Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'encre Russe de Tatiana de Rosnay

A l'encre Russe de Tatiana de Rosnay

J'aime beaucoup cette écrivaine et je me suis régalée avec son dernier roman. Il nous parle de quête d'identité, et jusqu'à la fin du livre on garde le suspens. Les personnages nous touchent, parceque, quoique bien différents, on peut s'identifier à eux. J'ai bien aimé le parallèle entre 2 mondes bien différents : Saint-Petersbourg et Paris. Nicolas, le héros du roman, découvre ses origines Russes, et en écrit un roman, ce qui va faire basculer sa vie.

C'est une réflexion sur l'identité, mais aussi sue l'écriture, un spectaculaire roman à tiroirs.

Voir les commentaires

Un aller simple de Didier Van Cauwelaert

Le dernier roman de l'auteur nous relate une amitié imprévisible entre Aziz, un petit délinquant seul au monde et Jean-Pierre, un fonctionnaire idéaliste. C'est une comédie cruelle et tendre où il nous fait partager les malentendus, les rêves impossibles, l'énergie des espoirs de nos 2 héros. Aziz ne connait pas son identité, il a été adopté, dans des circonstances surprenantes par le peuple des gîtans, mais un jour il doit être reconduit par Jean-Pierre dans son pays d'origine? Sur ses faux papiers c'est le Maroc qui est indiqué comme pays d'origine. C'est cet itinéraire très surprenant que nous relate l'auteur avec cette amitié qui nait entre les 2 hommes. C'est très surprenant et on s'attache à ces 2 hommes que tout sépare mais qui se rejoignent.

Le dernier roman de l'auteur nous relate une amitié imprévisible entre Aziz, un petit délinquant seul au monde et Jean-Pierre, un fonctionnaire idéaliste. C'est une comédie cruelle et tendre où il nous fait partager les malentendus, les rêves impossibles, l'énergie des espoirs de nos 2 héros. Aziz ne connait pas son identité, il a été adopté, dans des circonstances surprenantes par le peuple des gîtans, mais un jour il doit être reconduit par Jean-Pierre dans son pays d'origine? Sur ses faux papiers c'est le Maroc qui est indiqué comme pays d'origine. C'est cet itinéraire très surprenant que nous relate l'auteur avec cette amitié qui nait entre les 2 hommes. C'est très surprenant et on s'attache à ces 2 hommes que tout sépare mais qui se rejoignent.

Voir les commentaires

Soudain seuls de Isabelle AUTISSIER

Ce livre nous raconte l'histoire d'un jeune couple, partis faire le tour du monde en bateau, qui se retrouvent soudain seuls échoués sur une île deserte entre la Patagonie et le Cap Horn avec pour seuls compagnons, des manchots, des otaries et des rats.

Comment lutter contre la faim, l'épuisement, que devient un couple dans ces conditions? Jusqu'où peut-on aller pour sauver sa peau?

Isabelle Autissier sait très bien rendre cette atmosphère pesante, angoissante. Elle analyse aussi très bien le retour à la vie normale. On ne ressort pas indemne de cette aventure.

On ressent très bien cette angoisse de ces 2 êtres amoureux qui vivent un cauchemar, on suit leur évolution au cours des jours qui passent. On frissonne parfois.

C'est un livre passionnant, qui pose beaucoup de questions sur ce que nous pouvons devenir, dans des conditions extêmes.

Je vous le conseille

Voir les commentaires

La mélodie du passé de Hans Meyer zu DüTINGDORF ♥ ♥ ♥ ♥

La mélodie du passé de Hans Meyer zu DüTINGDORF ♥ ♥ ♥ ♥

Au décès de sa mère, Christina, jeune journaliste berlinoise, découvre la photo jaunie d'un groupe de joueurs de tango argentin, au dos de celle-ci est écrit: " Le bandonéon porte ma vie. E".

Christina dont la relation avec sa mère était fusionnelle, est surprise de ne pas connaître cette photo et décide de trouver qui est ce joueur de bandonéon de la photo. Elle part pour Buenos Aires à la recherche de ses véritables origines.

En Argentine, elle enquête sur son arrière-grand-mère berlinoise Emma Von Schaslik tombée amoureuse d'un beau et riche argentin... et je n'en dévoilerai pas plus!!!

Un roman passionnant qui ne se lâche pas... où sur un fond d'histoire du XXème siècle de Berlin à Buenos Aires se mêlent passions, secrets, musique, danse, trahison...

A lire absolument!

Voir les commentaires

Perdu, le jour où nous n'avons pas dansé de Caroline DEYNS

Perdu, le jour où nous n'avons pas dansé de Caroline DEYNS

Caroline Deyrus raconte dans ce récit biographique la vie extraordinaire de Isadora Duncan. Née en 1877 à San Francisco dans une famille de quatre enfants abandonnée très tôt par le père, Isadora n'a de cesse que de danser. Après des années difficiles passées aux USA, parcourant le pays pour trouver de nouveaux abris, de nouvelles sources d'argent, Isadora persuade sa famille de partir en Europe. Agée de 22 ans, elle va devenir la coqueluche des salons londonniens et parisiens. Sa danse révolutionnaire pour l'époque et sa généosité vont la rendre célèbre de Paris à Moscou, en passant par la Grèce.

Sa danse est plus une expression corporelle totalement libre et harmonieuse. Elle danse quasiment nue revêtue de tuniques vaporeuses et de voiles translucides; pieds nus. Elle refuse les exercices contraignants de la danse classique et le port de chaussons et de tutu.

Femme très généreuse, elle va créer et financer plusieurs écoles de danse.

A travers l'écriture de Caroline Deyns, la danse d'Isadora apparaît sous nos yeux et nous entraîne avec elle tout comme sa vie dont destin tourmenté sera tragique.


Lorsque j'ai tourné la dernière page de ce livre, je me suis empressée de trouver des photos de cette danseuse et ai découvert des vidéos. J'avoue ne pas avoir été surprise par ces images tant les descriptions, les sensations données par l'auteur sont fidèles.

Quand on lui demande quels sont ses maîtres à danser, elle répond Whitman, le Rousseau de l'Emile. Et Nietzsche : "Et que l'on estime perdue toute journée où l'on n'a pas au moins une fois dansé". Cette phrase lui plaît tant qu'elle en remplit les pages d'un cahier.

Voir les commentaires

Juste retour des choses de Jeffrey ARCHER

Juste retour des choses de Jeffrey ARCHER

Emma Clifton espère bien remplacer Ross Buchanan à la présidence de la compagnie maritime Barrington. Mais Don Pedro Martinez compte faire élire son pantin, le major Alex Fisher, pour couler l'affaire familiale.



À Londres, Jessica, la fille adoptive d'Emma et Harry, organise son mariage avec un certain Clive Bingham. Les deux familles sont ravies, jusqu'à ce que la mère de Clive reçoive la visite d'une vieille connaissance, Lady Virginia Fenwick, qui se fera un plaisir de semer la discorde entre les deux familles.



C'est alors que l'arrivée d'un parfait inconnu, Cedric Hardcastle, au conseil d'administration de la firme Barrington cause un raz-de-marée qui changera la vie des Barrington et des Clifton. Qui Hardcastle soutiendra-t-il à la présidence du groupe ? Emma ou Alex Fisher ?

Histoire un peu compliquée sans grand intérêt. Deux arbres généalogiques nous aident à situer les personnages...

Voir les commentaires

Le Bourreau de Gaudi de Aro SAINZ DE LA MAZA ♥ ♥ ♥

Le Bourreau de Gaudi de Aro SAINZ DE LA MAZA ♥ ♥ ♥

Un bon polar en été cela fait du bien!!!

Surtout lorsque cela se passe à Barcelone où le lecteur retrouve des endroits visités: Parc Guell, la Pedrera, la Sagrada Familia sans compter l'admirable Gaudi et les quartiers sombres de la Ville ...

La Pedrera, fierté de Barcelone qui exhibe les oeuvres de Gaudi, vient d'être le lieu d'une sordide mise à mort. Après cinq jours de captivité, Eduard Pinto y a été brûlé vif par un tueur insaisissable qui donne du fil à retordre au GEHME, le groupe spécial homicides de la ville. Pour les sortir de l'impasse, la juge Cabot possède un atout maître : Camilo Malart, Milo pour les intimes. Ce flic tenace a un sixième sens, il a été mis à pied et attend son procès après que son neveu Marc ait subtilisé son arme de service pour se mettre une balle dans la tête. Emotionnellement instable et très perturbé, Milo est réintégré dans le groupe, à condition de suivre une thérapie et d'être chaperonné par la sous-inspectrice Rebeca Mercader. Ensemble, ils se lancent sur les traces d'un cruel tueur qu'ils soupçonnent prêt à récidiver; théorie qui se confirme quand un deuxième notable de la ville est enlevé.

Voir les commentaires

Les cinq quartiers d'orange de Joanne HARRIS

Les cinq quartiers d'orange de Joanne HARRIS

C'est l'histoire de Mirabelle Dartigen et de ses trois enfants, cela se déroule de nos jours avec des flash back durant la deuxième guerre mondiale.

Mirabelle est une jeune veuve de guerre, elle tient un bar dans le village des Laveuses au bord de la Loire à 15 kms d'Angers, elle adore cuisiner et exploite tout ce que son jardin produit. C'est une mère non aimante, très dure avec ses trois enfants, absolument pas sociale avec les villageois où chacun se surveille, s'espionne en présence des allemands. Elle a très nombreux maux de tête souvent occasionnés par l'odeur de l'orange. Ces maux sont s'y violents qu'elle se soigne à la morphine et reste régulièrement alitée.

Ses trois enfants sont: Cassis l'aîné, l'homme de la famille mais timide et pas très téméraire, Reine-Claude la coquette qui rêve d'être artiste, et Framboise la bouche de plus à nourrir, elle n'a peur de rien et est curieuse de tout.

A la mort de Mirabelle, Cassis reçoit la ferme de la famille car Mirabelle aurait voulu que Cassis reste à la ferme mais il est parti sur Paris; Reinette hérite du contenu de la cave dont la valeur est inestimable et Framboise hérite du cahier-journal de recettes sans valeur ainsi que d'un bocal contenant une grosse truffe noire.

Très attachée à la ferme familiale, Framboise décide de la racheter à son frère, elle la rénove car elle a été partiellement brûlée et vient s'y installer à l'âge de 65 ans sous son nom de veuve Françoise Simon. Aucun villageois ne fait de lien entre Mirabelle Dartigen qui avait fui le village et sa fille, Framboise Dartigen veuve Simon. Framboise ouvre une crêperie qui a vite du succès grâce à ses recettes innovantes. Mais le succès de son entreprise fait des jaloux et son petit-fils dont l'épouse est critique gastronomique veut par tous les moyens récupérer le cahier de recettes de sa grand-mère ce que refuse Framboise malgré les menaces.

Framboise, vraie mamie gâteau, se met alors à se replonger dans le passé, les souvenirs de ses 9 ans resurgissent. On découvre une petite fille naïve et insouciante malgré les évènements graves qui se passent autour d'elle.


L'intrigue est bien menée car il faut attendre les dernières pages pour y apprendre les secrets et les non-dits qui hantent nos personnages et comprendre les différentes attitudes des personnages.


Enfin l'évocation de la cuisine et des recettes nous font saliver!

Voir les commentaires

Allah est grand la république aussi de Lydia GUIROUS

Allah est grand la république aussi de Lydia GUIROUS
Loin de haïr sa nouvelle patrie, Lydia Guirous, qui a fui la guerre civile en Algérie, raconte avec force et vivacité son parcours, entre rêve français et désillusions, engagement et lucidité.
Son livre est un pamphlet brûlant contre tous les communautaristes. Incapables de s'adapter, réfractaires et violents, ces derniers constituent le terreau de toutes les dérives, celles-là-mêmes qui ont donné les Mohamed Merah ou, plus récemment, les Mehdi Nemmouche. Autant d’intégristes qui la désignent, elle, la jeune femme bien intégrée, comme une « colla-beur »…
À travers des anecdotes tantôt savoureuses, tantôt grinçantes, elle raconte le traitement réservé aux femmes, le leurre de la double culture qui fait de vous des apatrides, le jeu trouble des politiques quels qu'ils soient, la responsabilité du FN qui, par ses discours, stigmatise les comportements communautaristes et les renforce.
Forte de son expérience et de ses convictions, elle propose des solutions pour aller de l’avant et parie sur un avenir lumineux et apaisé. Extrait des Editions Lattès
L'auteur
Lydia Guirous a 29 ans. Elle est diplômée de l'université Paris-Dauphine et étudie à l'ESCP. Fille, petite-fille et arrière-petite-fille d'immigrés, arrivée à Roubaix après avoir fui la guerre civile en Algérie, elle devient involontairement l'immigrée, puis « la française issue de l'immigration », la « beurette » pour certains, avant d’être appelée, par les communautaristes, « colla-beur ». Féministe, Lydia Guirous est la fondatrice de l'association « Future au féminin » et de la cellule « SOS harcèlement sexuel » de Paris.

"Le communautarisme en France serait-il un fantasme? Pas si sûr pour Lydia Guirous qui refuse toute tentation communautaire." Jean-Marc Morandini (Europe1)

"Le regard d'une écrivain très engagée dans la lutte pour la laïcité. C'est un livre de témoignage et de combat [...] qui parle de la laïcité, toute la laïcité et rien que la laïcité." Mathieu Laurent (France Culture)
"Cette enfant de l'immigration; originaire d'Algérie, dénonce la lâcheté des élites 'complices de la montée de l'islam radical' [...] Elle s'est fait traiter de 'colla-beur' par les islamistes dont elle critiquait l'action [...] Son livre appelle au 'sursaut républicain' pour éviter que la 'maison France' ne se convertisse au nom d'Allah." Fabrice Madouas (Valeurs Actuelles)
"C'est un livre absolument formidable. C'est à la fois le récit de cette jeune femme, son histoire personnelle et en même temps c'est un manifeste républicain qui aborde toutes les questions qui fâchent aujourd'hui que ce soit le voile, l'intégration, la violence dans les banlieues ou les rapports hommes/femmes [...] C'est un livre courageux marqué par une volonté incroyable [...] Je trouve qu'avec l'actualité difficile en ce moment, acheter ce livre est un acte citoyen qui vous permet de mieux comprendre les choses au-delà des étiquettes." Olivia de Lamberterie (Télé matin)
Un livre écrit par une femme très courageuse... C'est mon avis!

Voir les commentaires

La route des coquelicots de BIEFNOT-DANNEMARK ♥

La route des coquelicots de BIEFNOT-DANNEMARK ♥

Voici un premier roman écrit à 4 mains par Véronique Biefnot et Francis Dannemark.

A Douai, la Moisson est une maison de retraite un peu hors norme tenue par un couple, il y séjourne une dizaine de personnes âgées.

La jeune Oléna, Ukrainienne sans papier a été embauchée comme veilleuse de nuit, sa sensibilité et sa gentillesse font que les pensionnaires l'adorent et veillent sur elle comme elle veille sur eux. Parmi eux il y a Lydie, la tendre; Flora, la danseuse; Henriette, l'intraitable; Charles le sage et Théo le séducteur.

Un évènement sentimental va bouleverser toute la maisonnée et va conduire Oléna et trois de ces vieilles dames vers Berlin, la frontière polonaise pour se rendre à Lisbonne en passant par Sète!!!

Un road-trip plein de partages et de bonheur, d'optimisme et de gaieté à lire pour s'évader, se faire du bien.

Si ce roman a des allures de conte de fée, il aborde malgré tout des sujets graves: les conditions de vie des sans-papiers, la solitude des personnes âgées; le sort des juifs lors de la 2ème guerre mondiale. Le tout étant agrémenté de citations pleines de bon sens.

  • "La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour garder l'équilibre." Confucius
  • "Tu ne peux pas empêcher les oiseaux du malheur de tourner au-dessus de ta tête mais tu peux les empêcher de faire leur nid dans tes cheveux."Proverbe chinois....

Voir les commentaires