Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paris-Venise de Florent OISEAU

Roman est sans travail, c'est une bonne pâte, un tranquille qui ne se bouge pas trop. Alors, quand Roman trouve un boulot de couchettiste dans le train Paris-Venise il est plus qu'heureux! Et c'est surtout sa banquière qui va l'être!

Il s'en passe la nuit dans ce train : trafics de clandestins, douaniers ébréchés, descentes de pickpockets venus piller le train lorsque tout le monde dort... tout peut arriver dans ce train de nuit... même tomber amoureux.

Ce petit roman promettait beaucoup d'humour... pour cela il faut prendre tous les faits au second degré bien que....

Voir les commentaires

La veuve des Van Gogh de Camilo SANCHEZ

Ce livre est un hommage à la personne de Johanna Van Gogh-Bonger, épouse de Théo  et belle sœur de Vincent. 

Malgré la présence envahissante et pesante de son beau frère tourmenté, Johanna a aimé passionnément Théo. Après les décès successifs de Vincent puis de Théo,  Johanna se plonge dans la correspondance que Vincent adressait à son frère,  Johanna découvre un talent de poète,  d'écrivain mais aussi de peintre.

Elle se battra pour faire connaître les toiles et la correspondance de son beau frère contre tous ceux qui voulaient détruire le travail de Vincent Van Gogh qu'ils estimaient atteint de folie. C'est grâce à l'acharnement de Johanna pour la conservation des toiles que le musée d'Amsterdam a pu s'ouvrir en 1973 avec un nombre impressionnant de toiles et de dessins de Vincent.

Un premier roman qui nous emporte dans le monde des collectionneurs et des marchands d'art. On y trouve des extraits du journal de Johanna ainsi que des lettres de Van Gogh.  Un portait de femme battante à une époque où elles n'étaient pas du tout considérées. 

 

Voir les commentaires

Olga de Berhnard SCHLINK

 

Olga est née fin XIX ème en Silésie. Après la mort prématurée de ses parents, elle part vivre chez sa grand mère qui ne l'aime pas et veut l'appeler Helga , un prénom à consonance plus germanique. Malgré l'interdiction de faire des études,  Olga devient institutrice dans des conditions de pauvreté  extrême. Entre temps, elle rencontre Herbert, fils de propriétaire terrien. Ils s'aiment tout naturellement, ne portant pas cas de leur différence sociale. Mais Herbert ne tient pas en place et part en Afrique avec des idées d’expansionnisme impulsées par Bismarck puis en Afrique pour représenter l'héroïsme allemand et y mourra de froid.

Olga ne cessera que très tardivement de croire au retour d'Herbert. Malgré la mort de ses parents, la misère, les 2 guerres, le nazisme, la méchanceté de la sœur d'Herbert, Olga, personnage fort et discret, ne cessera de se battre.

Un auteur que j'apprécie beaucoup.

Un portrait de femme courageuse.

 

Voir les commentaires

Oxymort de Frank BROUYSSE

Un roman noir du début à la fin.

Un roman très court écrit en 2014 et réédité suite aux succès de l'auteur et j'avoue avoir acquis ce livre après la lecture de "Né d'aucune femme" qui est mon coup de cœur de l'année. Mais je reste déçue par ce court thriller un peu confus.

Louis Forrel, professeur de SVT mène une vie normale jusqu'au moment où il se réveille menotté dans une cave dans le noir complet.

Le kidnappeur, par un jeu insidieux, l'amène à comprendre la raison de son enlèvement.... Cette partie du roman est prenante et tient la route.

Par contre je n'ai pas compris l'ajout de la vie de Hubert et Suzanne qui vivent sur le même pallier? Vont-ils vivre le même scénario que Louis?

Un conseil lisez "Né d'aucune femme", vous ne le regretterez pas!

Voir les commentaires

L'intérêt de l'enfant de Ian McEWAN

Fiona Maye est juge en affaires familiales. Passionnée par son travail, elle délaisse son mari qui la menace "d'aller voir ailleurs" (dixit l'auteur). Heureusement, l'auteur nous replonge rapidement dans le sujet principal du livre: le métier de cette jolie femme de 60 ans qui a pour mission de donner son jugement sur des questions vitales concernant le destin d'enfants. C'est l'affaire Adam Henry qui va accaparer toute l'attention de Fiona. Cet adolescent atteint de leucémie, enfant de témoins de Jéhovah, refuse la transfusion sanguine qui peut le sauver. Fiona va devoir trancher et aller contre ou pas les idées de la famille......

Un petit roman intéressant dans lequel affaires judiciaires et affaires personnelles se confrontent.

"Lois écrites et lois morales diffèrent... et la conscience morale tient une part non négligeable dans les décisions prises par un juge."

Voir les commentaires

Terre des oublis de DUONG THU HUONG

Le Viêt Nam est enfin en paix après 30 années de combat. La jolie Mien a épousé Bôm, tous deux sont âgés de 17 ans. Mais 4 mois après leur union, Bôm part à la guerre et meurt. 7 ans plus tard Mien épouse Hoan qui lui donne un fils, ils partagent une vie stable et confortable. Mais un soir, un homme au corps cadavérique se présente au logis de Mien. Son 1er mari n'est pas mort et Mien va devoir choisir...

Un roman à 3 voix dans lequel alternent monologues intérieurs , descriptions et récits dans un pays marqué par la guerre et les traditions ancestrales.

Le lecteur éprouve beaucoup de compassion envers ces 3 personnages brisés par les évènements.

Sacrifice, amour, tradition, passion, jalousie, pitié, souffrance, isolement, guerre sont les thèmes de ce roman de 800 pages, un long et lent voyage dans ce magnifique pays qu'est le Viêt Nam.

 

 

 

Voir les commentaires

L'averse de Fabienne JACOB

Tahar va mourir. Autour de son lit d'hôpital, il y a sa femme française, son fils muet de naissance et son beau-père chrétien. Toute sa famille est là car à la fin de la guerre d'Algérie, il a choisi de vivre en France à Paris. Il n'est jamais revenu dans son pays de naissance, mais l'Algérie est restée très présente dans sa mémoire.

Ce sont ses souvenirs qui sont relatés dans ce roman: l'arrivée à Marseille, les souvenirs d'école et  le racisme des français, la cruauté des fellagas et des soldats français, l'exil ...

Une écriture particulière, écrite à plusieurs voix qui ne m'a pas aidée à rentrer dans cette histoire réelle.

Voir les commentaires

Ru de KIM THUY

Kim Thúy est une écrivaine québécoise d'origine vietnamienne.

Elle est née pendant l'offensive du Têt. À 10 ans, sa famille et elle fuyaient le Vietnam cachés dans la cale d'un bateau, entassés les uns sur les autres. Après avoir vécu quatre mois en Malaisie dans un camp de réfugiés, ils se sont installés à Granby au Canada.

Elle a effectué un double cursus universitaire à l'Université de Montréal : diplômée en linguistique et traduction en 1990 et diplômée en droit en 1993.
Elle a été traductrice, interprète, avocate, restauratrice avant de se mettre à l'écriture.

Dans "Ru" (2009), son premier roman, elle raconte, au fil de la mémoire qui avance par vagues, insouciante de l'ordre du temps, ses souvenirs pêle-mêle. Best-seller au Québec et en France et traduit dans plus de vingt-cinq langues, "Ru" a aussi remporté de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix du Gouverneur général du Canada 2010.

Mère d’un garçon atteint d’un trouble du spectre de l’autisme, Kim Thúy a collaboré à l'écriture de "L'autisme expliqué aux non-autistes" (2017) de Brigitte Harrisson et Lise St-Charles. (Source Babelio)

Voir les commentaires

Les gratitudes de Delphine de VIGAN

"Vous êtes-vous demandé combien de fois par jour vous disiez merci ? Merci pour le sel, pour la porte, pour le renseignement.
Merci pour la monnaie, pour la baguette, pour le paquet de cigarettes.
Des mercis de politesse, de convenance sociale, automatiques, mécaniques. Presque vides. Parfois omis.
Parfois exagérément soulignés : Merci à toi. Merci pour tout. Merci infiniment.
Grand merci.
Des merci de profession : Merci pour votre réponse, votre attention, votre collaboration."

Mais ces mercis ont-ils vraiment un sens???

C'est le sujet qu'aborde Delphine de Vigan au travers de ce témoignage rempli de tendresse. Michka n'est plus autonome et  est atteinte d'aphasie, ne pouvant plus rester chez elle, elle entre en EPHAD avec sa petit bouteille de whisky cachée sous ses vêtements!

Une fois de plus, après " Les Loyautés", Delphine de Vigan aborde un sujet difficile, délicat et émouvant. La vieillesse, la fin de vie, la maison de retraite... mais elle en parle avec beaucoup de retenue, de douceur, de sincérité et aussi avec des pointes d'humour qui allègent le sujet. Elle explore une fois de plus les sentiments les plus intimes de l'être humain.

 

Voir les commentaires

Tout le bleu du ciel de Mélissa da COSTA

Un roman qui ne s'oublie pas. Beaucoup de tendresse, de bienveillance et d'amour dans cette histoire portant dramatique.

Ce roman "Feel-Good" débute par une annonce assez surprenante «Jeune homme de 26 ans, condamné par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) d'aventure pour partager avec moi ce dernier périple.»

Emile n'est pas décidé à se laisser hospitaliser durant les quelques mois qui lui restent. Il va faire ce voyage dont il rêve depuis si longtemps en camping-car mettant uniquement son ami Renaud dans la confidence. Emile veut laisser l'image d'une homme dynamique et c'est avec Joanne qu'il va parcourir les Pyrénées. Joanne, qui de son côté, a de bonnes raisons de faire ce voyage... des liens se tissent entre ces 2 jeunes gens jour après jours malgré leurs tempéraments très différents.

Un roman très agréable à lire, une écriture fluide, beaucoup d'émotions jusqu'à la dernière page (prévoyez un mouchoir pour les 20 dernières pages), des personnages très attachants, des rencontres très sympathiques.

Les anecdotes, les confidences, les rencontres animent agréablement ce roman bien que l'auteure aborde la maladie d'Alzheimer, le droit de mourir dans la dignité, l'acceptation de la décision du malade.

Courage, bienveillance sont les maîtres mots de ce livre.

Vous l'avez compris c'est un très beau récit de vie.

 

Voir les commentaires