Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

etats-unis

Là où chantent les écrevisses de Della OWENS

 

            Catherine Danielle Clark, surnommée Kya vit en Caroline du Nord dans les marais. Pour se rendre dans la ville la plus proche: Barkley Cove, il faut prendre une barque et arpenter les canaux.

           Kya vit avec ses frères, sa sœur et ses parents. Un père alcoolique qui bat sa femme, une famille miséreuse mais une mère aimante. Lorsque Ma, la mère de Kya ne supporte plus la violence de son mari, elle quitte le foyer puis suivent les frères et sa sœur pour laisser Kya alors âgée de 10 ans avec un père irresponsable qui part régulièrement pendant de longues périodes. 

           Un jour, il ne rentre pas et Kya va devoir affronter ce monde hostile toute seule. Elle va apprendre à vivre dans ce milieu naturel et l'adopter jusqu'à ne faire plus qu'un avec ce marais.

           Petit à petit Kya s'entoure de bonnes personnes: Jumping et Matel un couple d'épiciers noirs, Tate un garçon de quelques années son aîné qui lui apprendra la lecture et l'écriture.

          Malheureusement Kya restera la risée de nombreux habitants la traitant de sauvage et l'accusant de tous les maux de la terre...

         Et.... je n'en dirai pas plus!!!

         " Là où chantent les écrevisses" ... et vous saurez où cela se trouve en lisant ce livre... est écrit par une zoologue botaniste qui nous fait découvrir une nature authentique où la vie des animaux est primordiale. Une histoire est accessible à tous, bien écrite, prenante et intéressante; les descriptions ne sont pas pesantes bien au contraire.

          Kya est un personnage attachant. J'ai vécu avec elle, je me suis inquiétée pour elle, j'ai espéré... bref je suis entrée dans cette histoire pour n'en sortir qu'avec un dénouement remarquable et surprenant!

          Les thèmes de la nature sauvage, la solitude et l'adaptation à un milieu naturel font réfléchir à notre vie dans un monde du XXIème siècle....

Voir les commentaires

L'homme qui n'aimait pas les armes à feu de Wilfrid LUPANO - dessins de Paul SALOMONE

BD intégrale de 4 tomes  colorisés par Lorenzo PIERI et Simon CHAMPELOVIER

Bien que je ne sois fan ni de Bd ni de western, je dois avouer que j'ai bien apprécié l'intégrale de ces 4 épisodes. 

Un scénario emprunt de fond historique, des personnages aux caractères bien trempés et un dessin très précis, détaillé, soigné et très bien colorisé.

La quête historique: il s'agit de retrouver les feuillets du second amendement qui pourra changer l'Amérique et sa législation sur les armes à feu. Pour cette quête, trois personnages qui n'ont rien en commun vont partager leur destin dans une course-poursuite à la Tarantino! 

1er album Chili con carnage: Maître Byron Beck est avocat d'affaires britannique, accompagné de Kurt, il parcourt le désert à la recherche d'un mystérieux papier.

2ème album Sur la piste de Madison: Margot de Garine a quitté son époux Byron Beck, elle détient le papier recherché. Byron Beck accompagné du danois Kurt sont à la poursuite de Margot.

3ème album Le mystère de la femme araignée: Cette mystérieuse femme vient en aide de Margot traquée par les 2 hommes...

4ème album La loi du plus fort: Nous sommes à Washington. Tous veulent s'accaparer des lettres de Madison. Lobbies des armes à feu, réduction des territoires indiens au profit des magouilleurs du gouvernement..... une fin d'histoire assez comique où chacun trouve son compte....

Ecrire un résumé d'une bande dessinée n'est pas chose facile... mais j'espère vous avoir donné envie de lire celle-ci!

Pour info: la loi Henri L. Dawes est destinée à stimuler l'assimilation des Amérindiens en arrêtant le système de gouvernement tribal et le contrôle des terres communales. Elle vise à diviser en parcelles individuelles attribuées aux familles amérindiennes et aux hommes célibataires.

Sur la route de Madison ... James Madison fut le 4ème président des Etats-Unis, considéré comme l'un des principaux auteurs de la Constitution américaine.

MERCI BRUNO pour CE CADEAU !!!

Voir les commentaires

Mon territoire de Tess SHARPE

      Un roman noir de chez noir qui ne m'a pas lâchée!

      Un vrai western féminin contemporain addictif!

      Bon, vous avez compris j'ai dévoré ce livre, j'ai adoré Harley jeune femme volontaire , intrépide et justicière.

      Harley a trois jours pour tout changer, pour enrayer la violence entre clans, pour protéger ceux qu'elle aime. Pour quelle raison???? A vous de le découvrir...

      Parallèlement à ces trois journées, l'auteure distille à bon escient la vie de Harley depuis sa conception  jusqu'au jour J,  nous faisant comprendre comment cette jeune fille en est arrivée à prendre des décisions terribles, pour quelles raisons elle doit faire justice par elle-même. 

      Féministe entourée d'hommes, Harley dirige une maison-hôtel, un refuge pour femmes victimes de violences, de femmes laissées pour compte. Elle a appris à se battre et elle va tout faire pour protéger ces femmes et diriger un empire de mafieux qu'elle veut rendre meilleur. Règlements de comptes, tueries, drogue, rien ne lui échappe.

      Harley est une méchante au cœur tendre, un courageuse déterminée, une cow-boy des temps modernes!

 

Voici un extrait de la note de l'auteure qui en dit long sur ses opinions et ce qu'elle défend (page 553):

 "Les personnages néonazis représentés dans ce livre correspondent aux stéréotypes que l'on associe généralement aux suprémacistes blancs dans notre société : un homme sans éducation, pauvre, délinquant, dans un milieu rural. (...)il serait irresponsable de ne pas souligner que ce type d'individus ne représente qu'une facette de la peste suprématiste blanche profondément ouvertement et insidieusement enracinée dans notre pays et notre société.
Il n'y a pas que les hommes blancs ruraux qui portent des tatouages de swastikas, qui adoptent ces croyances haineuses et les appliquent. Il peut s'agir d'un collègue. D'un voisin. D'un membre de votre famille. Du politicien pour lequel vous avez voté. Du fils des voisins, ce jeune garçon bien habillé qui tond votre pelouse. Cette haine ne se limite pas au Sud, ni aux régions rurales minées par la pauvreté de ce pays. Elle est partout, un poison cousu dans la matière même de ce pays ; sa fondation, son passé et son présent. Et il faut la combattre, la dénoncer et l'éradiquer partout, en particulier lorsque vous bénéficiez de la puissance conférée par le privilège blanc, comme moi."
Tess Sharpe

Voir les commentaires

Le gang des rêves de Luca Di Fulvo

1909, Cetta est une jeune italienne de 15 ans, elle arrive à New York avec son bébé issu d'un viol. Rebaptisé Christmas en franchissant Ellis Island, ce petit garçon va grandir au milieu des lois de la jungle de Manhattan. Quant à Cetta, son rêve d'Amérique va vite s'éteindre, elle va se prostituer pour élever son fils.

1920, c'est l'époque du cinéma parlant et de la radio mais aussi celle des gangsters et de la mafia qui dictent la loi des quartiers pauvres...

Un roman page-turner qui nous transporte dans les bas fonds de Manhattan où se mêlent ségrégation, violences, racisme, solitude et surtout l'espoir qui a conduit des milliers d'étrangers vers le rêve américain.

Une écriture agréable, fluide et scénarisée.

A lire impérativement!

 

Voir les commentaires

Une étincelle de vie de Jodi PICOULT

Alors que "Mille petits riens " avait pour thème principal le racisme afro-américain, l'auteure s'attelle à un autre sujet de société: l'avortement aux États-Unis.

Wren jeune ado de 14 ans s'est rendue au planning familial avec sa tante, en secret de son père qui l'élève seul.

Le père de Wren, Hugh Mc Elroy, est négociateur de crise. Il est appelé à se rendre urgemment au centre planning familial pour une prise d'otages, il ignore la présence de sa fille.

Georges est entré armé, il a tiré, tué et séquestré plusieurs personnes... Hugh va devoir parlementer pour limiter les dégâts et sauver toutes ces personnes qui sont venues dans ce centre incognitos  pour se faire avorter.

Parallèlement à cette prise d'otage, une jeune ado se réveille sur un lit d'hôpital, un agent de police garde sa porte, une avocate la veille. Elle a dépassé le délai légal d'avortement car elle n'a pas réussi à rassembler la somme nécessaire et a avorté par ses propres moyens. Elle est inculpée de meurtre...

Bien que la construction de ce roman m'ait un peu perturbée au début , j'ai finalement apprécié le compte à rebours qui permet de reconstituer l'histoire, les raisons de la présence de ces femmes dans ce planning familial. Ce déroulé du temps de 17h à 8h de la même journée favorise le suspence et l'attachement envers les personnages. Il y a Hugh et sa fille, sa tante et son secret de famille, une anti- avortement qui vient épier le travail des médecins et d'autres qui ont tous leur raison d'être là...

L'auteure dénonce la difficulté qu'ont les femmes américaines de disposer de leur corps. Elle montre le poids des activistes anti-avortement. Elle décrit avec beaucoup de tendresse les liens qui unissent Wren et son père. Elle se penche sur le métier de négociateur soulignant les qualités requises: sang froid, neutralité, écoute, analyse et adaptation à la situation.

Un roman puissant, provocateur avec en plus du suspense!

Voir les commentaires

L'homme qui s'envola de Antoine BELLO

    Walker a fondé une famille exemplaire en épousant la fille du patron d'une grosse entreprise. Tous les deux forment un couple aimant, intelligent voir brillant.

    A la mort de son beau-père, Wlaker prend la direction de l'entreprise de transport express de courrier. C'est un homme de concision, humain et aimé. Rapide et efficace il se charge de tout, gère tout jusqu'au burn out. Il finit par détester sa vie dans laquelle il étouffe. Il décide donc d'organiser sa disparition...

    Une histoire originale qui peut s'inspire du vécu de l'auteur.

Effectivement, Antoine Bello est un écrivain et entrepreneur français. Né aux Etats-Unis de parents français, il jouit de la double nationalité française et américaine.
Il fait des études de commerce (diplômé d'HEC en 1991). Encore étudiant, il fonde la société Hors Ligne, plus tard rebaptisée Ubiqus, qui rédige des compte rendus écrits pour les organisateurs de réunions. Pendant 15 ans, il se consacre au développement d'Ubiqus qui est aujourd'hui un groupe de 500 salariés, présent en France, en Belgique, en Angleterre, aux États-Unis et au Canada.
 

     J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui me renvoie beaucoup de questions...

Qu'est-ce que le liberté? Quelles sont nos obligations vis à vis de la famille, de nos amis? Que peut-on faire de notre vie dont le déroulement ne tient pas uniquement à nous...

     J'ai bien aimé les points de vue différents des 3 personnages qui dans une même situation n'ont pas les mêmes interprétations.

     Par contre j'ai trouvé l'épilogue un peu rapide, j'aurais aimé connaître les intentions de Walker une fois libéré de toute contrainte... Ne va-t-il pas retomber dans l'excès puisque c'est son caractère intrinsèque.

     Je vous conseille de lire son interview sur Babelio dans la rubrique auteurs.

      Une découverte d'un auteur de 15 romans qui ne me laisse pas indifférente... et dont je vais lire d'autres titres.

 

Voir les commentaires