Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature allemande

Les oubliées du printemps de Nele NEUHAUS

 

      Theodore Reifenrach est retrouvé mort sur son canapé. Tout semble laisser croire qu'il s'agit d'une mort naturelle. Mais lorsque les enquêteurs découvrent des ossements humains dans le chenil où le chien est enfermé depuis plusieurs jours, une enquête est ouverte!

      Theodore et sa femme ont été famille d'accueil et se sont occupé de dizaines d'enfants...

      L'enquête sera menée par Pia Sander et son équipe de la K11. De vieilles affaires non élucidées vont refaire surface.

      Beaucoup de fausses pistes, plusieurs suspects, du suspense, un puzzle complexe, une équipe d'enquêteurs sympathique et un dénouement de dernière minute. Tous les ingrédients sont réunis pour ce thriller très prenant....

Voir les commentaires

Les trois vies de Josef Klein de ULLA LEMZE

Lecture abandonnée à mi parcours..

Quatrième de couverture : (qui m'avait donné envie de lire ce roman) 

        Fin des années trente : New York est en plein tumulte. Les nationalistes allemands célèbrent Hitler tandis que le mouvement pro-guerre recommande l’intervention des Américains en Europe.

       Josef Klein, lui, ne vit que pour ses deux passions : les échecs, et la radio amateur. C’est ainsi qu’il rencontre Lauren, jeune activiste qui partage sa fascination des ondes. Mais les compétences techniques de Josef en tant qu’opérateur radio attirent vite l’attention d’hommes influents, et avant même qu’il ne le réalise, il se retrouve au cœur du réseau d’espionnage du renseignement militaire allemand.
      Des rues de Harlem à Buenos Aires en passant par l’Allemagne, Ulla Lenze explore les multiples identités d’un héros, qui selon le continent et l’époque se prénomme Joe, Josef ou José.

      Un roman brillant et haletant qui mêle archives familiales et thriller d’espionnage pour offrir une réflexion sur les affres d’une âme perdue en terre étrangère.

      Traduit de l’allemand par Pierre Deshusses

 

C'est peut être la complexité de ce roman en 3 temps qui m'a dérangée mais également la complexité de ce personnage nazi, exilé, clandestin et apatride, un homme sans conviction qui va où le vent le pousse n'hésitant pas à retourner sa veste... mais sans vraiment le vouloir...

Un jugement qui n'engage que moi puisque  je n'ai pas terminé ce roman...

Voir les commentaires

Olga de Berhnard SCHLINK

 

Olga est née fin XIX ème en Silésie. Après la mort prématurée de ses parents, elle part vivre chez sa grand mère qui ne l'aime pas et veut l'appeler Helga , un prénom à consonance plus germanique. Malgré l'interdiction de faire des études,  Olga devient institutrice dans des conditions de pauvreté  extrême. Entre temps, elle rencontre Herbert, fils de propriétaire terrien. Ils s'aiment tout naturellement, ne portant pas cas de leur différence sociale. Mais Herbert ne tient pas en place et part en Afrique avec des idées d’expansionnisme impulsées par Bismarck puis en Afrique pour représenter l'héroïsme allemand et y mourra de froid.

Olga ne cessera que très tardivement de croire au retour d'Herbert. Malgré la mort de ses parents, la misère, les 2 guerres, le nazisme, la méchanceté de la sœur d'Herbert, Olga, personnage fort et discret, ne cessera de se battre.

Un auteur que j'apprécie beaucoup.

Un portrait de femme courageuse.

 

Voir les commentaires

La mélodie du passé de Hans Meyer zu DüTINGDORF ♥ ♥ ♥ ♥

La mélodie du passé de Hans Meyer zu DüTINGDORF ♥ ♥ ♥ ♥

Au décès de sa mère, Christina, jeune journaliste berlinoise, découvre la photo jaunie d'un groupe de joueurs de tango argentin, au dos de celle-ci est écrit: " Le bandonéon porte ma vie. E".

Christina dont la relation avec sa mère était fusionnelle, est surprise de ne pas connaître cette photo et décide de trouver qui est ce joueur de bandonéon de la photo. Elle part pour Buenos Aires à la recherche de ses véritables origines.

En Argentine, elle enquête sur son arrière-grand-mère berlinoise Emma Von Schaslik tombée amoureuse d'un beau et riche argentin... et je n'en dévoilerai pas plus!!!

Un roman passionnant qui ne se lâche pas... où sur un fond d'histoire du XXème siècle de Berlin à Buenos Aires se mêlent passions, secrets, musique, danse, trahison...

A lire absolument!

Voir les commentaires

En panne séche de Andreas ESCHBACH

En panne séche de Andreas ESCHBACH

"Même la dernière goutte d'essence permet encore d'accélérer.

Mais pour combien de temps?"

Un très bon thriller géopolitique, économique et historique très documenté et pas toujours facile à lire.

Ce roman est écrit en deux parties, la 1ère nous explique l'histoire du pétrole (sa découverte, les guerres pour son exploitation, ressource obligatoire de nos sociétés de transport et de consommation) ainsi que les conséquences de la production du pétrole sur l'économie.

Dans la 2ème partie, tout bascule car il n'y a plus de pétrole et le monde va s'effondrer doucement. La population va résister selon qu'elle est du Moyen-Orient, des Amériques ou de l'Europe. L'homme ne se transforme pas en "homme des cavernes" mais il s'adapte au chomage et à la famine qui irrémédiablement entraînent violences et déliquance. Restent quelques points positifs dont l'entraide communautaire.

C'est un roman de 800 pages, foisonnant de renseignements, très intéressant mais aussi assez complexe. Il se lit comme un road-movie qui décrit et analyse les défauts et les qualités de nos sociétés de pays riches.

Voir les commentaires