Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arts

L'âge de la lumière de Whitney SCHARER

    Une fois de plus, attirée par la 1ère de couverture,, la 4ème m'a convaincue de découvrir ce livre et le personnage de Lee MILLER.

   Une lecture prenante et intéressante sur cette artiste née en 1917 aux USA, ex-mannequin, devenue photographe et correspondante de guerre.

  Nous sommes à l'époque des surréalistes. alors que Lee Miller arrive seule à Paris avec le vieil appareil photo que lui a donné son père, lui-même passionné de photographie. Elle rencontre par hasard Man Ray, photographe de renom. Elle devient son assistante, son modèle mais aussi sa maîtresse. Sous le regard positif et encourageant de Man Ray, Lee se lance dans l'art photographique. Elle photographie des scènes de rues, des détails, des objets qu'elle place dans des situations insolites. Par hasard, en développant ses négatifs, elle découvre une nouvelle technique: la solarisation que l'on peut voir sur la 1ère de couverture. Man Ray s'accaparera de cette découverte laissant Lee dans son ombre.

  Ce récit relate la vie de Lee Miller depuis son arrivée à Paris jusque ses derniers jours, ce récit est entrecoupé de ses ressentis en tant que correspondante de guerre et de ses témoignages ( libération du camp de Dachau).

 L'auteur dévoile et justifie les attitudes de Lee, une très belle femme, intelligente, créatrice mais marquée par un inceste subit à l'âge de 7 ans.

 Une belle histoire d'amour-passion, douloureuse, créatrice mais aussi destructrice pour Lee. Elle aura beaucoup de difficultés à affirmer son art à côté d'un homme possessif, jaloux et narcissique.

  Les thèmes abordés sont la reconnaissance de la femme, l'ambiance dans les milieux artistiques des années 30, la libération, l'amour, la photographie bien sûr...

   Je vous laisse découvrir les œuvres de cette artiste méconnue (sur le net).

Lee MILLER

 

Lee MILLER et Man RAY
Lee MILLER

 

Lee MILLER solarisée

 

Voir les commentaires

Les amants maudits de Michel PEYRAMAURE

 

Amandine Lucile Aurore Dupin est née en 1804 et décédée en 1876. Du nom d’auteur Gorge Sand, elle aurait aujourd’hui 214 ans. A son époque elle fumait le cigare, s’habillait en homme…

Dans les années 1830 s’est une romantique et une passionnée. Elle aime les hommes mais aussi les femmes, c’est une travailleuse acharnée qui écrit la nuit (La mare au diable a été écrit en une semaine) et une socialiste à la fin de sa vie.

C’est une femme appréciée dans son domaine de Nohant où elle se réfugie régulièrement.

Elle rencontre Musset à l’âge de 33 ans et en fait son amant bien que ce dandy soit imprévisible. A Paris c’est le grand amour mais très vite cela devient l’enfer à Venise. Car Musset boit, délire et s’ennuie.

Sand va l’oublier pour faire place à Chopin. Elle l’emmène aux Baléares pour soigner sa tuberculose.

Mais une fois de plus cet amour idyllique va tourner au drame.

George Sans a aimé ces hommes comme une amante mais aussi comme une mère.

Un livre agréable qui nous apprend plus sur la vie de ces 2 artistes mais aussi sur la vie politique et populaire de cette époque en France ainsi qu’en Italie et en Espagne.

Voir les commentaires