Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature ameriacaine

Une histoire des loups de Emily FRIDLUND

 

      Nous sommes dans le Minnesota entre les bois marécageux et les lacs gelés.

      Dès le début on sent la tragédie s'approcher, on sait qu'il y a mort mais on ne sait pas de quelle façon cela va arriver. Le suspense est lent et plonge le lecteur dans un monde bizarre voire dérangeant. Le malaise s'installe avec une ambiance assez pesante. Les descriptions de la nature favorisent cette atmosphère avec une nature très présente où le froid et ses morsures nous piquent, où on s'enfonce dans la neige et ses congères...

      Linda est une ado, fille unique à moitié sauvage. Elle est élevée par des parents négligents, anciens hippies, ils vivent dans une cabane chauffée au bois, d'ailleurs c'est Linda qui coupe le bois et s'occupe du feu. Sans véhicule, elle va au lycée à pied marchant 6 kms au bord du lac entre forêts et neige et à ses moments de loisirs, elle se balade en canoé sur le lac.

       Un jour, une nouvelle famille emménage sur l'autre rive du lac, en face de chez elle. Elle peut  l'observer avec ses jumelles. Elle est intriguée par cette famille dont le père, professeur d'université est souvent absent et dont la mère s'occupe de Paul âgé de 4 ans. Linda va s'attacher à cette famille si différente de la sienne, aisée et proche de leur enfant. Petit à petit, Linda entre dans cette famille et va être leur baby-sitter. 

        Petra la mère est très douce et prévenante, le père Léo est très autoritaire mais que se cache-t-il sous cette famille de religion de Science Chrétienne.... où Dieu est amour et bonté et qu'il a, lui seul le pouvoir de guérison....

       Je pense que ce qui est dérangeant est que cette histoire est racontée sur plusieurs époques. Linda, la narratrice raconte l'histoire qu'elle a vécu à l'âge de 15 ans avec cette famille. L'auteur y mêle l'histoire d'un procès ainsi que la vie de Madeline adulte. 

       Le récit prenant et inquiétant est bien écrit et nous fait pénétrer dans cette région des grands lacs avec réalisme.

     

       

Voir les commentaires