Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"La musique d'une vie" Andreï MAKINE

andrei makine        Né en Sibérie en 1957, Andreï Makine est imprégné de l'histoire de son pays.

     Installé en France depuis 1980, il est enseignant à Sciences-Po. Il choisit la france pour sa langue et l'asile mais garde "La faculté de communier avec les âmes et les êtres" de sa Russie.

     Dans ce petit bijou de 128 pages, l'auteur nous fait ressentir son pays: la misère, la politique, la guerre, l'entraide, l'amour ... dans des mots bien choisis.

     C'est un livre poignant qui ne laisse pas indifférent.

     A savourer!

Merci Maryse de m'avoir confié ce petit roman.

Avez-vous lu "Le testament français" prix goncourt 1995 ?

 

Voir les commentaires

"Le gang des mégères inapprivoisées" de Tom SHARPE

le gang         En voyant le nombre de titres parus, j'ai eu envie de connaître cet auteur prolifique et de grand renom british... Je me suis attelée à la lecture de ce roman aux évènements plus qu'incongrus.

       Les dames Grope (titre du livre en anglais) sont autoritaires, acariâtres et possessives. Elles trouvent leur époux en leur passant de force l'anneau au doigt. Elles règnent en maîtresse sur leur domaine tenu uniquement par ces femmes.  

           Ajoutez à cela des enquêtes loufoques, des évènements incroyables, des dialogues à prendre au 5ème degré!!!!

       Bref de l'humour noir anglais dans toute sa splendeur... mais avec une intrigue qui est menée jusqu'au bout!

       J'avoue que, maintenant que je connais, cet auteur ne m'y reprendra plus!!!! Je dois être hermétique à l'humour anglais!  

       Mais si vous connaissez, j'aimerais avoir votre avis !

 

 

 

Voir les commentaires

"Passeurs d'Espoir" de Marie-Hélène et Laurent de CHERISEY

passeurs d'espoir     Le couple Cherisey rêvait de parcourir le monde avec leurs enfants alors qu'ils n'en avaient pas encore mis au monde !!!

     C'est avec leurs 5 enfants qu'ils partent. Leur objectif: témoigner du dévouement de nombreuses personnes à travers le monde. Pour cela, ils trouvent des subventions, des partenariats et filment ces gens qui oeuvrent pour un monde meilleur. Les films sont montés en courts-métrages et diffusés, entre autre, sur France Télévision.

     Dans ce 1er tome, ils relatent leur rencontres faites du Brésil au Vietnam: aide à la scolarisation, lutte conte l'illettrisme des enfants ramasseurs de déchets des bidon-villes, enrichissement des cultures, protection des forêts, lutte contre l'exode rural etc...

     Ce récit-témoignage est troublant d'une part pour la pauvreté et l'injustice que nous y "découvrons", d'autre part pour la volonté, voire l'acharnement que développent certaines personnes (souvent démunies elles-mêmes) pour aider les autres.

       Récit de voyage intéressant mais je n'ai pu que constater mon impuissance et mon non-investissement....

 

 

Voir les commentaires

"Passagère du silence" de Fabienne VERDIER

"Son enfance, on la subit; sa jeunesse , on la décide. Je savais ce que je voulais: peindre; et d'abord apprendre à peindre en maîtrisant une technique picturale. C'est ainsi que j'allais me retrouver en Chine. Chacun croit que sa vie est unique, et pourtant..."

"Je compare la vie d'un homme à la terrifiante beauté d'un bonzaï ou d'un vieux pin sur les récifs en bord de mer qui a pris les plis du vent avec le temps. On le juge beau à l'automne de sa vie, mais quel sacrifice a-t-il dû accepter pour pousser ainsi." Passagere du silence

Dès la 1ère page, "je suis tombée" dans cet ouvrage.

C'est le récit initiatique d'une jeune étudiante des Beaux Arts qui, pour parfaire ses connaissances en peinture, veut partir en Chine. Elle part dans la région montagneuse du Sichuan pour se vouer corps et âme pendant 10 ans, à la calligraphie. 

"Ne cherche pas à éblouir, à faire la maligne, reste vraie. .... Apprends à reconnaître et choisis la voie de la sincérité..." (paroles d'un de ses maîtres calligraphes)

Sa quête se tourne vers la philosophie chinoise et surtout la calligraphie chinoise traditionnelle, l'un ne pouvant être séparé de l'autre!

 

"On me demande souvent comment j'ai pu supporter une existence si difficile. .... La différence réside dans la persévérance, la volonté acharnée de poursuivre. Certains satisfaits s'arrêtent en route; d'autres continuent à chercher jusqu'à ce qu'ils trouvent. D'autres se contentent d'apprendre quelques trucs, .... , et croient pouvoir faire illusion. Elle ne dure pas très longtemps."

Elle va être confrontée à la langue, la méfiance, la promiscuité, la misère, la maladie en fait à l'après révolution culturelle.

J'ai admiré son courage, sa ténacité, son humilité.

J'ai appris une partie de l'histoire de la Chine, les derniers JO ayant bien caché la misère de la Chine actuelle....

Je n'ai pas aimé l'importance que prend le côté spirituel, en fin de récit.

 

A lire absolument! Fabienne verdier peinture

Voir les commentaires

"Temps du rêve " de Henri BAUCHAU

" Le rêve est une réalité aussi importante que la vie" Parole de Tagore

Ce petit ouvrage est le 1er écrit publié par l'auteur. temps du reveCet ouvrage était paru en 1936  sous un pseudonyme car désireux de continuer à écrire, l'auteur craignait de compromettre son avenir de futur écrivain  par la légèreté de cet ouvrage.

C'est simplement l'histoire d'une amourette d'enfants, il avait 11 ans, Inngué en avait 8. Cela a duré le temps d'une rencontre entre enfants de deux "grandes familles", mais cela reste pour Bauchau le 1er amour impossible qui a fait de lui un grand lecteur.

L'auteur est poète dramaturge, essayiste et surtout psychanalyste. J'insiste sur le côté psy car ce sont ces ouvrages là qui m'intéressent.

Notamment: "L'enfant bleu" qui est une perle dans ce domaine. "Boulevard périphérique" étant plus     compliqué.

Il me reste à découvrir "L'enfant rieur" !

 

 

Voir les commentaires

"A marche forcée" de Slavomir RAWICZ

A pied... du Cercle Polaire à l'Himalaya en 1941 et 1942.

 

a marche forcéécarte a marche forcéé  

En résumé: Novembre 1939, Slavomir est arrêté pour trahison envers l'Union Soviétique, innocent bien sûr comme des centaines d'autres Polonais à cette époque. Malgré son innocence ,sa sentence est de 25 ans de travaux forcés dans un camp du goulag près du Cercle Polaire.

De sa prison à Moscou, il est transporté dans un wagon à bestiaux dans lequel bon nombre d'hommes meurent. Arrivés à Irkutsk le voyage se poursuit à pied, enchaînés de part et d'autre d'une chaîne.

      Arrivé au camp 303 où il va purger sa peine, l'idée d'évasion germe dans la tête de Slavomir et s'est grâce à l'appui de la femme du commissaire que le projet va se réaliser. Il va s'entourer de 6 compagnons aux performances complémentaires.

    Ils attendent d'importantes chutes de neige pour s'évader nuitamment.  

Le groupe s'achemine vers l'Inde... à des milliers de kms. Ils franchissent des fleuves, des montagnes, des zones désertiques (le désert de Gobi), survivant grace à l'hospitalité des gens rencontrés et à leur pugnacité.

 

Petite analyse: Témoignage d'une évasion du goulag, ce récit effroyable est à mon avis incontournable. Des critiques ont mis en question la véracité de ce récit; Rawicz aurait été aidé par un journaliste qui aurait peut être pris quelques libertés quant à certaines situations assez irréalistes.

Il n'en reste pas moins vrai que cet ouvrage souligne l'atrocité des camps de travaux forcés russes ainsi que les dérives du pouvoir politique durant cette période.

L'auteur nous fait voyager à travers des paysages aussi magnifiques qu'extrèmes et nous montre que ce qu'il y a de plus précieux au monde ce sont les liens entre les hommes et leur courage.

Ce que j'ai aimé: L'écriture simple de l'auteur, la sensation d'être avec eux, de souffrir, d'avoir soif et faim avec eux... .Bref! je me suis laissée happée par ce récit. 

 

 

Voir les commentaires

"La voleuse de livres", un exemple à suivre?

VoleuseLivres

 

Auteur: Markus Zusak

Livre déroutant, à plus d'un titre !

Laissez-vous guider par une narratrice hors du commun (des mortels ...) pour découvrir un aspect de l'Histoire méconnu de la Seconde Guerre Mondiale...

Laissez-vous surpendre par son style parfois étrange...

Laissez-vous émouvoir par ces petits riens qui émergent du chaos environnant...

Laissez-vous prendre, petit à petit, d'amitié pour les personnages  qui rendent ce livre si attachant...

Voir les commentaires

2100 récit du prochain siècle

2100 récit 

Le choix de ce livre pourra vous surprendre. En fait je l'avais acheté à sa sortie en 1990 très attirée par ce récit. Puis je l'ai oublié pour d'autres lectures peut-être plus psychologiques. J'ai eu envie de le rouvrir et je suis étonnée par la très grande clairvoyance des auteurs. Thierry Gaudin : polytechnicien est l'auteur de ce livre qui imagine l'avenir du monde pour les cents prochaines années. C'est la formidable ambition de Thierry Gaudin et son équipe de chercheurs.

Pour les 30 prochaines années, donc puisqu'il a été écrit en 1990, ça nous mène en 2020, donc demain, ils avaient prévu : une lente dégradation où les riches tirent leur épingle du jeu et les exclus deviennent des sauvages urbains, la température augmente, le climat se détériore, les pollutions traversent les frontières, les armes prolifèrent!!! étonnant, non???

Le 21è siècle se présente comme le siècle de la femme, et l'homme retrouve le chemin de la sensibilité!!! ça nous donne de l'espoir.

C'est un peu scientifique, mais c'est surprenant.

A lire par petites touches.

Moi j'y prends bien du plaisir.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

"Jours sans faim" de Delphine de VIGAN

jours sans faim

Autobiographie d'une jeune fille de 19 ans anorexique

        Ce "récit-journal-roman", je ne sais où le classer, n'explique pas la raison psychologique du déclenchement de l'anorexie mais son arrivée douce et inexorable qui petit à petit tue le corps. La volonté n'étant pas de mourir mais de devenir invisible.

        Le pourquoi, nous le découvrons dans "Rien ne s'oppose à la nuit" mais aussi dans ce roman car Delphine parle très souvent de son grand-père (merci pour la correction) sans donner de précision sur le mal qu'il a fait à ses filles.

        Le sujet est dur mais bien réel alors pourquoi l'ignorer ... mais j'avoue que j'ai apprécié que ce sujet soit traité en 124 pages et pas plus.

Voir les commentaires

"La part de l'autre" de Eric-Emmanuel SCHMITT

part de l'autre

        J'ai ce livre dans mes étagères depuis quelques temps puisqu'il est sorti en poche en 2008.

Il y a 2 semaines j'ai accompagné une classe sur le plateau du Vercors et là, un animateur, passionné par le seconde guerre mondiale nous a fait un exposé qui a subjugué les élèves et ... les adultes.

        En fait, son grand-père lui a raconté beaucoup de choses concernant la guerre et comme cet homme se fait vieux et ne peut plus transmettre ses souvenirs, c'est son petit-fils qui a pris le relais.

        Depuis 2 ans, il achète sur les vide greniers, sur les sites, on lui donne beaucoup et en l'espace de quelques mois il a amoncélé une tonne d'objets des périodes des 2 guerres (tickets de rationnement, livres, masques à gaz, uniforme, armes, un livre où les enfants pouvaient coller des images comme font nos enfants aujourd'hui sauf que dans cet album il n'y avait que des photos d'Hitler, c'était à l'époque de sa propagande, etc...); bref c'est un musée ambulant agrémenté des explications vivantes faites par un jeune. Je pense qu'à terme cet "animateur" interviendra dans les écoles.

        Bref cela m'a énormément touchée et m'a donné envie de me replonger dans cette période.

    Le résumé: Ce livre est une biographie un peu romancée mais vraie d'Adolf Hitler menée en parallèle avec une biographie imaginaire de Hitler.

Dès le 1er chapitre, le personnage échoue au concours d'entrée à l'école des beaux arts de Vienne. Cet échec le mènera dans la direction du parti nazisme puis de l'Allemagne. L'autre personnage, Adolf H. entre dans cette école et découvre un monde nouveau.

     Une analyse succincte: Le choix de l'alternance entre les 2 personnages est assez surprenante car on passe de l'un à l'autre sans arrêt, aux mêmes moments de vie. Ainsi on découvre la jeunesse d'Hitler et sa progression dans la folie.

    Dans ce roman, Eric Emmanuel Schmitt a voulu nous montrer comment se fabrique un homme.

"On est tous de la même souche, qui peut donner à l'arrivée 2 individus complètement différents."

L'auteur: Pour Schmitt, philosophe de formation, le roman doit être porteur de sens; pour cela il décrit le monde pour nous le faire comprendre et surtout pour susciter en nous la réflexion.

"Le but d'un roman est de semer, choquer, déconcerter, troubler et de faire réfléchir."

"La part de l'autre évoque le double qui est en chacun de nous, notre part d'ombre et de mort."

       Attention, si vous lisez ce livre, il ne faut pas tomber dans la caricature:

- Hitler rate son concours et devient dictateur.

- Adolf H. réussit et devient peintre de renom.

Mais ce roman va au-delà de ça...

 

        Les thèmes abordés: L'innocence, la culpabilité, la liberté, la responsabilité de l'homme, la construction personnelle, l'affection, l'amour et les relations sexuelles, la pauvreté, la frustration, la libido et les psychanalystes (Freud), la confrontation entre le réel et l'imaginaire....

        J'ai aimé: Le côté historique et véridique de ce roman. La réflexion sur l'Homme.

        J'ai moins aimé: Les descriptions de la guerre dans les tranchées mais... il ne faut pas oublier...

         De cet auteur, j'ai lu et ai aimé: Monsieur Ibrahim, Les fleurs du Coran, Oscar et la dame en rose, L'enfant de Noé, La rêveuse d'Ostende, Odette tout le monde, Beethoven (que je n'ai pas aimé). Je pense que quelques livres (Oscar, Noé) peuvent être lus par vos ados!

Dîtes-moi ce que vous avez lu et aimé de cet auteur... merci!

Voir les commentaires