Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jorn RIEL "La maison de mes pères"

 

          Pourquoi ce choix? C'est tout simplement parce que le grand nord de "Dans les forêts de Sibérie" m'avait envouté !

   Si le 1er est un récit / essai, le 2ème ouvrage est un roman plutôt ethnologique tout aussi plaisant, tendre et attachant que le livre de Sylvain Tesson....

 

          L'auteur: Jorn Riel est un écrivain danois né en 1931. Il s'est engagé en 1950 dans une expédition scientifique au nord-est du Groenland où il passera 16 ans de sa vie. Il a tiré de cette longue période une vingtaine d'ouvrages dédiés à Paul-Emile Victor dans lesquels il raconte la vie de la population du Groenland.

     L'auteur vit actuellement en Malaisie, "histoire de décongeler" dit-il! et on reconnaît bien là son humour, mais aussi pour se retrouver dans de nouvelles étendues... tropicales cette fois-ci.

la maison de mes peres-copie-1

 

          L'histoire: Agojaracq est un jeune métis eskimo, il vit dans le grand nord canadien entouré de ses cinq pères possibles et de sa vieille nourrice Aviaja.

    On découvre dans ce roman, d'une part l'enfance, l'adolescence et le 1er amour du personnage principal et d'autre part au travers de ses pères on découvre la culture inuit et ses originalités.

 

            Quelques thèmes: Découverte d'un milieu totalement différent du nôtre: moeurs, alimentation, habillement ...

    Prise de conscience du danger de la civilisation dont ils sont encore sont épargnés.

 

           J'ai aimé les situations cocasses voire extravagantes décrites par l'auteur, le style simple et plaisant, l'ambiance chaleureuse malgré les températures extérieures!, l'entraide de ce peuple, leur complicité.

Voir les commentaires

Le voisin de Tatiana de ROSNAY

DSC 0059-copie-1Vous connaissez sans doute T. de Rosnay à travers "Elle s'appelait Sarah"... Ceci dit si ce n'est pas le cas un bon conseil commencez par ce premier titre puis vous pourrez lire le voisin...

Avec "Le voisin" on se situe entre le thriller et le roman intime. Comment le harcèlement d'un voisin va changer la vie de la douce Colombe Barou ? Suspens garanti ! Alors bonne lecture ! Et dites moi si vous connaissez Tatiana !

Voir les commentaires

"L'appât" de José-Carlos SOMOZA

 

     Si vous avez envie de lire ceshakespaere thriller et si vous connaissez très peu William Shakespeare, alors je vous conseille de vous pencher un petit peu sur cet auteur.... Wikipédia suffit je pense!

     Poète, dramaturge et écrivain William (1564-1616) est réputé pour sa faculté (novatrice pour l'époque) à représenter les différents aspects de la nature humaine. Dans ses pièces, dont les situations sont plus symboliques que réalistes, il apporte des personnages, une psychologie, des actions et un langage nouveaux pour son temps.

     Jusqu'à aujourd'hui, bon nombre d'écrivains utiliseront ses écrits, ses idées.

appat

     Ecrivain et psychiatre né à Cuba, José-carlos Somoza s'exile rapidement en Espagne. C'est en faisant référence à de nombreuses pièces de Shakespaere qu'il écrit ce thriller psychologique mais aussi fantastique/science fiction.

     L'auteur crée une intrigue autour de la capture de psychopathes en s'appuyant sur le désir humain et les comportements qui en découlent. Pour enquêter,  la police recrute des "appâts" qu'elle forme en s'inspirant des techniques de masques de Shakespaere. Au travers de l'étude des pièces de W. Shakespaere les appâts apprennent les gestes, les apparences, les sentiments à réaliser lorsqu'ils sont face à un meurtrier.

      Je suis désolée, c'est un peu compliqué à expliquer....

      Alors que j'apprécie toujours les romans psycho, dans ce roman SF/fantasque et psychopathologique.... la lecture a été à la fois fastidieuse car cela a necessité beaucoup d'attention,  mais aussi souvent déroutante car la mise en place de l'intrigue est très longue.

      Heureusement, la fin est pleine de rebondissements que le lecteur soupçonne difficilement.

      D'après les critiques, cet ouvrage n'est le meilleur de JC Somoza mais je pense que je m'arrêterai là, à moins que l'une d'entre nous connaisse cet auteur et nous donne d'autres appréciations!

 

 

Voir les commentaires

"Une promesse" de Sorj CHALANDON

"La mort n'est rien, je suis seulement passé dans la pièce d'à côté..." de Charles Péguy.

une promesse de chalandon

   Sept amis accomplissent la promesse faite à leurs amis Fauvette et Etienne.Pendant six mois, ils vont venir chacun leur tour dans la maison de leurs amis afin de continuer à la faire vivre ...

   Sous forme de petits chapitres aux titres expressifs, l'auteur dévoile en douceur la promesse faite par les 7 amis à Fauvette et Etienne.

   Beaucoup de sensibilité, de tendresse, d'amour et d'amitié dans ce petit bijou de 217 pages qui a obtenu le prix Medicis en 2006.

        Une façon douce d'intégrer le deuil, le souvenir... Roman très agréable, pas triste du tout...

Voir les commentaires

Vive les vacances !

Rien ne vaut une bonne semaine de vacances en février dans un chalet perdu sous la neige, là-haut dans la montagne. Bien sûr on met le nez dehors surtout lorsque le soleil vous y invite mais quel bonheur, en rentrant de boire un thé en savourant un bouquin !

J'ai fait plutôt fort pendant ces dernières vacances puisque j'ai dévoré 3 livres  mais j'avoue qu'ils n'étaient pas bien épais... mais ô combien savoureux ! Jeprécise que ces bouquins m'ont été prêtés par Milie.

Voici donc le premier : le mec de la tombe d'à côté par Katarina Mazetti, suéduoise.

Voilà l'histoire d'une rencontre improbable entre Désirée, une jeune veuve bibliothécaire et citadine et Benny paysan célibataire. Un véritable choc des cultures !

C'est un roman à la fois émouvant et cocasse. Avec une vraie note d'espoir à la fin alors que l'on n'y croyait plus...

Voir les commentaires

Ce que je lis en ce moment

Je me repose un peu!!! Et j'en profite pour lire un genre que j'aime : les biographies. En ce moment je lis donc : " Je suis faite comme ça " de Juliette Gréco.

Je n'ai pourtant jamais été très attirée par cette chanteuse que j'avais classée dans les " intellos " du genre péssimiste (peut-être parcequ'elle était toujours habillée en noir), je découvre étonnamment, une femme amoureuse de la vie, surtout de la belle vie de Saint-Germain des Près au temps du café de Flore, du "TABOU" la boite à la mode, et des belles rencontres : J.P. Sartres, Boris Vian, J.Brel, G.Brassens, Léo Ferré, F.Sagan. On se laisse emporter par cette ambiance intellectuelle et joyeuse (ça fait du bien en ces temps moroses).

C'est une lecture facile, mais on y découvre une époque que je trouve fascinante.

La prochaine fois, j'aimerais vous parler d'un copain de Claix qui s'est lancé dans l'écriture, il a publié 2 romans, qui s'apparentent un peu à des récits avec une énigme, avec un petit côté science fiction, ça se passe dans la région de Grenoble, je trouve ça original.

  Marie-Noëlle

 

Voir les commentaires

"Les neiges bleues" de Piotr BEDNARSKI

neiges-bleues.jpg

Jusqu'à la semaine dernière, je ne connaissais pas ce roman. c'est en parlant de "Dans les forêts de Sibérie" qu'une amie m'a proposé cette autobiographie et je l'en remercie.

       Le narrateur est un garçon polonais agé de 8 ans, envoyé avec ses parents dans un camp de prisonniers en Sibérie pendant la seconde guerre mondiale. Son père, est mort dans le camp de travail où il a été transféré. Il vit avec sa tante et sa mère, une beauté qui fait tourner la tête de tous les hommes. Malgré son déracinement et les humiliations quotidiennes, il réussit à vivre une vie d'enfant avec ses jeux, l'école et ses copains, les bons moments étant entrecoupés de décès quasi quotidiens. Ce petit garçon perdra tout et tout le monde y compris sa mère.

      Piotr Bednarski a vécu tout cela et a perdu toute sa famille en Sibérie. Malgré tout il a survécu et a écrit ce petit livre de 187 pages, constitué de courts chapitres, sortes de nouvelles racontant chronologiquement sa vie, son enfer dans le camp.

Rien n'est écrit de façon larmoyante ou pathétique, car avec ses yeux d'enfant l'auteur a enjolivé l'horreur.

Je pense que lire ce livre rend hommage aux victimes des camps de Sibérie, puisque l'on ne peut rien faire d'autre..

Un extrait: "Comme toujours le gel arriva sans prévenir comme le malheur. Une seule nuit lui suffit pour ouvrir son portail d'argent et semer soigneusement partout ses graines mortifères..... La neige se fit bleue et la limite entre terre et ciel s'estompa. Le soleil, dépouillé de sa splendeur et privé de son éclat, végétait désormais dans une misère prolétaire. page 89

Voir les commentaires

Les Jolis Garçons de Delphine de VIGAN

    jolis garçons

              Trois textes qui correspondent à trois moments de vie amoureuse d'Emma.

      Trois passions amoureuses sans avenir dans lesquelles Emma se perd car elle est pleine d'illusions, son désir d'être aimée par un personnage célèbre et indisponible est totalement impossible.

      Trois registres qui vont du plus grave au plus léger avec l'humour caustique cher à Delphine de Vigan.

     Livre lu rapidement (149 pages) mais non vide de sens car D de Vigan sait dire les sentiments comme dans "No et Moi" que je vous conseille fortement.

     J'ai adoré la 3ème rencontre qui apporte une description on ne peut plus réaliste du monde télévisuel.

      Bref vous avez compris .... je suis une adepte de Delphine de Vigan!!!

     Voir le quizz

Voir les commentaires

"Purge" de Sofi OKSANEN

PRIX FEMINA ETRANGER 2010

C'est mon livre fétiche de l'année 2011 et j'espère vous donner envie de le lire...

    purge--auteur-copie-1.jpg

 

   Purge est un livre très dense, d'une complexité et d'une force dont on ne sort pas indemme. Le commenter s'avère difficile car il ne faut pas en dévoiler le récit.

   J'ai trouvé le début du livre ardu (mais il faut insister) car la mise en place est minutieuse et pleine de détails. La rencontre entre Zara et Aliide est assez surprenante et on ne comprend pas où l'auteur veut en venir mais on sent plein de choses.... L'atmosphère est pesante avec ses huit-clos mais la suite est prenante, nous baladant d'une époque à une autre, et d'un endroit à un autre (Vladivostok, Berlin et l'ouest de l'Estonie).

    Au fur et à mesure, la pelote de laine se déroule, les secrets se révèlent et tout devient clair.     La rencontre des deux femmes estoniennes est le centre du roman, leur psychologie complexe (jalouses, haineuses, faibles, soumises,...), c'est le point de convergence de l'histoire d'un pays qui a longtemps connu la soumission.

       J'ai savouré la part de mystère qui nous émoustille jusqu'à la dernière page.

       De cette lecture, j'en suis sortie très troublée.

 

Un petit peu d'histoire ...

    carte-pays-baltes-copie-1.png

1920: Constitution de le république d'Estonie

1941: Occupation par l'Allemagne

1944: L'armée rouge prend le contrôle avant que l'Estonie ne soit rattachée à l'Union Soviétique

1991: l'indépendance est rétablie

 

    Pour mieux comprendre ce qui s’est passé dans ces pays une carte des années 20 nous montre les deux pays pris en étau entre l’Allemagne belliqueuse et expansionniste et la Russie soviétique prête à faire main basse sur la Pologne, la Finlande et les Pays Baltes

    La Lettonie connaît quelques années d’indépendance pendant lesquelles le niveau de vie croît, la vie est douce, la jeunesse studieuse (le plus fort taux d’étudiants de l’Europe de cette période).
La signature du
Pacte Germano-Soviétique
va marquer la fin de cette indépendance et pendant 50 ans les Pays Baltes vont connaître invasions barbares et oppression politique sous le joug communiste.
Ce sont trois vagues qui vont se succéder : L’URSS occupe les territoires sitôt le Pacte signé, la population subit une première vague d’arrestations, exécutions, déportations. Les familles, les individus sont convoyés vers la Sibérie, vers des camps de travail ou des Kolkhozes. (sources wikipédia).

    Sur un blog, un article donnait: Sandra Kalniete "En escarpins dans les neiges de Sibérie" en lecture complémentaire de Purge. Ce serait un récit poignant de cette époque historique.

     Alors.... Convaincues???

 

Voir les commentaires

Les invités de Pierre ASSOULINE

En fait je fais un essai pour me familiariser avec le Blog, j'en profite pour vous parler du dernier livre que j'ai lu : " Les invités " de P.Assouline (gentiment offert par Mireille ).

Le thème : un repas entre gens " de la bonne société ", tout doit être parfait...mais au dernier moment : gros problème, les invités sont au nombre de 13!!!pour remédier à cela, un des convives a l'idée de demander à Sonia (la bonne de la maison) de se joindre à eux. On suit les propos des convives, bousculés par la présence de Sonia.

C'est parfois très cruel, parfois plus tendre, mais toujours déconcertant.

Je vous le conseille (c'est très vite lu et original).

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 > >>