Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1er roman

La blessure de Jean-Baptiste NAUDET

 

              Ce premier roman est l'autobiographie de Jean-Baptiste Naudet,  reporter de guerre.

               Lorsqu'il découvre la correspondance entre sa mère, Danielle et un jeune sergent Robert, son fiancé; il comprend pour quelle raison sa mère était si dépressive, pour quelle raison il a choisi d'être correspondant de guerre et surtout pourquoi il a du faire plusieurs séjours en hôpital psychiatrique. Il tente par ce récit de se libérer de son destin et de guérir de ses propres blessures.

               Danielle s'est fiancée à Robert son amoureux lorsque celui-ci a été appelé en Algérie. Alors qu'il part 3 jours en expédition et est tué par un jeune Kabyle. Danielle est dévasté par cette disparition et va épouser Gilles, leur meilleur ami commun par dépit.

               Agressive et dépressive, Danielle se suicide lorsque ses 3 enfants quittent le nid. Mais ni Jean-Baptiste, ni Gilles ne comprennent les raisons de ce  désastre. C'est à la lecture de la correspondance que l'auteur comprend sa mère qui n'a jamais rien dit ainsi que les raisons de ses propres séjours en hôpital psychiatrique.

              Dans un langage cru et très réaliste, l'auteur alterne entre les échanges épistolaires de sa mère et de Robert et la dure réalité de cette guerre meurtrière.

 

Voir les commentaires

Mon territoire de Tess SHARPE

      Un roman noir de chez noir qui ne m'a pas lâchée!

      Un vrai western féminin contemporain addictif!

      Bon, vous avez compris j'ai dévoré ce livre, j'ai adoré Harley jeune femme volontaire , intrépide et justicière.

      Harley a trois jours pour tout changer, pour enrayer la violence entre clans, pour protéger ceux qu'elle aime. Pour quelle raison???? A vous de le découvrir...

      Parallèlement à ces trois journées, l'auteure distille à bon escient la vie de Harley depuis sa conception  jusqu'au jour J,  nous faisant comprendre comment cette jeune fille en est arrivée à prendre des décisions terribles, pour quelles raisons elle doit faire justice par elle-même. 

      Féministe entourée d'hommes, Harley dirige une maison-hôtel, un refuge pour femmes victimes de violences, de femmes laissées pour compte. Elle a appris à se battre et elle va tout faire pour protéger ces femmes et diriger un empire de mafieux qu'elle veut rendre meilleur. Règlements de comptes, tueries, drogue, rien ne lui échappe.

      Harley est une méchante au cœur tendre, un courageuse déterminée, une cow-boy des temps modernes!

 

Voici un extrait de la note de l'auteure qui en dit long sur ses opinions et ce qu'elle défend (page 553):

 "Les personnages néonazis représentés dans ce livre correspondent aux stéréotypes que l'on associe généralement aux suprémacistes blancs dans notre société : un homme sans éducation, pauvre, délinquant, dans un milieu rural. (...)il serait irresponsable de ne pas souligner que ce type d'individus ne représente qu'une facette de la peste suprématiste blanche profondément ouvertement et insidieusement enracinée dans notre pays et notre société.
Il n'y a pas que les hommes blancs ruraux qui portent des tatouages de swastikas, qui adoptent ces croyances haineuses et les appliquent. Il peut s'agir d'un collègue. D'un voisin. D'un membre de votre famille. Du politicien pour lequel vous avez voté. Du fils des voisins, ce jeune garçon bien habillé qui tond votre pelouse. Cette haine ne se limite pas au Sud, ni aux régions rurales minées par la pauvreté de ce pays. Elle est partout, un poison cousu dans la matière même de ce pays ; sa fondation, son passé et son présent. Et il faut la combattre, la dénoncer et l'éradiquer partout, en particulier lorsque vous bénéficiez de la puissance conférée par le privilège blanc, comme moi."
Tess Sharpe

Voir les commentaires

Kilomètre zéro de Maud ANKAOUA

       Un livre conseillé par une libraire...

       Un roman qui ne remporte pas tous les suffrages...

       En fait c'est un livre qui traite de développement personnel en s'appuyant sur une histoire romancée. Cela aide peut être à lire ce genre de livre que je mets habituellement de côté car un peu barbants....

       La lecture en est agréable et apaisante, cela se lit vite et le voyage initiatique proposé n'enlève rien au charme du pays découvert: Le Népal. Il y est question de présent , d'égo, de ressenti, de bonheur, de pardon, d'harmonie avec autrui.... mais je n'ai aucun jugement à porter car on aime ou on n'aime pas...

       Maëlle, femme d'affaire proche du burn-out part à Katmandou à la demande de sa meilleure amie atteinte d'un cancer. Maëlle a pour mission de rapporter un mystérieux manuscrit.... Mais ce n'est qu'un prétexte! Et je n'en dirai pas plus!!!

      Voici un petit passage amusant qui reflète une partie de la démarche de l'auteur:

Une femme de peau blanche vient de terminer ses courses. Au comptoir du self, elle achète un bol de soupe. va s'installer à une table, y dépose son plateau et s'aperçoit qu'elle a oublié de prendre une cuillère. Elle repart en direction du bar.
Revenant à sa place, elle trouve un homme à peau noire au-dessus du bol, trempant sa cuillère dans le bouillon. "Quel sans-gêne ! Mais il n'a pas l'air méchant... Ne le brusquons pas !"
"Vous permettez", lui dit-elle en tirant le bol de son côté. Son interlocuteur ne répond que par un large sourire. Elle commence à manger. L'homme retire un peu le bol vers lui et le positionne au centre de la table. A son tour, il plonge sa cuillère et avale le breuvage. ...
La soupe terminée, l'homme lui fait signe de ne pas bouger et revient avec une abondante portion de frites, qu'il pose au milieu de la table. Il l'invite à se servir. Elle accepte et ils les partagent. Puis il se lève pour prendre congé .... Elle reste un moment pensive et songe à s'en aller. Elle cherche son sac à main qu'elle avait accroché au dossier de la chaise. Plus de sac ! "Quelle imbécile je fais ! Cet homme noir n'était qu'un voleur évidemment !"
Elle s'apprête à demander qu'on le poursuive, lorsque ses yeux tombent sur un bol de soupe, intacte et froide, posée sur un table voisine, devant la chaise où pend son sac. Il manque une cuillère sur le plateau...

 

Voir les commentaires

Concours pour le Paradis de Clélia RENUCCI

       Un premier roman historique très bien documenté dans lequel action et histoire animent ce récit .

       Nous sommes le 20 décembre 1577, à la veille de la célébration de la venue de l'Enfant Jésus.

       Pour la énième fois le Palais des Doges brûle mais cette fois-ci rien ne subsiste de la salle du Grand Conseil, ni bancs, ni tribune, ni la dizaine de portraits des doges. Et de l'immense fresque représentant Le Paradis, il ne reste rien.

       C'est en 1578 qu'un concours pour recruter des peintres qui referont Le Paradis commence. Débutent alors des tiraillements, des jalousies, des passe-droits, des conflits familiaux pour enfin donner ce travail à 2 peintres: Véronèse et Tintoret. Deux peintres au sommet de leur gloire qui se vouent une haine sans nom....

        La création de cette toile va s'étaler sur 25 ans durant lesquels toute la médiocrité du monde est révélée. Les rivalités sont dans tous les domaines:  politiques entre Rome et Venise avec Concile de Trente,  Inquisition et surtout recherche de traces d'hérésies dans les œuvres picturales; humaines: entre les patriciens (aristocrates vénitiens) qui couvent chacun leur artiste; dans les familles où un père écrase son fils et l'empêche d'avoir un Nom; et bien sûr rivalités entre les peintres que dénonce avec habileté Clélia Renucci! La technique de préparation de la toile et de son exécution sont très intéressantes, détaillées sans être ennuyeuses.

       Un roman passionnant pour ceux qui apprécient l'histoire de l'art, d'autant qu'il est écrit de façon plaisante et prenante. Une atmosphère de cette époque très bien décrite et une course à la gloire qui dure 25 ans ou ... 260 pages!  

       

 

Voir les commentaires

L'invitation de Elizabeth DAY

 

        Ce sont plus de 300 invités qui répondent à l'invitation de Ben Fitzmaurice pour ses 40 ans. Tout le gratin britannique ainsi que les parasites sont là...

       Martin Gilmour, le meilleur ami d'enfance de Ben et son épouse Lucy sont présents. Martin est issu de la petite classe mais est un élève boursier brillant, il est mal dans sa peau et taiseux; alors que Ben est né dans une famille aristocratique richissime, il est sûr de lui et charismatique.

      Mais que s'est il passé durant cette soirée pour que Martin soit convoqué au commissariat trois semaines après cette fête???

      Des personnages antipathiques; une intrigue prenante qui repose sur des non-dits et des mensonges; des sentiments très complexes; des vérités qui tombent et font mal...

     Un thriller psychologique très bien construit sur fond de de lutte des classes, d'argent, de jalousies, d'amitiés et d'ambitions. Un jeu entre pouvoirs et séduction comme les anglais savent si bien le faire!

     Je n'en dirai pas davantage et vous conseille de ne pas lire la 4ème de couverture qui à mon avis, en dévoile trop.

Voir les commentaires

Turner et ses ombres de Marie DEVOIS

 

 

       Merci Betty pour cette belle lecture!

       Un livre comme je les aime car il allie art et polar. Un polar bien mené car dès les premières pages, on est presque certain que c'est Paul Magnin qui a enlevé Camille, son épouse  car tout l'accuse et pourtant ...

      Camille se réveille, assise sur un lit, habillée différemment, sans montre et complètement shootée. Pourquoi est-elle dans cette pièce monacale? depuis combien de temps? Qui a intérêt de l'enlever?

      L'enquête est menée par le surintendant de Scotland Yard, ancien ami de Paul qui de son côté enquête pour la police française sur l'enlèvement de sa femme à Londres. Les deux policiers vont mener de front chacun leur enquête qui n'en fera qu'une lorsqu'ils découvriront que les "Plaies d'Egypte " sont en lien avec la disparition de Camille...

      Un peu compliqué à expliquer sans dévoiler cette histoire prenante dont j'ai adoré la 1ère de couverture!

       Bonne lecture!

 

Voir les commentaires

La fantasia de Loris Chavanette

     

         Chaque dimanche, Antoine rend visite à sa grand-mère à Montpellier à la demande de son père qui vit aux USA. Antoine connait très peu cette vieille dame taciturne, triste et absente. C'est à l'aube de sa mort que Marianne va confier un secret qu'elle porte en elle depuis 50 ans et qui la hante. Les révélations de cette aïeule vont subjuguer Antoine  qui découvre alors une femme de l'Algérie française, une femme qui a quitté son pays à contrecœur. Marianne est très religieuse, elle a épousé un riche colon à qui elle est soumise, sa vie n'est pas passionnante amis elle est respectueuse. 

         Lors d'un voyage avec une amie, elle va assister au spectacle annuel de la fantasia (cavalerie). Cet art équestre est traditionnel au Maghreb. C'est lors d'un grave accident que la vie très orchestrée de Marianne va voler en éclats....

        Spécialiste de documents historiques, Loris Chavanette signe son 1er roman.  Un récit très bien documenté dans lequel la force des cavalcades, l'intensité d'un amour, les couleurs et les senteurs du Maghreb sont très présents. Un roman qui démarre doucement mais qui s'accélère au rythme des chevaux....

 

 

Voir les commentaires

Les huit montagnes de Paolo COGNETTI

 

     Un roman tout en douceur, en beautés naturelles...

    Pietro, le narrateur, vit avec ses parents à Milan durant la saison hivernale; en été, ils vivent dans le val d'Aoste. Les parents de Pietro adorent la montagne et si la mère préfère savourer les paysages, le père n'a qu'une idée en tête: vaincre des sommets.

    A Grana, Pietro sympathise avec Bruno dont les parents vivent durement dans cette vallée. Pietro est un vrai garçon des montagnes, malgré les 11 années qui les séparent, ils s'entendent à merveille et parcourent les alpages, les forêts et les glaciers ensemble.

    Pietro suit également son père en montagne mais un jour, à l'adolescence, il en a marre de parcourir les sentiers et refuse de suivre son père qui ne lui adresse plus la parole et le renie.

    Pietro part vers le Népal et découvre l'Himalaya alors que Bruno reste dans sa montagne pour y construire son foyer.

    C'est après une séparation de 20 années que le 2 garçons devenus des hommes se retrouvent...

    Une très belle écriture, une histoire simple mais attachante et intimiste. Un roman d'apprentissage qui ne laisse pas indifférent.

 

Voir les commentaires

Des palmiers sous la neige de Luz GABAS

     Cette saga familiale se déroule sur deux périodes historiques: 

- L'histoire de la Guinée Equatoriale, plus exactement l'île de Fernando Poo, aujourd'hui BOKIO dans les année 1950/1970 et

- la recherche de Clarence, fille de colons, vivant dans les Pyrénées Espagnoles dans les années 2000.

A la suite de la découverte d'une courrier, Clarence s'interroge sur d'éventuels secrets familiaux.

     Clarence est une jeune femme espagnole, fille de Jacobo et nièce de Kilian, tous deux frères et anciens colons de la Guinée. Jacobo est un ancien colon pur et dur, alors que Kilian est progressiste. Pour répondre à son questionnement intérieur, Clarence part en Guinée et va rencontrer des autochtones...

     Ce sont essentiellement les allers et retours entre ces 2 périodes qui vont permettre de comprendre le présent et le ressenti de la famille de Clarence.

     Une belle romance qui permet au lecteur de découvrir la colonisation espagnole et de s'imprégner de la vie de l'île guinéenne colonisée et vouée à l'esclavagisme noir.

     La lecture est prenante, un peu longue à démarrer mais facile et très bien documentée. Un vrai travail de fourmi (listing des ouvrages lus) de Luz Gabas pour ce premier roman dans lequel elle fait découvrir la guinée, son histoire, ses habitants ainsi que ses paysages.

     Une belle romance très agréable à lire.

 

Pour en savoir plus...

                                                                                  L' îLE BIOKO

 

L'île de Bioko nommée « Isla de Fernando Pó » durant la colonisation espagnole, en l'honneur du marin portugais qui la découvrit, elle se trouve au fond du golfe de Guinée, dans la baie du Biafra, à 33 kilomètres de la côte africaine, en face du Cameroun. L'aventurier Stanley l'avait surnommée la « perle de l'Atlantique ».

Elle a la forme d'un rectangle irrégulier, mesurant 76 kilomètres du Nord au Sud, avec une largeur moyenne de 35 km. À ses angles se trouvent Punta Hermosa (Nord-Est), Punta Europa (Nord-Ouest), Punta Santiago (Sud-Est) et Punta Sagre (Sud-Ouest).

                                                                      MAISONS sur L'ÏLE DE BIOKO

La richesse de cette île dans les années 50: les cacaoyers

Un colon et son "boy"

Aujourd'hui: La Guinée équatoriale se caractérise par l’émiettement de sa construction territoriale, scindée en un bloc continental (Río Muni) et une composante insulaire, elle-même dispersée. Bioko, île la plus vaste du golfe de Guinée, par son adossement à de vastes réserves d’hydrocarbures offshore, parce qu’elle porte la ville de Malabo, capitale politique du troisième pays producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, est devenue un espace insulaire stratégique.

 

Voir les commentaires

Les suppliciées du Rhône de Coline GATEL **

Nous sommes à Lyon, en fin d'année 1897, deux très jeunes filles sont retrouvées assassinées et ensanglantées. Issues de milieux différentes, elles ont eu toutes deux recours à une "faiseuse d'anges".

Accompagné d'un jeune médecin prometteur, de son ami et d'une journaliste, le professeur Lacassagne veut mettre en pratique les nouvelles techniques d'investigation qu'il a mises au point pour découvrir le meurtrier. Autopsies, profil psychologique, relevé d'indices, interrogatoires, ce sont les débuts des enquêtes criminelles. Cette nouvelle science du "diable" fait peur et dérange. Malgré les moqueries et l'hostilité de la police, nos trois larrons ne se démontent pas et mènent leur propre enquête....

Un 1er roman intéressant et prenant. On y redécouvre Lyon de la fin du XIXème siècle avec ses traboules, ses bouchons, ses canuts... et les débuts de la croix rouge. L'aspect scientifique est intéressant car ce sont les prémisses de la criminologie actuelle.

Extrait tiré de Wikipédia:Alexandre Lacassagne. Professeur à la Faculté de médecine de Lyon, il contribua à préciser la déontologie médicale et est l'un des fondateurs de l'anthropologie criminelle, dans la lignée de l'école italienne de criminologie (en) de Cesare Lombroso, dont il tentera plus tard de se distinguer.

Les fulgurants progrès de la médecine et de la chirurgie dans la seconde moitié du XIXe siècle, auxquels avaient contribué des Lyonnais comme Claude Bernard, Antonin Poncet et d'autres, rendent nécessaire une définition plus précise de la déontologie médicale. Ce à quoi s'employa Alexandre Lacassagne, professeur de médecine légale à la faculté de Lyon.

Mais il est surtout connu comme fondateur de l'anthropologie criminelle et d'une école de criminologie, dite « école lyonnaise », qui rejette les explications trop simplistes et exclusives, avancées par l'école italienne de criminologie.Ces derniers mettent l'atavisme au premier rang des explications du phénomène criminel.
Lacassagne soutient qu'il y a « implication mutuelle entre l'individu qui commet l'acte délictuel et la société qui en pâtit. » Certes, disait Lacassagne, le criminel est un « microbe » qu'il faut éliminer, mais ce criminel « n'a d'importance que le jour où il trouve le bouillon qui le fait fermenter ».

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>