Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature britannique

La fille du train de Paula HAWKINS

La fille du train de Paula HAWKINS

Chaque jour, entre la banlieue où elle vit et Londres, Rachel prend le train matin et soir à heures fixes. Chaque jour elle s'assoit à la même place et observe toujours la même maison. "Jess et Jason" est le nom qu'elle a donné à ses occupants. Elle les imagine heureux comme elle a pu l'être dans le passé, jusqu'au jour où elle aperçoit Jess dans son jardin avec un autre homme que son mari. Déstabilisée de voir ce couple modèle s'effriter comme le sien, elle cherche à en savoir plus sur ce couple. Quelques jours plus tard, elle découvre la photo de Jess dans le journal. La jeune femme de son vrai nom Megan Hipwelle a disparu...

Un roman thriller assez prenant malgré des longueurs et une fin décevante à mon goût.

Voir les commentaires

Juste retour des choses de Jeffrey ARCHER

Juste retour des choses de Jeffrey ARCHER

Emma Clifton espère bien remplacer Ross Buchanan à la présidence de la compagnie maritime Barrington. Mais Don Pedro Martinez compte faire élire son pantin, le major Alex Fisher, pour couler l'affaire familiale.



À Londres, Jessica, la fille adoptive d'Emma et Harry, organise son mariage avec un certain Clive Bingham. Les deux familles sont ravies, jusqu'à ce que la mère de Clive reçoive la visite d'une vieille connaissance, Lady Virginia Fenwick, qui se fera un plaisir de semer la discorde entre les deux familles.



C'est alors que l'arrivée d'un parfait inconnu, Cedric Hardcastle, au conseil d'administration de la firme Barrington cause un raz-de-marée qui changera la vie des Barrington et des Clifton. Qui Hardcastle soutiendra-t-il à la présidence du groupe ? Emma ou Alex Fisher ?

Histoire un peu compliquée sans grand intérêt. Deux arbres généalogiques nous aident à situer les personnages...

Voir les commentaires

Les cinq quartiers d'orange de Joanne HARRIS

Les cinq quartiers d'orange de Joanne HARRIS

C'est l'histoire de Mirabelle Dartigen et de ses trois enfants, cela se déroule de nos jours avec des flash back durant la deuxième guerre mondiale.

Mirabelle est une jeune veuve de guerre, elle tient un bar dans le village des Laveuses au bord de la Loire à 15 kms d'Angers, elle adore cuisiner et exploite tout ce que son jardin produit. C'est une mère non aimante, très dure avec ses trois enfants, absolument pas sociale avec les villageois où chacun se surveille, s'espionne en présence des allemands. Elle a très nombreux maux de tête souvent occasionnés par l'odeur de l'orange. Ces maux sont s'y violents qu'elle se soigne à la morphine et reste régulièrement alitée.

Ses trois enfants sont: Cassis l'aîné, l'homme de la famille mais timide et pas très téméraire, Reine-Claude la coquette qui rêve d'être artiste, et Framboise la bouche de plus à nourrir, elle n'a peur de rien et est curieuse de tout.

A la mort de Mirabelle, Cassis reçoit la ferme de la famille car Mirabelle aurait voulu que Cassis reste à la ferme mais il est parti sur Paris; Reinette hérite du contenu de la cave dont la valeur est inestimable et Framboise hérite du cahier-journal de recettes sans valeur ainsi que d'un bocal contenant une grosse truffe noire.

Très attachée à la ferme familiale, Framboise décide de la racheter à son frère, elle la rénove car elle a été partiellement brûlée et vient s'y installer à l'âge de 65 ans sous son nom de veuve Françoise Simon. Aucun villageois ne fait de lien entre Mirabelle Dartigen qui avait fui le village et sa fille, Framboise Dartigen veuve Simon. Framboise ouvre une crêperie qui a vite du succès grâce à ses recettes innovantes. Mais le succès de son entreprise fait des jaloux et son petit-fils dont l'épouse est critique gastronomique veut par tous les moyens récupérer le cahier de recettes de sa grand-mère ce que refuse Framboise malgré les menaces.

Framboise, vraie mamie gâteau, se met alors à se replonger dans le passé, les souvenirs de ses 9 ans resurgissent. On découvre une petite fille naïve et insouciante malgré les évènements graves qui se passent autour d'elle.


L'intrigue est bien menée car il faut attendre les dernières pages pour y apprendre les secrets et les non-dits qui hantent nos personnages et comprendre les différentes attitudes des personnages.


Enfin l'évocation de la cuisine et des recettes nous font saliver!

Voir les commentaires

Serpent de lune de Penelope LIVELY

  serpent-de-lune.jpg 

         Penelope Lively est une romancière britannique née au caire en 1933. Elle a obtenu le booker Pritze pour "Serpent de lune" paru chez Stock en 1989. 

        Résumé: Claudia est une vieille femme qui, sur son lit d'hôpital, se souvient des moments les plus forts de sa vie.

        Elle nous raconte sa vie tumultueuse et riche de reporter, chroniquant les faits historiques de différents pays où elle a vécu. Elle a séjourné en Egypte pendant la guerre; à Londres époque de ses amours avec Jasper dont elle a une fille; à Paris où elle rencontre Laszlo, réfugier Hongrois dont elle va s'occuper comme un fils adoptif.

        Elle nous parle beaucoup de son frère, son alter ego, aux relations quasi incestueuses et de son premier amour mort à la guerre.

        Tous les souvenirs évoqués par Claudia, racontés de façon non chronologique, s'enchevêtrent comme un puzzle que le lecteur reconstitue au fil de sa lecture.

        Le récit désordonné des bribes de vie de Claudia peut perturber la lecture des premiers chapitres mais donne beaucoup d'intérêt à la découverte du personnage de Claudia.

        Roman intéressant, bien écrit, de "bon niveau". 

Voir les commentaires

Le monde de Ben de Doris LESSING ♥ ♥

monde-de-ben.jpg

     Résumé: Ben est un être à part, semi-monstre aux particularités quasi    inhumaines, Ben a un côté primitif: il mord, grogne aime la viande fraîche et n'a aucune hygiène.

     Pourtant cet homme de 18 ans qui en paraît 40 est à la merci de toute personne qui lui voue un peu de gentillesse. Il est civilisé et comprend bien plus de chose que ce qu'il laisse croire.

      C'est ainsi que vivant entre une vieille dame et une prostituée, il va être confronté à la méchanceté des gens et se retrouver convoyeur de drogue à son insu. 

      Mon avis: Ce petit roman nous donne un aperçu de ce que peuvent être nos propres réactions face à ce qui sort de l'ordinaire. On y trouve l'intolérance, la moquerie, le rejet de la différence, l'exploitation du faible par le plus fort mais aussi l'amour, la tendresse et la générosité.

Ce roman fait suite au " Cinquième enfant" du même auteur dans lequel l'enfance de Ben a été racontée. 

Voir les commentaires

Le fil des souvenirs de Victoria HISLOP ♥ ♥ ♥ ♥

fil-des-souvenirs.jpg Résumé: Mai 2007, Katerina et Dimitris prennent leur habituel café sur le port de Thessalonique; Mitsis, leur petit-fils les aperçoit et les rejoint.  Mitsis s'étonne de l'entêtement de ses grands-parents à ne pas se rapprocher de leurs enfants qui ont quitté la Grèce pour leurs études et ne sont pas revenus.

Leur départ searit-il du à la guerre civile? Oui,  mais ce n'est pas la seule raison...

"Dans la pénombre de leur appartement, où l'on ne distinguait pas l'aube du crépuscule, Katerina et Dimitris débutèrent leur récit."

Mai 1917, à Thessalonique, la population se répartit entre Chrétiens, Musulmans et Juifs, ils coexistent et s'entraident. Thessalonique vient de quitter l'Empire Ottoman pour devenir Grecque. Nous sommes en pleine guerre mondiale.

C'est le jour  du terrible incendie qui a ravagé cette ville que Dimitris Komninos a choisi pour naître, il est l'héritier d'un grand empire textile. Mais la propriété est détruite et la famille Komnisos s'installe dans la rue Irini.

Quelques anées plus tard, Katerina a été arrachée à sa mère dans la fuite de Smyrne, envahie par les Turcs. Adoptée par Eugénia, elles vont vivre dans la rue Irini...

Sur 90 ans, nous allons suivre la vie de Katerina et Dimitris dans leurs péripéties entre guerres, révolutions, dictature et haines.

Mon avis: Ce roman fleuve distrayant et passionnant, nous fait découvrir la Grèce, ce pays qui n'a pas été épargné par l'histoire et dont on parle peu dans les romans.

C'est l'histoire boulevresante d'une famille mais aussi l'histoire d'une ville, aujourd'hui 2ème plus grande ville de Grèce et da la Grèce.

Les convictions, les sentiments et la force des personnages  nous entraînent dans ce roman aussi fortement que dans le 1er roman de Victoria Hislop: "La terre des oubliés".

 

Voir les commentaires

L'île des oubliés de Victoria HISLOP

ile-des-oublies.jpg Voici encore un 1er roman  et une bonne pioche !

 

     Le résumé: Alexis, une jeune anglaise, ignore tout de la vie de sa mère. Pour en savoir plus sur son passé, elle part en Grèce afin de visiter Plaka, le village natal de sa mère et de ses grands-parents.

Arrivée au village Crétois, elle aperçoit l'îlot de Spinalonga et décide de s'y rendre. Elle déhambule entre les ruines de l'hopital et des maisons qui ont accueilli les lépreux entre 1903 et 1954.

A Plaka, elle est reçue par Fotini la meilleure amie de sa tante, qui va dans un long récit dévoiler la vie de sa famille, récit étroitement lié à l'île de Spinalonga...

    "L'île des oubliés" est une saga dans laquelle 3 générations d'une même famille nous sont présentées révélant ses drames et ses secrets de famille.

      L'île de Spinalonga dans le roman: D'abord présentée comme un mouroir replié sur lui-même où les lépreux vivaient dans des conditions inhumaines, celle-ci évolua au fil des ans grace aux efforts et aux aménagements fournis par chacun de ses habitants.
Durant la seconde guerre mondiale, celle-ci fut largement épargnée par les Allemands qui craignaient trop que la lèpre ne contamine le continent.
Avant d'être désertée en 1957 à la suite de la découverte d'un traitement contre la maladie, elle était devenue une cité autonome, développant sa propre économie. Un village où il faisait même bon vivre et qui peut nous rappeler  le roman de "L'île de Guernesey" et ses éplucheurs de patates.

 

       L'île de Spinalonga dans Wikipédia! À l’est du village maritime de Plaka, situé àspinalonga.png 5 km au nord d’Elounda, juste en face de la pointe nord de la presqu’île, se trouve l’îlot rocheux de Spinalonga appelé également Kalydon. 

      Les Vénitiens construisirent en 1579, sur les ruines d’une acropole antique, une puissante forteresse destinée à protéger le port d’Elounda. Les hauts murs et les deux bastions circulaires, sur le dessus de la colline, permettaient à l’artillerie de commander l’entrée du port d’Elounda.

     Cette forteresse, dont il subsiste d’impressionnants vestiges, était l’une des places fortes les plus importantes et des mieux défendues de la Crète. Elle fut l’une des seules de toute la Crète, avec les forteresses de Souda (près de La Canée) et de Graboussa (au nord-ouest de la Crète et de Kastelli (Kissamou)), à ne pas tomber aux mains des Turcs, quand ceux-ci conquirent la Crète en 1669, après le siège de Candie.

    Tout au long du XVIIe siècle, la forteresse est restée dans des mains vénitiennes et était un refuge pour les chrétiens se sauvant des Turcs. Après avoir résisté près d’un demi-siècle à la suprématie turque, et après un ultime siège de 3 mois, les Vénitiens, durent finalement céder la place forte aux Turcs en 1715. Les Turcs s’y installèrent donc jusqu’au début du XXe siècle, quant à leur tour, ils furent chassés de Crète. Et là, on décida d’y parquer les personnes atteintes de la lèpre en Crète.

leproserie2.jpgLa léproserie, la dernière en Europe, se trouvait dans le fort vénitien, restauré par les lépreux qui y vécurent de 1903 à 1957. Il y en eut jusqu'à 300 - 400 vivant en communauté, avec les corps de métiers qu’on trouve dans n’importe quel village grec, du coiffeur au pope. Le dernier habitant, un prêtre, y aurait vécu jusqu’en 1962.

Aujourd’hui l’île est inhabitée ; elle reste toutefois un site touristique principal de la région. On peut y accéder, très facilement, par bateau à partir d’Agios Nikolaos (en 1 h à 2 h), d’Elounda (en 15 min) et de Plaka (en 5 min). 

      La léproserie: Il y a deux entrées à Spinalonga, l’une étant l'entrée des lépreux, un tunnel connu sous le nom de porte de Dante, l’autre étant la porte initiale située en face de Plaka (celle attaquée par les Turcs). Cette nouvelle ouverture a été pratiquée parce que les lépreux ne savaient pas ce qui pouvait leur arriver une fois débarqués dans l’îlot. Cependant ils ont reçu de la nourriture, de l'eau, l'attention médicale et les charges sociales. Précédemment, de tels agréments avaient été indisponibles aux lépreux de Crète, car ils ont, la plupart du temps, vécu dans les cavernes du secteur, loin de la civilisation. 

        L'île en vidéo:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sncak4g4TI4  

Voir les commentaires

"Le gang des mégères inapprivoisées" de Tom SHARPE

le gang         En voyant le nombre de titres parus, j'ai eu envie de connaître cet auteur prolifique et de grand renom british... Je me suis attelée à la lecture de ce roman aux évènements plus qu'incongrus.

       Les dames Grope (titre du livre en anglais) sont autoritaires, acariâtres et possessives. Elles trouvent leur époux en leur passant de force l'anneau au doigt. Elles règnent en maîtresse sur leur domaine tenu uniquement par ces femmes.  

           Ajoutez à cela des enquêtes loufoques, des évènements incroyables, des dialogues à prendre au 5ème degré!!!!

       Bref de l'humour noir anglais dans toute sa splendeur... mais avec une intrigue qui est menée jusqu'au bout!

       J'avoue que, maintenant que je connais, cet auteur ne m'y reprendra plus!!!! Je dois être hermétique à l'humour anglais!  

       Mais si vous connaissez, j'aimerais avoir votre avis !

 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2