Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la disparition de Stéphanie Mailer de Joël DICKER

Stéphanie Mailer est une jeune journaliste qui surgit le soir du pot de départ en retraite de Jesse Rosenberg, capitaine de police, surnommé « capitaine 100% » pour sa capacité à parvenir à résoudre toutes ses enquêtes.

Sauf que Stéphanie lui révèle, sans entrer dans les détails, qu’il devrait changer de surnom car il n'a pas résolu toutes les affaires qu'il avait en charge...

En effet, une enquête classée il y a près de 20 ans n’a pas révélé tous ses mystères et l'accusé ne serait pas le coupable. Or l’affaire était compliquée: il s’agit du quadruple assassinat du maire de la ville d’Orphea, petite bourgade balnéaire américaine, de sa famille, et d’une joggeuse qui passait hélas par là.

La journaliste révèle que lui et son partenaire de l’époque, Derek, sont passés à côté d’un détail évident....

Jesse va se replonger dans cette enquête et tenter de comprendre ce que voulait dire Stéphanie… qui disparaît mystérieusement le lendemain de ses révélations.

Une enquête de plus de 600 pages qui se lit sans s'en apercevoir. Les éléments de l'enquête nous sont donnés au compte-goutte, révélant la vie et les caractéristiques de plus de 20 personnages tous plus attachants les uns que les autres.

Et si l'on a l'impression que tout est décousu, qu'il y a plusieurs histoires, que les morceaux ne vont pas se recoller et bien on a tort et c'est dans les toutes dernières pages que le dénouement nous surprend !!!

Un excellent 3ème page turner de notre jeune Joël Dicker.

Il me reste à découvrir son 1er roman en attendant son prochain polar !

Voir les commentaires

Chaman de Maxence FERMINE

J'ai découvert Maxence Fermine avec son conte initiatique: Neige. Très beau roman très agréable à lire.

Dans ce dernier livre écrit de manière poétique, l'auteur nous emporte sur les traces de Richard Adam, charpentier des immenses tours d'acier au nord des Etats-Unis. A la suite d'une promesse faite à sa mère décédée, Richard Adam part vers ses terres d'origine dans le Dakota du sud près des Black Hills pour déposer les cendres de sa mère sur la terre des ses ancêtres: la tribu des Lakotas.

Il entre dans la réserve indienne de Pine Ridge, là où sa mère a passé sa jeunesse mais dont elle été chassée lorsqu'elle est tombée amoureuse d'une homme blanc, père de Richard Adam.

Dans un récit fluide, très agréable à lire, ce court roman nous fait découvrir les mœurs, les croyances et les souffrances du peuple indien.

Un voyage initiatique hors du commun qui nous entraîne dans des paysages enneigés magnifiques. Un hymne à la nature.

 

Voir les commentaires

Quand Dieu apprenait le dessin de Patrick RAMBAUD

Un roman d'aventure du IXème siècle écrit par Patrick Rambaud de l'académie Goncourt.

Pour ma part un 1er roman de cet auteur d'une quarantaine de romans.

 

Nous sommes en 828, à cette période Venise n'est peuplée que de réfugiés qui se protègent des barbares dans les lagunes vénitiennes, le palais des Doges n'existait pas encore.

C'était l'époque des grands échanges commerciaux et la force de Venise était dans la navigation.

Nous sommes en 828, pour retrouver son rang face à l'influence de Rome, Venise veut récupérer la dépouille momifiée de Saint Marc. Dans une ville, posséder des reliques était très valorisant.

Pour se faire, deux tribuns sont envoyés par le doge de Rialto à Alexandrie...

Dans ce roman on visite Mayence, les îles qui ont constitué Venise, Alexandrie avec de belles descriptions.  L'action est bien soutenue du début à la fin avec le tribun Rustico et son complice, Thodoald. L'auteur, Patrick Rambaud, a reconnu que le second était le fruit de son imagination mais le premier a bel et bien existé tout comme les principaux personnages historiques évoqués.

EXTRAIT de Babelio: "Pour bien planter le décor, l'auteur a emprunté son titre : Quand Dieu apprenait le dessin au Decameron de Boccace"

mais ce titre, à part son rapport à la religion, ne laisse pas deviner tout ce que nous découvrons dans cette lecture.
Tout au long du livre, on assiste au commerce de l'époque, commerce que les Vénitiens pratiquaient avec beaucoup de talent. Direction Alexandrie, les bateaux sont chargés d'esclaves récupérés dans le nord et l'est de l'Europe, ainsi que des armes. On échangera cela avec des porcelaines chinoises, du poivre de Malabar, de la cannelle fauve de Tourane, des clous de girofle et du papier ! « Un lot de feuilles de papier, une matière nouvelle et pratique qui peut avantageusement remplacer les parchemins hors de prix et faciliter la tâche des copistes. »

Voici un EXTRAIT du livre à méditer.... « Les croyances, toutes les espèces de croyances génèrent le désordre. Si tu crois, tu veux persuader ceux qui ne croient pas aux mêmes choses que toi, tu t'imposes, tu légifères, tu ordonnes. Tous nos malheurs viennent de ces conflits lamentables et diaboliques… Les religions sont les manufactures où se fabriquent des monstres. Elles provoquent acharnement, délation, haine, meurtre, mépris, interdictions, rigidité, extermination, hécatombes, perversité, illusion, enfantillages… Quelle confusion ! »

Une lecture très agréable. Un roman riche en documentations.
 

Voir les commentaires

Le Joli Mois de Emilie de TURCKHEIM

 

     Monsieur Louis est propriétaire d'une maison, d'une forêt habitée de sangliers, d'un élevage de porcs. Pour tenir cette propriété et recevoir des clients chasseurs, il est aidé de Aimé l'homme à tout faire.

    En ce joli mois de mai, Louis s'est tiré une balle dans la gorge...

    Sur son testament il a couché 5 clients chasseurs qui viennent au rendez-vous proposé par le notaire. Comme des rapaces et sans aucune pensée pour le mort, ils attendent le notaire.

    Mais celui-ci ne viendra jamais...

Un roman très court, un huit-clos écrit dans une langue très rurale, cruelle mais aussi ironique.

Un policier rondement mené et original par son écriture. 

Quelques phrases:

"Mon prénom, c'est Aimé. Comme quoi, ça veut rien dire. Vous allez Voir, je sais pas raconter les histoires."

"Martial, te bile pas pour des têtes de chien! parce que c'est comme ça qu'on les appelle les Parisiens."

"Le premier qu'a descendu l'escalier c'est le policier qu'a pris sa retraite mais qu'a gardé son air policier."

"M Truchon mâche de l'air dans sa bouche et Mme Truchon lui dit tu mâches dans le vide..."

"Le commandant Lyon-Saêck a regardé Sacha Milou et il a dit d'une voix tellement calme que c'était pire que des cris: "Vous tenez un bordel?" Et Sacha Milou a sursauté comme si il avait jamais réalisé que c'était ça qu'il faisait comme métier depuis vingt-cinq ans."

Voir les commentaires

Et soudain, la liberté de Evelyne PISIER et Caroline LAURENT


  BIOGRAPHIE (Babelio)

Évelyne PISIER  est une écrivaine et politologue française.
Fille d'un haut fonctionnaire français, maurrassien partisan du Régime de Vichy, en poste à Hanoï, elle est internée à un an dans un camp de concentration japonais après l'invasion de l'Indochine. Elle vit ensuite à Nouméa, où son père est muté, puis s'installe à Nice avec sa mère et sa sœur, l'actrice Marie-France Pisier (1944-2011).
Sa mère se donne la mort par empoisonnement en 1988, à l'âge de 64 ans, deux ans après que son père se soit également suicidé par arme à feu.

En 1964, militante féministe et engagée à gauche, elle embarque avec d'autres étudiants pour à Cuba où elle se lie à Fidel Castro. Elle épouse ensuite Bernard Kouchner (1939) (avec qui elle aura trois enfants) et, sans cesser de militer, passe sa thèse de droit public en 1970.
Évelyne Pisier est docteur en droit de l'université Paris II, auteur d'une thèse soutenue en 1970 sous la direction de Georges Lavau et intitulée "Le service public dans la théorie de l'État de Léon Duguit". Agrégée de droit public et de sciences politiques, elle est nommée enseignante à l'IEP de Paris en 1972.

Elle se remarie avec le politologue Olivier Duhamel (1950), et ensemble, ils adoptent deux enfants chiliens.
En 1989, elle est nommée directrice du Livre au ministère de la Culture par Jack Lang. Elle est démise par Jacques Toubon en 1993.
En 1994, Evelyne Pisier intègre l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne comme professeur émérite.
Elle est faite chevalier de la Légion d'honneur en 1998

  

    LE LIVRE

     Evelyne Pisier avait commencé l'écriture de l'histoire de sa mère qui est aussi la sienne. Une histoire riche et difficile qui recouvre 60 années de vie politique, amoureuse, combattante mais aussi dramatique.

    C'est grâce à son éditrice et néanmoins amie que ce livre a pu paraître. A la veille de sa mort Evelyne Pisier a demandé à Caroline Laurent de terminer le livre de sa vie. Ce qu'elle a fait avec beaucoup d'amour et de sincérité, s'attachant fidèlement aux rêves et aux souvenirs que Evelyne lui avait confiés.

   Cette biographie romancée relate la vie de Evelyne Pisier au travers de celle de sa mère.

   Un roman qui retrace l'histoire de la guerre de l'Indochine, la Nouvelle Calédonie des années 50, la révolution cubaine ainsi que mai 68 qu'ont vécues ces deux femmes formidables.

   Un livre plaisant et touchant.

Voir les commentaires

Deux fils de la grande guerre de Gérard Hubert RICHON

Raoul est n" en 1913. Il a 12 ans lorsqu'il apprend que ses parents sont en fait son oncle et sa tante. sa mère est morte de la tuberculose et son père est rentré choqué de la guerre, incapable de s'occuper de ses garçons.

Quelques jours plus tard, Raymond le père adoptif de Raoul lui révèle qu'il a un frère aîné et que celui-ci est dans la classe du certificat d'étude...

Un petit roman historique très intéressant qui permet aux jeunes ados de pénétrer dans le monde affreux de la guerre et de découvrir les difficultés à vivre entre les deux guerres.

Le vocabulaire est riche, les nombreuses expressions sont encore usitées aujourd'hui. 

Un lexique concernant du vocabulaire des années 1930 permet à nos jeunes lecteurs de comprendre le texte.

Un livre à lire dès le CM2 pour les bons lecteurs.

Ce livre fait partie de la collection "Lire c'est Partir" dont les livres sont judicieusement choisis.

Merci Noélie de m'avoir fait découvrir ce livre. Tu as fait un bon choix!

Voir les commentaires

Jusqu'à ce que la mort nous unisse de GIEBEL Karin

      Dans le cadre de notre club de lecture, je devais lire un policier écrit par une femme française. Le sort est tombé sur Karin Giebel, écrivaine Niçoise de renom.

     C'est à Colmars Les Alpes que se déroule ce thriller.

     Deux personnages principaux animent ce polar:

    Vincent, guide expérimenté de montagne, sympathique et  beau gosse accumule les aventures depuis le départ imprévu de sa femme 5 ans auparavant.

    Et Servane, jeune recrue gendarmette nouvellement mutée à Colmars, habituée aux petits sommets des Vosges, elle découvre la montagne grâce à Vincent bien que tout les oppose.

   C'est le décès accidentel du meilleur ami de Vincent qui va réunir nos 2 personnages dans une enquête qu'ils vont mener discrètement car ni l'un ni l'autre ne croit en un accident.

     Ils vont lever de nombreux lièvres mettant en cause plusieurs habitants de Colmars et Allos et en danger leur propre vie.

    Une enquête qui monte crescendo pendant 600 pages que l'on tourne au rythme d'un torrent de montagne. Une intrigue savamment menée dans un cadre montagnard magnifique. Un polar efficace, plein de suspense et de rebondissements, aux personnages très attachants.

     J'ai apprécié que l'auteur nous fasse entrer dans l'intrigue en douceur (ce n'est pas le cas dans "Meurtre par rédemption"), dans cette bourgade située à l'entrée du Parc du Mercantour avec ses gardes, ses guides mais aussi ses braconniers et son équipe de gendarmes.

     Le dénouement m'a déçue, car une fois de plus Karin Giebel fait mourir le personnage auquel on s'attache le plus. Dommage pour Servane!

  

 

Voir les commentaires

La disparition de Joseph Mengele de Olivier GUEZ

"L'ange de la mort d'Auschwitz" tel était le surnom de Joseph Mengele, criminel nazi, médecin et scientifique qui étudiait sur les gémellités et les malformations, n'hésitant sur aucune expérience à faire sur l'homme.

Comme Klaus Barbie et bien d'autres, J Mengele s'est réfugié en Amérique latine. Accueilli sous le régime de Peron, aidé par ses amis nazis, ses fuites ont été financées par son père, riche industriel allemand.

Ce roman biographique relate sa vie de fugitif ainsi que sa vie de Nazi qui sont intimement liées, l'une justifiant l'autre. Cette chasse au Nazi est étayée de nombreux faits historiques véridiques (Gouvernements argentin, du  Paraguay, du Brésil, du Moyen Orient avec Le Mossad...)

En effet, grâce à de nombreuses lectures et recherches, l'auteur décrit un personnage peureux, narcissique, lâche, paranoïaque, totalement dépourvu d'émotions.
 

Le style est percutant, le livre bien documenté, avec une bibliographie très intéressante si l'on veut en apprendre davantage.

Un roman biographique dont on ne sort pas indemne.  Et bien que ce pan de l'histoire ne nous soit pas méconnu, de telles histoires romancées me semblent nécessaires pour ne pas oublier, pour que cela ne recommence jamais.

 

Voir les commentaires

Bluff de David FAUQUEMBERG

Je continue mes voyages... cette fois-ci c'est en Océanie, dans le sud de la Nouvelle Zélande que se déroule ce roman d'aventures mais aussi de récit d'expérience humaine.

Bluff est le port le plus au sud de Nouvelle Zélande. Après avoir parcouru l'île du nord au sud durant 10 mois, c'est là qu'arrive Le Français (ce sera son nom tout au long de cette histoire) sans argent ni logis.

La campagne de pêche aux langoustes va commencer et Le Français est embauché sur le Toroa, petit bateau caseyeur . C'est accompagné du patron, Rango Walker et son second le tahitien Tamatoa que Le Français va faire ses preuves...

La pêche est rude et le salaire annuel dépend de ses quelques semaines de pêche car il faut envoyer les langoustes sur le marché avant les autres pays (Japon...).

Un roman plaisant, vif, qui fait voyager dans des paysages et des conditions de vie inhabituels.

 

L'auteur: David Fauquemberg est auteur et traducteur indépendant, il vit à Paris.
En 1998, il a enseigné la philosophie quelques mois avant de prendre la tangente. Il part pour l’Australie, où il séjourne plus de deux ans. Un périple tragique dans les confins occidentaux de l’île-continent qui lui a inspiré son premier livre, Nullarbor, un véritable chef d’oeuvre paru aux éditions Hoëbeke en 2007.

Voir les commentaires

Marcher à Kerguelen de François GARDE

François GARDE fut administrateur supérieur des TAAF, Terres Australes et Antartiques Françaises, de 2000 à 2004.

Depuis il n'a de cesse de retourner sur cette île et surtout de la parcourir.

C'est avec 3 amis que en 2015, il va traverser l'île du Nord au Sud en 25 jours, en autonomie totale. Tous les quatre ils vont affronter les bourrasques, franchir des torrents en sandales pour sauvegarder leurs chaussures de montagne, dormir à 4 dans une tente prévue pour 3, porter leur sac de 25 à 30 kg et endurer "la pernicieuse humidite des quarantiemes rugissants" qui s'infiltre dans leur corps.

J'ai apprécié ce récit de voyage qui bien qu'il se déroule comme un journal de bord est très varié. Description de paysages, conditions de vie, réflexions personnelles alternent et rendent la lecture très agréable.

J'ai également apprécié le fait que l'auteur reste humble, il avoue ses peurs, ses faiblesses, pas de sommet vaincu, pas de grande première,  il dévoile ses impressions et montre une importante sensibilité face aux éléments naturels et à ses ressentis.

Plusieurs thèmes sont abordés : l'amitié,  la solidarité,  l'éloignement de la famille, la solitude et surtout l'introspection.

 

Cet archipel a été décoivert en 1772 par Yves Joseph de Kerguelen. Après plusieurs tentatives d'élevage (saumons, moutons), il n'y a plus aujourd'hui qu'une base logistique, technique et scientifique où se relayent 45 à 100 personnes.

Il se trouve à 3 400kms de La Réunion. C'est la 3eme plus grande île française après la Corse et la Nouvelle Calédonie.

D'origine volcanique cette Île culmine à 1850 m avec le Mont Ross. La calotte glaciaire Cool occupe la majeur partie de ce territoire.

 

 

Voir les commentaires