Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem ALAOUI

Un titre attractif... Un langage inhabituel...

"Bouche de cheval" est le surnom donné  Chadlia, une marocaine qui vit aux pays bas et a ... un large sourire.

Jmiaa vit avec sa fille, elle se prostitue sur les trottoirs de Casablanca. Elle cherche à oublier sa situation dans l'alcool, les tranquillisants, les fous-rires qu'elle partage avec Samiar sa meilleure amie et Bouchaïd, son fidèle client.

Un jour, Jmiaa rencontre " Bouche de cheval", celle-ci veut tourner son 1er long métrage sur la vie des prostituées de Casa.

Jmiaa a l'esprit vif et va faire des essais et... sa vie va basculer...

 

Voir les commentaires

La gouteuse d'Hitler de Rosella POSTORINO

Par crainte d'être empoisonné, Hitler recrute dix femmes allemandes au hasard. Celles-ci goûteront tous les plats proposés au dictateur qui attendra 1 heure avant de manger. C'est la peur au ventre que ces jeunes femmes mangent ne sachant si c'est leur dernier repas.

Le personnage principal est Rosa Sauer qui, à l'engagement de son mari dans l'armée, quitte Berlin et les bombes pour aller vivre chez ses beaux-parents en Prusse Orientale. C'est à Groos-Partsch  que Hitler a établi son état-major et c'est là que Rosa sera conduite. Ce roman transmet ses doutes, ses craintes et ses sentiments.

 L'auteure s'est appuyée sur le témoignage très tardif, à 95 ans, de Margot Wölk, la dernière goûteuse d'Hitler en vie. C'est elle qui lui a inspiré son personnage principal : Rosa Sauer. Un pan de l'histoire que j'ignorais.

 

Voir les commentaires

Né d'aucune femme de Franck BOUYSSE ****

Ce qu’en dit la presse
Que puis-je ajouter de plus?
Un roman captivant que l'on ne lâche pas
Un style de haut vol
Des personnages touchants
et Une ROSE que je ne suis pas prête d'oublier.
Malgré la dureté de cette histoire, le style, les mots sont tellement beaux que c'est un réel plaisir de tourner les pages...
 
Début de l'histoire: Lorsque le père Gabriel reçoit en confession cette jeune fille à la voix fluette et qui disparaît à peine sa requête terminée, il est tout étonné. Mais il va répondre à sa demande et va récupérer des cahiers cachés sous la robe d'une défunte dont on va lui demander la bénédiction...
Ces deux cahiers ont été écrits par Rose qui, recluse, a décidé d'y coucher ses mots... sa vie...
Vendue à l'âge de 14 ans au maître de la Forge, une nouvelle vie attend Rose...
 
Et je vous laisse découvrir cet inoubliable roman.

Voir les commentaires

professions du père de Sorj CHALANDON

"Mon père disait qu'il avait été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’en 1958. Un jour, il m’a dit que le Général l’avait trahi. Son meilleur ami était devenu son pire ennemi. Alors mon père m’a annoncé qu’il allait tuer de Gaulle. Et il m’a demandé de l’aider.
Je n’avais pas le choix.
C’était un ordre.
J’étais fier.
Mais j’avais peur aussi…
À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet."

Lorsqu'un adulte s'approche dangereusement de la folie, qu'il souffre de démence, il ne vit pas dans e temps présent, il n'a pas conscience que ce qu'il fait subir est hors norme... mais sa famille, elle, vit cela au quotidien..

C'est cette horrible descente aux enfers que nous conte Sorj Chalandon par l'intermédiaire de Emile, le fils du père et narrateur de ce récit.

Avec un langage simple mais lourd de sens, ce récit m'a touchée profondément. J'ai détesté ce père qui frappait son fils et lui faisait croire n'importe quelle inepties, je n'ai pas aimé la mère qui ne sait que répéter: "Tu connais ton père".

Et j'admire l'homme qu'est Sorj Chalandon. Il a eu la force de surmonter tout cela et se construire tout seul.

Ce roman a été édité en bande dessinée.

J'ai découvert Sorj Chalandon dans "La promesse" un beau roman plein d'espoir et de douceur, "Le jour d'avant" Germinal contemporain, "Retour à Killigsberg" et "Mon traite" qui se déroulent en Irlande et enfin "Le quatrième mur" mise en scène de Antigone.

Un beau palmarès, un écrivain passionnant que je vous conseille sans attendre!

Voir les commentaires

Le pays de l'impossible de Martine PILATE

C'est lors d'une visite du Printemps du Livre de CUERS dans le VAR que j'ai découvert cette auteure au parcours passionnant.

Ce roman historique raconte l'exil d'une famille polonaise paysanne qui est catholique par le père et juive par la mère. Après la 1ére guerre mondiale cette famille essaie d'échapper aux pogroms et à la misère .

Witold a amassé suffisamment d'argent et a obtenu les papiers nécessaires pour s'exiler en France. Pendant deux années, il travaille dans les mines du Nord et réussit à financer le voyage de ses enfants et de sa femme. Ils s'installent à Paris.

C'est la vie de Joanna, la cadette que nous allons suivre tout au long de ce roman.

Ecole, travail, mariage, naissance, mobilisation du mari, tromperie, séparation, amour... La vie de Joanna va se dérouler parallèlement à la seconde guerre mondiale avec les camps, la rafle des juifs, les exactions des nazis, l'engagement des "malgré-nous": ces Alsaciens et Lorrains forcés par l'armée allemande à combattre les Français en Allemagne, la libération, le retour des prisonniers et des malgré-nous, le jugement des collabos.

Tous ces thèmes sont abordés au cours de la vie de cette famille très unie. L'amour, l'entraide, les relations familiales apportent beaucoup de fraîcheur à ce roman bourré de détails historiques, le tout dans un style très agréable.

 

Voir les commentaires

J'ai couru vers le Nil de Alaa El ASWANY ****

"J'ai couru vers le Nil. Les grenades lacrymogènes remplissaient l'atmosphère et moi je pleurais,......En revenant j'ai vu de mes propres yeux un grand nombre de morceaux humains laissés par le tank : des intestins, des cerveaux, des jambes, des moitiés de corps........ Notre grande révolution était un sursaut, une belle fleur née toute seule dans un marécage.”

Un roman choral poignant que nous livre Alaa El Aswany, un roman interdit à la publication égyptienne, un auteur interdit de télévision et de presse depuis 2014.

Dans ce roman "témoignage", l'auteur donne la parole "aux sans-voix":

Le général Ahmed Alaoui poursuit les terroristes et les espions et les torture alors que Diana sa fille étudiante en médecine refuse de porter le voile et de se marier, elle se lie d'amitié avec Khaled fils de chauffeur.

Achrad Ouissa est un acteur copte raté, il se dispute constamment avec Magda son épouse mais se console dans les bras de sa servante Akran.

Asma correspond avec un jeune ingénieur de la cimenterie et feront partie des jeunes de la place Tahrir.

Le cheikh Chamel voulait être guide touristique mais  le tourisme ne se développant pas à cause des attentats, il devient prédicateur et se fait grassement payé pour diffuser la bonne parole.

Et puis il y a Nourhane, présentatrice à la télévision qui est prête à tout pour gravir les échelons... tout en restant une bonne épouse...

Tous ces personnages vont se croiser tout au long des évènements de 2011 de la place Tahrir. On retrouve des complices et des victimes qui acceptent les volontés du gouvernement comme un destin fatal et ne font rien mais aussi quelques courageux qui vont se sacrifier. Des escroqueries, violences, corruptions, manipulations et mensonges sont dénoncés dans ce roman.

Chacun se comporte en fonction de ses intérêts ou de ses idées.

Un texte très fort qui nous démontre comment une volonté de changement peut être anéantie, manipulée et trahie. Un texte qui nous démontre les horreurs d'une dictature... et d'autres pays sont sous ce régime...

Heureusement le style de l'auteur est agréable voir léger selon les situations, certaines situations sont cocasses et nous font sourire.

Sur Babelio, vous pouvez écouter une interview de l'auteur.

Voir les commentaires

La Mort est une Femme comme les Autres de Marie PAVLENKO

Un titre qui interpelle et qui peut déranger mais qui dédramatise le sujet.

Voici les personnages: Emm, la Mort qui fait un burn-out et est en congé, elle reste affalée dans son fauteuil; sa Faux préférée qui l'aide dans son travail; Suzie jeune institutrice en phase terminale, Anatole médecin sous emprise de sa folle mère Joséphine Caladru. Toutes ces personnes vont se rencontrer à l'hôpital alors qu'une manifestation dégénère... En fait, Emm ne travaillant plus les malades sont à l'article de la mort mais ne meurent pas....

Les scènes dramatiques, poétiques et comiques alternent, les dialogues sont pleins d'humour et les jeux de mots fleurissent!

Bref un roman déjanté, loufoque qui nous sensibilise sur les relations avec la mort, la vie et également sur les liens que nous tissons avec ceux que nous aimons. Pour ma part, une lecture inhabituelle et je remercie ma libraire de me l'avoir conseillé!

Voir les commentaires

Le nouveau de Tracy CHEVALIER

Nous sommes dans les années 70 à Washington, Osei, enfant noir né au Ghana, fils d'un diplomate, arrive en fin d'année de CM2 dans une nouvelle école. Tous les élèves sont blancs. Osei sympathise avec Dee, la fille la plus prisée de la classe. Mais le jeune garçon ne voit pas les manigances et la jalousie des autres élèves...

Une tragédie du harcèlement et du racisme encore d'actualité.

Cette histoire se déroule en une journée, dans la cour de l'école. Les personnages sont Osei (personnage principal), Dee (amie de Osei),Ian (jaloux et méchant)...

Tracy Chevalier a su transposer la pièce d'Othello dans une classe de CM2 avec un dénouement identique.

Genèse de ce roman: A l'occasion du 400ème anniversaire de la mort de William Shakespeare, l'éditeur à demande à quelques auteurs de revisiter une pièce de leur choix de l'écrivain anglais.

Voilà pourquoi je n'ai pas retrouvé la veine de Tracy Chevalier.

 

Voir les commentaires

Le dernier vide-grenier de Faith Bass darling de Linda RUTLEGE

 

Résumé : Depuis plusieurs années, Faith vit seule depuis la mort de son mari Claude dans une belle maison de la petite ville de Bath au Texas.

Nous sommes le 31 décembre 1999, Faith décide de vendre à très faible coût tous les objets qu’elle-même et les générations précédentes ont entassés dans cette maison familiale.

Révolver de la guerre, alliance couverte de diamants, pendule en forme d’éléphant dont la trompe rythme le temps, bureau à cylindre,  collection de lampes Tiffany… sont étalés dans son jardin pour un vide-grenier monumental !

Pourquoi Faith fait-elle cela ? Parce que Dieu le lui a demandé, parce qu’elle va mourir le soir même e, surtout parce qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer !

Sa fille qu’elle n’a pas vue depuis plusieurs années, alertée par une amie arrive en catastrophe mais jetée par sa mère elle ne peut que constater les dégâts… les objets, des antiquités de grande valeur partent pour quelques cents à qui les veut, Faith n’a qu’une obsession, tout liquider. Tous les objets disparaissent avec leur histoire…

Mon ressenti : Un roman drôle et émouvant qui a pour thème les objets qui nous entourent,  l’attachement que nous leur portons, leur histoire, leur mémoire, leur réconfort.

Pour chaque objet une histoire de famille y est rattachée, histoires du passé, histoires tristes ou belles, histoires compliquées : disputes, deuil, drame et un terrible secret est révélé en fin de roman.

 

 

 

Voir les commentaires

La dernière valse de Mathilda de Tamara McKINLEY

Un superbe roman d'amour et de tragédie qui se déroule en Australie, un monde totalement différent du nôtre.

Les descriptions nous transportent vers une terre aride, chaude, poussiéreuse et rouge où les distances entre les villes se comptent en heures de route. On y retrouve une faune inhabituelle: koalas, kangourous, wallabies, iguanes, wombats. Les paysages où montagnes et plaines alternent semblent envoutants. On apprend ce que pouvait être la vie des éleveurs de moutons dans la Nouvelle Galles du Nord. Une vie rude à la merci d'une météo capricieuse (sécheresse de plusieurs années, orages secs, incendies...)

Résumé: Deux histoires en parallèle animent cette saga australienne.

Fin de la 1ère guerre mondiale, 1923, Mathilda vient de perdre sa mère et, seule avec son père, elle va devoir gérer l'immense domaine de Churinga.

Cinquante ans plus tard, le mari et le petit garçon de Jenny meurent dans un accident. A 25 ans, elle hérite d' une station de moutons dans le Bush. Elle décide de quitter Sydney pour s'y rendre et découvre les journaux intimes de Mathilda...

Mathilda et Jenny, 2 femmes fortes et courageuses que la vie n'épargne pas....

Ce livre a tous les critères du roman au sens romanesque mais les rebondissements en font un page turner très agréable à lire, un bon livre de vacances.

 

L’outback est l’arrière-pays généralement semi-aride de l’Australie, situé au-delà du bush. Grand comme les deux tiers de l’Europe, il n’est pas très peuplé : un peu plus d’un million d’habitants soit moins de 5 % de la population du pays.

 

Le bush australien occupe environ 800 000 km2, répartis en deux grandes écorégions de type forêts, bois et broussailles méditerranéens.

 

Le lac Pedder en Tasmanie

 

  •  

Voir les commentaires