lu trop rapidement!!!

     L'auteure a découvert une ancienne édition des mémoires de Pauline Geuble. A partir de ce récit, Irène Frain nous fait découvrir le destin incroyable de cette jeune française née en Lorraine. Ce récit retrace tout le parcours que fait Pauline pour rejoindre Ivan en 1826 et s'arrête lorsque Pauline arrive dans le 2ème bagne où est affecté Ivan, son amant.

Pauline est une jeune femme impétueuse, aventureuse et amoureuse à tel point qu'elle a suivi son amant jusqu'en Sibérie. Ivan Annenkoff est un Décembriste, il faisait parti d'un groupe d'aristocrates qui a mené un coup d'état contre le Tsar, l'empereur Nicolas 1er, au nom des Esprits et des Lumières (à l'époque influence française). Ces jeunes hommes voulaient abolir le servage alors qu'ils possédaient eux-mêmes des serfs pour s'occuper de leurs terres... La révolte a été réprimée et tandis que certains ont été déportés d'autres ont été exécutés.

  A la suite de la lecture des mémoires de Pauline, Irène Frain s'est posé beaucoup de questions et a décidé de partir sur les traces de Pauline afin de vérifier le récit de Pauline retranscrit par sa fille, afin de comprendre cette femme et répondre à plusieurs questions:

Est-ce que le manuscrit relate des faits réels?

Sa fille Olga a-t-elle transposé sans interprétation les dires de sa mère?

Pauline a-t-elle réellement rencontré Alexandre Dumas et Dostoïevski alors que ces deux écrivains ont fait un portrait assez différent de cette jeune Pauline dans leur roman respectif?

Comment Pauline a-t-elle pu laisser sa fille de 18 mois à des étrangers pour suivre son amant qu'elle avait refusé d'épouser?

Comment a-t-elle pu s'entendre avec les 7 épouses aristocrates des bagnards alors qu'elle ne parlait pas le russe?

Comment ces 8 femmes ont-elles pu apporter force et courage aux prisonniers déportés à tel point qu'ils ont formé une mini république et chanté avec conviction La Marseillaise?

Toutes ces questions Irène Frain tente d'y répondre en refaisant physiquement tout le cheminement de Pauline.

Amour bienfaisant, lutte contre l'oubli, valeurs de la liberté mais aussi histoire des Décembristes, dictature russe, réalité de l'emprisonnement font que cette lecture est captivante.

Ce livre se lit comme un récit de voyage, un reportage animé par les impressions, les interprétations de l'auteure qui une fois de plus ne nous déçoit pas!

« J'aime les traces. Oui, elles finissent par s'effacer. Mais pas toutes. Et la mémoire, lorsqu'elle triomphe de l'oubli, est féroce. » Irène Frain

Je vous souhaite une belle lecture!

Voici Pauline et Ivan pour vous accompagner dans votre lecture!

Voir les commentaires

Un chemin de tables de Maylis de KERANGAL

Mauro est passionné de cuisine depuis son plus jeune âge. Alors qu'il a terminé ses études supérieures d'économie, il se lance vers un CAP de cuisine en candidat libre, CAP qu'il réussit.

Il va démarrer en bas de l'échelle pour devenir gérant d'un restaurant. On découvre dans ce récit les difficultés rencontrées par les cuisiniers et les restaurateurs ...

Le lecteur découvre le monde de la restauration, un monde dur, exigeant et intransigeant.

L'auteure a écrit ce livre dans le cadre d'une demande des éditions seuil pour la collection "Raconter la vie" afin d'exposer les vies ordinaires et ainsi "remédier à la mal représentation qui ronge le pays".

Cette commande explique que ce livre qui se situe entre document et fiction est assez différent de ce qui écrit Maylis de Kerangal.

Voir les commentaires

Les suppliciées du Rhône de Coline GATEL **

Nous sommes à Lyon, en fin d'année 1897, deux très jeunes filles sont retrouvées assassinées et ensanglantées. Issues de milieux différentes, elles ont eu toutes deux recours à une "faiseuse d'anges".

Accompagné d'un jeune médecin prometteur, de son ami et d'une journaliste, le professeur Lacassagne veut mettre en pratique les nouvelles techniques d'investigation qu'il a mises au point pour découvrir le meurtrier. Autopsies, profil psychologique, relevé d'indices, interrogatoires, ce sont les débuts des enquêtes criminelles. Cette nouvelle science du "diable" fait peur et dérange. Malgré les moqueries et l'hostilité de la police, nos trois larrons ne se démontent pas et mènent leur propre enquête....

Un 1er roman intéressant et prenant. On y redécouvre Lyon de la fin du XIXème siècle avec ses traboules, ses bouchons, ses canuts... et les débuts de la croix rouge. L'aspect scientifique est intéressant car ce sont les prémisses de la criminologie actuelle.

Extrait tiré de Wikipédia:Alexandre Lacassagne. Professeur à la Faculté de médecine de Lyon, il contribua à préciser la déontologie médicale et est l'un des fondateurs de l'anthropologie criminelle, dans la lignée de l'école italienne de criminologie (en) de Cesare Lombroso, dont il tentera plus tard de se distinguer.

Les fulgurants progrès de la médecine et de la chirurgie dans la seconde moitié du XIXe siècle, auxquels avaient contribué des Lyonnais comme Claude Bernard, Antonin Poncet et d'autres, rendent nécessaire une définition plus précise de la déontologie médicale. Ce à quoi s'employa Alexandre Lacassagne, professeur de médecine légale à la faculté de Lyon.

Mais il est surtout connu comme fondateur de l'anthropologie criminelle et d'une école de criminologie, dite « école lyonnaise », qui rejette les explications trop simplistes et exclusives, avancées par l'école italienne de criminologie.Ces derniers mettent l'atavisme au premier rang des explications du phénomène criminel.
Lacassagne soutient qu'il y a « implication mutuelle entre l'individu qui commet l'acte délictuel et la société qui en pâtit. » Certes, disait Lacassagne, le criminel est un « microbe » qu'il faut éliminer, mais ce criminel « n'a d'importance que le jour où il trouve le bouillon qui le fait fermenter ».

Voir les commentaires

La route de Cormac McCARHY

Dans un monde post-apocalyptique, l'homme et l'enfant (le père et le fils) marchent vers le sud, espérant atteindre la mer. Depuis des années, ils poussent leur caddie survivant au jour le jour, recherchant de la nourriture. Ils tentent également d'échapper aux hommes qui sont retournés vers la barbarie et le cannibalisme... de ce fait ils se déplacent sans cesse restant peu de temps à chaque étape.

Ce livre n'est pas écrit tel un roman mais plutôt comme un scénario, d'ailleurs ce roman a été adapté au cinéma.

Le lecteur ne sait pas ce qu'il s'est passé, on ne sait rien sur l'homme. On sait que le monde est mort, sans verdure, sans oiseaux, couvert de cendres depuis longtemps mais aussi de cadavres. Les nuits sont très obscures, les jours sans soleil, il fait froid et il pleut souvent.

Le style est très épuré, les dialogues sont télégraphiques et vont à l'essentiel et sont forts.

A deux reprises, l'homme se retourne vers son passé mais il ne faut pas car ce serait renoncer à lutter. L'enfant n'a pas connu le "vrai" monde mais il incarne l'espoir, la gentillesse, la bienveillance. Il se construit sur les valeurs et l'amour que lui porte son père.

Durant la lecture, la tension est constante. L'auteur nous fait réfléchir au sens de la vie, les notions de bien et de mal, l'instinct de survie, la protection de notre descendance. Foi et espoir sont les maîtres mots de ce roman-récit.

Voir les commentaires

La petite sonneuse de cloches de Jérôme ATTAL

Ce sont deux histoires d'amour de deux périodes différentes qui s'imbriquent.

D'une part nous sommes à Londres où s'est réfugié Chateaubriand. Dans ses mémoires d'outre tombe, il évoque un baiser reçu d'une petite sonneuse de cloches de l'abbaye de Westminster.

D'autre part, Joachim Stockholm vient de perdre son père, celui-ci était entrain d'écrire un ouvrage consacré aux aventures féminines de Chateaubriand.

Joachim décide de partir à Londres sur les traces de la petite sonneuse de cloches. Mais une jeune bibliothécaire s'intéresse également aux registres des sonneurs de cloches....

Un roman qui m'a accroché au début mais l'intrigue se fatigue et le récit se termine d'une façon bizarre.

L'écriture de ce roman est très belle, très romantique avec de nombreuses associations d'idées.

Voir les commentaires

UnPur de Isabelle DESESQUELLES

Un roman sombre, angoissant, dérangeant voire éprouvant.

Trois minutes ont suffi pour enlever Benjamin, frère jumeau de Julien en vacances à Venise avec leur mère très aimante. Leurs vies basculent...

Le ravisseur pédophile que Benjamin nomme le Gargouilleur va abuser de cet enfant durant 5 années. Et Benjamin ne sera pas le seul enfant à subir les monstruosités de cet homme marié. Puis ce seront des années d'errance en Italie, au Yucatar pour Benjamin, ne sachant plus qui il est, 40 années de fuite en avant.

La question est: Pourquoi Benjamin n'a-t-il pas tenté de s'échapper alors que la porte pouvait rester ouverte, alors qu'il allait en ville avec le Gargouilleur???

C'est dans les dernières pages que nous avons la réponse à cette question.

Tout au long de ce roman se pose également la question de la survivance à toutes ces blessures, ces souillures et blessures...

C'est ce que nous décrit l'auteure avec une écriture remarquable qui suggère plus qu'elle ne montre.

Un livre qui peut déranger mais les mots ne servent-ils pas à cela? Ecrire ce que l'on n'a pas envie d'entendre, de savoir.....

Notez le double sens du titre: Benjamin est-il un pur ou impur c'est à dire contaminé, mauvais...

 

 

 

Voir les commentaires

Nos vies désaccordées de Gaëlle JOSSE

François Vallier est un pianiste de renommée internationale. Il parcourt le monde, son agent s'occupe de tout y compris de son site internet. Un jour, François tombe sur le commentaire de Philippe. Celui-ci est infirmier psychiatrique, il a découvert François grâce à une patiente qui écoute en boucle Schumann.

François interrompt tous ses contrats et se précipite vers l'amour de sa vie, Sophie, qu'il a perdu depuis 3 ans.

Sophie est une jeune femme fragile, sensible, peintre de renom. Sophie ne parle plus depuis 3 ans. Va-t-elle répondre aux demandes de François? Un François qui se dévoile, qui avoue ses fautes ce qui permet au lecteur de découvrir ou de deviner ou d'interpréter les raisons de leur séparation.

Gaëlle Josse ne livre pas toute l'histoire, une belle histoire d'amour dans laquelle la musique est omniprésente.

Une belle lecture!

Voir les commentaires

le coeur battant du monde de Sébastien SPITZER

Un roman très intéressant sur l'histoire du fils illégitime de Karl Marx. Mais aussi sur les opprimés irlandais, Londres, les futures suffragettes, etc....

Nous sommes dans les bas-fonds de Londres au XIXème siècle. Le roman démarre sur la vie de la toute jeune Charlotte enceinte dont l'amoureux est parti faire fortune en Amérique. Je me suis attachée à cette jeune fille courageuse qui va perdre son enfant dans des conditions effroyables. Elle va accepter la charge du petit Freddy, qu'elle va élever dans la misère et la faim, offrant son corps pour survivre.

Puis on découvre que Freddy est le fils caché de "Le Maure" qui n'est autre que Karl Marx. Karl Marx qui est désargenté et vit aux crochets de sa femme Johanna von Westfalen et de son ami Engels.

Ce roman relate la vie de ces personnages ainsi que différents thèmes de ce XIXème siècle.

- L'industrie anglaise du coton venu des amériques grâce au travail des esclaves. Cette industrie permet de donner du travail aux enfants comme aux adultes dans des conditions déplorables et avec des salaires de misère.

- L'indépendance de l'Irlande avec ses violences, ses morts et ses migrants vers l'Angleterre dont Charlotte fait partie.

- La guerre de Sécession est abordée de façon réaliste, elle met en péril l'importation du coton et donc la vie des travailleurs.

- Le mouvement des suffragettes que l'auteur aborde en fin de roman, les tout débuts d'un mouvement important.

Une histoire dans la grande histoire, un processus qui permet au lecteur de découvrir ou redécouvrir l'histoire de façon moins laborieuse que peut l'être la lecture d'un document historique. (Ce n'est que mon avis!)

Une lecture très agréable grâce à un texte très dynamique. En fin de roman, l'auteur dresse la liste de ses sources, ce qui conforte dans la véracité de son récit.

Il me reste à lire le précédent roman de Sébastien Spiltzer!

 

Marx et Engels à Berlin

Voir les commentaires

Loin de Alexis MICHALIK ****

 

Quatrième de couverture: "Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d'une carte postale : "Je pense à vous, je vous aime." Ils sont signés de Charles, le père d'Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d'adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune soeur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C'est l'affaire d'une semaine, pense-t-il... De l'ex-Allemagne de l'Est à la Turquie d'Atatürk, de la Géorgie de Staline à l'Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées.

Alexis Michalik a décidément le goût de l'aventure : après le succès phénoménal d'Edmond, le comédien, metteur en scène et dramaturge couronné par cinq Molières, nous embarque à bord d'un premier roman virevoltant, drôle et exaltant."

C'est un premier roman écrit en 3 ans pour cet auteur dramaturge. Dès les premières lignes, il met le lecteur en ligne de mire en nous interpellant par ces questions: Qui es-tu? Sommes-nous sûrs de notre sang, de nos origines?

A. Michalik nous emporte dans un voyage autour du monde mais également dans un voyage historique car l'auteur profite de ce voyage  pour nous rappeler un peu d'histoire concernant chaque pays traversé. Il relate ses guerres, ses invasions ce qui permet à l'auteur de justifier la suite de son récit.

Aucune longueur, aucun ennui, un rebondissement toujours plausible, le tout dans une écriture dynamique.

Une quête d'identité pour chacun de nos 3 protagonistes très attachants qui se termine bien.

Une belle lecture dépaysante et instructive que je vous conseille.

 

Voir les commentaires