Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #litterature chinoise catégorie

La couleur du bonheur de WEI-WEI

couleur-du-bonheur.png             

 

 

 

 

             

 

 

 

   L'auteur: Wei-Wei est née à Guangxi en 1957, au sud de la Chine.

Adolescente à la fin de la révolution culturelle, elle est envoyée à la campagne pour être rééduquée.

Après des études de français, elle séjourne à Paris, puis à Mandchester, où elle vit actuellement. Elle a également publié: Le yangtsé sacrifié et Fleurs de Chine.

    Le résumé: A 74 ans, Mei-Li raconte sa vie à sa petite fille chérie, "sa meilleure amie", Fan-fan...

Alors qu'elle a 16 ans en 1920, la jeune Mei-Li est mariée de force à un homme plus âgé et paralysé. D'un amour caché, Mei-Li a une fille, Bai-lan qui pourra choisir son destin mais l'arrivée au pouvoir du communisme en 1949 va détruire sa vie: son mari sera envoyé dans un camp de redressement pour avoir émis des idées différentes de celles du gouvernement. Elle divorcera pour protéger ses enfants et ne le reverra jamais.

Pour l'épauler Mei-Li rejoint sa fille et ses 2 enfants. Mei-Li sera le pilier de cette famaille, faisant face à tous les malheurs, toute la misère de l'époque; le regard toujours tourné vers la couleur rouge, la couleur du bonheur...

     Commentaire: Mei-Li est une sorte de "mère-courage" pleine de bonté, de générosité et d'espoir; ce qui rend ce personnage beau et attachant c'est cette volonté féroce qu'elle a de s'accrocher au bonheur, qu'elle "cueille" fleur après fleur pour l'offrir et le partager avec sa petite fille.

     Thèmes abordés: les traditions chinoises ancestrales et rigoureuses - la guerre contre le japon - la révolution culturelle - les cent Fleurs - la modestie

      Extrait: " Voilà. J'ai répondu à toutes tes questions, et ma vie n'a plus de secret pour toi. Tu connais mon histoire d'amour. Et tous ces gens qui ne cessent d'arpenter mon coeur lorsque la nuit avance. Oui, je suis très riche comme tu dis. Riche de ce que j'ai vécu, riche de l'amour que j'ai connu, riche de t'avoir aussi ma petite fille chérie et ma meilleure amie. Qu'est-ce que c'est le bonheur, tu me le demandes? Je ne sais pas. Je ne me suis jamais posé la question. Mais une chose est sûre: je l'ai connu. Ou plus exactement j'ai vécu des moments de bonheur. Pour moi le bonheur n'est pas quelque chose d'abstrait, mais l'accumulation des moments heureux que la vie m'a réservés et me réservera, innombrables. La question, c'est de savoir les saisir à la volée, les vivres pleinement. Quand j'ai revu ton grand-père Ming, j'ai été heureuse; quand j'ai su que j'étais enceinte, j'ai été heureuse; quand ...... heureuse... Ce sont ces moments lumineux et bien d'autres, parfois très brefs, mais toujours aussi réels, aussi palpables et aussi essentiels que le sel et le riz, qui ont adouci les coups durs du destin et qui m'ont fait sentir que, malgré tout, la vie vaut la peine de vivre ...Tiens mets ça à ton doigt. ainsi cette bague d'argent te suivra partout où tu iras comme un porte-bonheur. Mais souviens-toi de cela Fan-Fan: si jamais tu ne me retrouves plus à ton retour, ne pleure pas. Mets sur ma tombe une fleur de grenadier aussi rouge que le bonheur, et je saurai que tu es là ..." voici la denière page de ce roman qui illustre très bien l'ensemble de ce récit. 

La couleur du bonheur, Wei-Wei, Editions de l'Aube, 2002, 343 pages

 

Voir les commentaires