Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature francaise

Les amants maudits de Michel PEYRAMAURE

 

Amandine Lucile Aurore Dupin est née en 1804 et décédée en 1876. Du nom d’auteur Gorge Sand, elle aurait aujourd’hui 214 ans. A son époque elle fumait le cigare, s’habillait en homme…

Dans les années 1830 s’est une romantique et une passionnée. Elle aime les hommes mais aussi les femmes, c’est une travailleuse acharnée qui écrit la nuit (La mare au diable a été écrit en une semaine) et une socialiste à la fin de sa vie.

C’est une femme appréciée dans son domaine de Nohant où elle se réfugie régulièrement.

Elle rencontre Musset à l’âge de 33 ans et en fait son amant bien que ce dandy soit imprévisible. A Paris c’est le grand amour mais très vite cela devient l’enfer à Venise. Car Musset boit, délire et s’ennuie.

Sand va l’oublier pour faire place à Chopin. Elle l’emmène aux Baléares pour soigner sa tuberculose.

Mais une fois de plus cet amour idyllique va tourner au drame.

George Sans a aimé ces hommes comme une amante mais aussi comme une mère.

Un livre agréable qui nous apprend plus sur la vie de ces 2 artistes mais aussi sur la vie politique et populaire de cette époque en France ainsi qu’en Italie et en Espagne.

Voir les commentaires

Sans titre de Valérie GANS

 
Résumé: Charles Newcomer vient de perdre son compagnon Egon Stubli dans un accident de planche à voile. Dévoré par les requins, seule la planche endommagée a été retrouvée. Egon était un artiste peintre qui a eu ses heures de gloire mais sa côte a totalement chutée. Son agent profite de sa disparition pour exposer ses toiles qui, du coup  se vendent à un prix exorbitant.
Charles de son côté est chirurgien plasticien et ne supporte plus son chef de clinique. Il rêve de monter sa propre clinique. Il est le seul héritier de Egon et va pouvoir réaliser son rêve...
 
Mon avis: Tout au long de ce roman, le lecteur suit le parcours de Charles qui souffre de la disparition de son compagnon. Chirurgien plasticien il s'interroge sur les canons de la beauté.
De son côté Egon peignait des personnages distordus et dérangeants et donc en opposition aux normes de la beauté. On peut donc s'interroger sur ce que sont les critères de la beauté.
Suite au décès de Egon, Les prix de ses tableaux s'enflamment et on découvre les dessous du monde artistique.
Ce roman m'a paru intéressant car c'est une véritable critique de la société et du marché de l'art. L'écriture est agréable. les évènements nous tiennent gentiment en haleine même si l'on peut deviner le devenir de certains personnages.
 
Un roman qui fait réfléchir sur le monde de l'argent, l'hypocrisie, le regard des autres.
 
Venant du monde de la publicité, Valérie Gans part vivre en Arabie saoudite pendant 3 ans. Là-bas, par goût de l'écriture et le besoin de s'accrocher à la culture française, elle s'essaie à l'écriture romanesque. C'est ainsi que paraît "La vie crumble' en 2000. De retour en France elle est chroniqueuse littéraire puis journaliste. Elle publie régulièrement.

Voir les commentaires

Chanson douce de Leila SLIMANI

Il n'est pas nécessaire de résumer ce roman dont on a beaucoup parlé depuis 2 ans.

Il est certain que c'est une histoire très sombre et dès les 2 premières pages, le lecteur connaît l'issue de ce roman dramatique.

C'est dans un style très élaboré, que l'auteur décrit la vie de ce couple qui, pour améliorer leur quotidien décident de travailler tous les 2. Les horaires étant compliqués la solution de la nounou à domicile est la meilleure. Le choix de la nounou est mûrement réfléchi par les parents...

Leila Slimani décrit avec beaucoup de talent, en apportant des faits quotidiens qui semblent anodins mais qui mis bout à bout font planer une menace qui va crescendo.

L'auteur ne juge aucun de ses personnages mais elle soulève deux problèmes liés à notre vie actuelle.

D'une part, elle décrit la vie des couples qui mènent une carrière, ce qui les prive à la fois de temps mais aussi de leurs enfants.

D'autre part, elle soulève les difficultés que rencontrent les petites gens, sans papiers ou émigrés qui pour trouver un emploi acceptent de vendre leurs savoirs faire de mère, de cuisinière, de maîtresse de maison. Des gens qui n'ont pas de lieu où se retrouver, des gens "abandonnés" sans formation.

Un thriller psychologique savamment agencé.

 

Extrait: "On la regarde et on ne la voit pas. Elle est une présence intime mais jamais familière."

« Paul et Myriam ferment sur elle des portes qu'elle voudrait défoncer. Elle n'a qu'une envie : faire monde avec eux, trouver sa place, s'y loger, creuser une niche, un terrier, un coin chaud. »

Voir les commentaires

Constantinople de Baptiste TOUVEREY

 

Quatrième de couverture:

Merveille d'un empire menacé, Constantinople est au coeur des plus grandes ambitions. Nicétas et Héraclius, héritiers d'un monde en déclin, sont prêts à tout pour éliminer l'empereur Phocas, l'Usurpateur, et prendre le pouvoir. Mais remporter des batailles ne leur suffira pas. Une jeune fille, qu'il faudra conquérir elle aussi, leur permettra d'accéder au trône.
Les amis d'hier deviennent ennemis mortels, complots politiques et intrigues amoureuses s'entremêlent, les vengeances appellent d'autres vengeances plus terribles encore. Dans l'ombre, une femme oeuvrera à la destruction de la cité légendaire, qu'elle veut voir noyée dans le sang de ceux qui l'ont trahie.
À l'aube du VIIe siècle, le monde s'apprête à basculer dans une ère nouvelle, dont nous sommes les héritiers.

Mon ressenti:
Je pense que le résumé de la 4ème est un peu trop détaillé et prometteur et c'est à la lecture de ce résumé que nous avons choisi ce livre pour notre bibliothèque.

Pour ma part il ne s'agit pas d'un thriller historique. Dans cette histoire, tout le monde complote contre tout le monde afin de posséder Constantinople mais cela manque d'explications  et de détails qui nous permettraient de vraiment entrer dans ce monde en déclin. Les personnages ne sont pas fouillés et sont sans personnalité, de plus les différents récits alternent en de trop courts chapitres (2 à 5 pages).

Je suis arrivée péniblement à la moitié du livre pour commencer à m'intéresser aux stratagèmes de guerre mis en place.

Bien sûr ce jugement n'engage que moi...

 

Voir les commentaires

La belle n'a pas sommeil de Eric HOLDER

 

Quatrième de couverture:
"Une presqu'île qui s'avance sur l'Océan, on y devine le Médoc venteux et ensoleillé de tous les derniers livres d'Éric Holder. L'intérieur de la presqu'île est boisé. Dans une grange au milieu de la végétation épaisse, Antoine a installé sa bouquinerie. L'endroit est quasi introuvable, et, sans l'intervention d'une mystérieuse madame Wong, le libraire crèverait de faim.
Antoine paraît heureux dans sa tanière. Il caresse ses spécimens, les habille de papier cristal, nourrit ses chats, s'interroge sur un voleur qui lui chaparde des livres, toujours du même auteur. C'est alors que déboule la blonde Lorraine, une conteuse professionnelle qui tourne de ville en ville. Antoine est vieux, aime se coucher à heure fixe : la belle n'a pas sommeil. Ce sera donc l'histoire d'une idylle saisonnière..."
Extrait:
"Tout ce que nous avons vécu ensemble, j'ai l'impression de l'avoir rêvé. Ou bien tout a eu lieu sur une autre planète. C'était fabuleux. Avec toi, j'ai découvert beaucoup de force en moi, des choses que j'ignorais. Tu m'en a appris d'autres. (...) Chaque rencontre est unique, elle ne se passe qu'à deux. Il y en a de petites, il y en a de grandes...La nôtre ne ressemble
à aucune autre. Je lui garde un coin spécial où elle me tiendra chaud, où je pourrai me réchauffer, d'accord ?" (p. 207-208)
Mes impressions:
N'ayant jamais lu cet auteur, c'est la couverture du livre qui m'a attirée.
Celle-ci résume bien le récit : des piles de vieux livres, entassés jusqu'au plafond qui m'ont fait pensé à une librairie qui est à 30 kms de chez moi,  une porte ouverte sur la forêt, un ciel bleu; des livres des arbres..... il ne manque qu'un joli banc!
Mais il y a aussi des personnages: Antoine, bouquiniste la soixantaine contemplatif et solitaire amoureux des livres; Lorraine, jeune conteuse professionnelle originale; Marco garde champêtre comme il n'en existe plus; Marie la boulangère, la confidente; Jonas, l'homme des bois.
Et puis une ambiance feutrée qui apporte la paix, des silences pour méditer, un monde populaire et marginal car rural qui nous ferait envie dans ce monde un peu fou.
Un roman court, plaisant, tranquille dans lequel chacun tente d'oublier ses blessures...
 
 
 

Voir les commentaires

Indu boy de Catherine CLEMENT

Indiana est une fille chétive, pas très belle (elle trouve son nez trop grand), souvent malade et décrite par ses parents comme une fille bête. Pas facile de vivre dans ces conditions et sans amour... sa mère tuberculeuse passe son temps en sanatorium, son père est régulièrement emprisonné pour ses idées, ils ne font preuve d'aucun amour envers leur fille unique..

Indiana décide d'être Indu Boy, un garçon intelligent et fort. C'est cette nouvelle personnalité et son éloignement de son pays natal qui vont permettre à Indiana de devenir une jeune occidentale instruite, apprenant plusieurs qui lui serviront dans sa vie politique.

De retour en Inde, elle épouse Feroze Gandhi qui l'aime mais elle ne partage pas cet amour, elle veut un père pour ses futurs enfants.

Grâce à sa volonté, Indira sera 4 fois premier ministre de son pays, elle vaincra le Pakistan, elle aidera au développement du Bangladesh, elle tiendra tête aux présidents américains, combattra les sikhs...

Mais si sa vie politique est riche, sa vie de famille est défaillante. Elle divorce, perd son plus jeune fils et bascule dans l'hindouisme et des idées inadaptées au développement qu'elle voulait pour son pays.

Dans ce roman on retrouve Indira Gandhi quelques heurs avant son assassinat.

La lecture de ce livre est prenante grâce aux va et vient entre passé et " présent" .

Livre très intéressant.

 

Voir les commentaires

Quatre de Chantal DELSOL

Voici la 1ére page: «Nous étions quatre pour traverser le siècle fou. A toi l'héritage. Voici le testament qu'elles te laissent. C'est un capital immatériel: ferveur et solitude, rien d'autre. Les moteurs se mirent à ronfler. Le steward passa avec son boniment et ses gilets de sauvetage. L'avion roula très doucement et longea des forêts vert clair, surmontées d'un ciel boréal. A quoi ressemble mon pays? demanda Constance avec inquiétude. Je ne te cacherai pas un détail, dit Flore, qui sortit son portefeuille de son sac, et du portefeuille, sous une masse de cartes d'identité et de sauf-conduits, une lettre jaunie datée du 24 octobre 1956. C'est l'histoire de Julia. Quand tu la connaîtras, tu n'auras plus peur de rien. »

QUATRE raconte la vie de quatre femmes qui appartiennent à la même famille à Paris.

Leur histoire s'écoule tout au long du XXème siècle retraçant les changements de ce siècle: Evolution de la situation de la femme, Analyse de la vie familiale, Situation de la femme face au travail qui se féminise.

Ces quatre femmes montrent chacune une volonté de liberté et d'indépendance face au monde qui les entoure.

Une construction qui tient en haleine le lecteur. A lire!

Voir les commentaires

Trois jours et une vie de Pierre LEMAITRE

Un roman noir et psychologique d'un auteur que j'apprécie énormément. Mais je ne voudrais pas trop en dire de cette petite merveille...

Nous sommes en 1999 à Beauval un village jurassien, Mr Desmedt est le maire de cette petite ville paisible et chef d'une entreprise de jouets en bois, il a 3 enfants dont le petit Rémi qui a 6 ans. Mme Courtin, divorcée est une femme rigide qui vit seule avec Antoine garçon de 13 ans solitaire et secret. D'autres personnages aux caractères bien détaillés et complexes accompagnent cette histoire. .

En 3 jours de temps, toute la vie d' Antoine va basculer. L'élément  déclencheur est la mort de Ulysse, le chien de Rémi auquel Antoine était très attaché ...

Un roman écrit sur 3 périodes différentes dont la fin est tout à fait inattendue et dramatique.

 

Voir les commentaires

Les sabots de Paris de Georges COULONGES

Nous sommes au milieu du XIXème siècle, période de la restauration, Sylvestre quitte sa Creuse natale pour Paris, maçon de métier il espère y trouver du travail et revenir au pays un peu fortuné. Il est gai, très optimiste, prêt à travailler d'arrache pied pour sa famille.

De son côté, Nanette quitte sa Normandie pour chercher une place de domestique. Elle espère elle aussi gagner de l'argent pour aider sa famille.

Tous deux vont se rencontrer puis ils prendront chacun leur chemin et perdus dans cette grande ville grouillante et bruyante ils se retrouveront ...

Or la vie à Paris n'est pas plus facile qu'ailleurs. Ici c'est la bourgeoisie qui mène le peuple, les pauvres et ils sont nombreux, doivent accepter les pires conditions. À cette époque de nombreux ramoneurs savoyards, laitiers bretons, cochés, porteurs d'eau pensent trouver fortune à Paris.

Mais entassés dans des chambres insalubres de 6 à 8 personnes, rejetés voire méprisés  par les Parisiens, ces travailleurs émigrés dans leur propre pays ne peuvent même pas se défendre et se faire comprendre  dans cette langue française qui n'est pas celle de leur région. Ils se rassemblent en communauté pour se soutenir et ne s'intègrent pas aux habitants de cette ville.

    Le Paris de cette époque est très bien décrit. Les rues sont sales, sans égout, sans entretien. Les détritus sont encore jetés dans la rue, les porteurs d'eau et de baignoire ont du travail.Les maîtres méprisent leurs domestiques et les renvoient sans aucun remords, la vie des petites gens est très précaire, les croyances sont totalement irraisonnées (par exemple les étrangers sont porteurs de microbes), le patois est une barrière à  la communication et source de rejet et de conflit.

Le style de ce livre se veut être proche des petites gens avec  beaucoup de termes en patois, cela rend la lecture peu confortable.

Mais d'un point de vue historique et sociologique ce roman est très intéressant.

Voir les commentaires

Le silence et la fureur de Nathalie CARTER et Nicolas d'ESTIENNE d'ORVES

Un huit clos dans une grande maison sur une petite île isolée dans un lac canadien appelée Lost Lake.

Un homme vit sur cette île qui se dépeuple depuis l'Accident survenu 10 ans plus tôt.

Cet homme, Max King, est un pianiste virtuose traumatisé et plein de toc depuis l'Accident.

Une employée fait la traversée chaque jour pour venir s'occuper de Max dont les rituels sont bizarrement ancrés.

Depuis 10 ans Max ne supporte plus la musique, il ne peut ni l'entendre ni la jouer, la musique est devenue sa phobie. Une phobie bien décrite qui participe à la tension du scénario.

Mais que faire pour remettre Max au piano et ainsi faire revivre ce petit village qui se meurt depuis tant d'années....

Un thriller psychologique à la fois apaisant par son côté musical omniprésent mais angoissant car la tension monte tout au long de courts chapitres.

L'intrigue: tout soupçonne chaque personnage, on finit par suspecter tout le monde... et la chute est imprévisible !

Un sentiment de mal être est accentué par l'atmosphère: une petite île au milieu de nulle part, un climat froid, venté, aux eaux glacées et un village totalement éteint.

Bien que ce livre écrit à 4 mains soit un bon thriller, j'avoue avoir préféré "Les Fidélités successives" et "La gloire des Maudits", mais ce sont les seuls romans que j'ai lus de cet auteur...

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>