Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature francaise

Bluff de David FAUQUEMBERG

Je continue mes voyages... cette fois-ci c'est en Océanie, dans le sud de la Nouvelle Zélande que se déroule ce roman d'aventures mais aussi de récit d'expérience humaine.

Bluff est le port le plus au sud de Nouvelle Zélande. Après avoir parcouru l'île du nord au sud durant 10 mois, c'est là qu'arrive Le Français (ce sera son nom tout au long de cette histoire) sans argent ni logis.

La campagne de pêche aux langoustes va commencer et Le Français est embauché sur le Toroa, petit bateau caseyeur . C'est accompagné du patron, Rango Walker et son second le tahitien Tamatoa que Le Français va faire ses preuves...

La pêche est rude et le salaire annuel dépend de ses quelques semaines de pêche car il faut envoyer les langoustes sur le marché avant les autres pays (Japon...).

Un roman plaisant, vif, qui fait voyager dans des paysages et des conditions de vie inhabituels.

 

L'auteur: David Fauquemberg est auteur et traducteur indépendant, il vit à Paris.
En 1998, il a enseigné la philosophie quelques mois avant de prendre la tangente. Il part pour l’Australie, où il séjourne plus de deux ans. Un périple tragique dans les confins occidentaux de l’île-continent qui lui a inspiré son premier livre, Nullarbor, un véritable chef d’oeuvre paru aux éditions Hoëbeke en 2007.

Voir les commentaires

L'homme qui s'envola de Antoine BELLO

    Walker a fondé une famille exemplaire en épousant la fille du patron d'une grosse entreprise. Tous les deux forment un couple aimant, intelligent voir brillant.

    A la mort de son beau-père, Wlaker prend la direction de l'entreprise de transport express de courrier. C'est un homme de concision, humain et aimé. Rapide et efficace il se charge de tout, gère tout jusqu'au burn out. Il finit par détester sa vie dans laquelle il étouffe. Il décide donc d'organiser sa disparition...

    Une histoire originale qui peut s'inspire du vécu de l'auteur.

Effectivement, Antoine Bello est un écrivain et entrepreneur français. Né aux Etats-Unis de parents français, il jouit de la double nationalité française et américaine.
Il fait des études de commerce (diplômé d'HEC en 1991). Encore étudiant, il fonde la société Hors Ligne, plus tard rebaptisée Ubiqus, qui rédige des compte rendus écrits pour les organisateurs de réunions. Pendant 15 ans, il se consacre au développement d'Ubiqus qui est aujourd'hui un groupe de 500 salariés, présent en France, en Belgique, en Angleterre, aux États-Unis et au Canada.
 

     J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui me renvoie beaucoup de questions...

Qu'est-ce que le liberté? Quelles sont nos obligations vis à vis de la famille, de nos amis? Que peut-on faire de notre vie dont le déroulement ne tient pas uniquement à nous...

     J'ai bien aimé les points de vue différents des 3 personnages qui dans une même situation n'ont pas les mêmes interprétations.

     Par contre j'ai trouvé l'épilogue un peu rapide, j'aurais aimé connaître les intentions de Walker une fois libéré de toute contrainte... Ne va-t-il pas retomber dans l'excès puisque c'est son caractère intrinsèque.

     Je vous conseille de lire son interview sur Babelio dans la rubrique auteurs.

      Une découverte d'un auteur de 15 romans qui ne me laisse pas indifférente... et dont je vais lire d'autres titres.

 

Voir les commentaires

Du domaine des murmures de Carole MATINEZ

Prix Goncourt des lycéens en 2011, ce roman presque fantastique m'a emporté dans le monde légendaire du moyen âge.

Nous sommes en 1187, Esclamonde, fille du châtelain régnant sur le Domaine des Murmures se doit d'épouser l'homme choisit par son père. mais le jour des épousailles Escarmonde refuse d'être mariée à Lothaire de Montfaucon, elle préfère s'offrir à Dieu plutôt qu'à cet homme qui détrousse toutes les filles qu'il rencontre.

Esclarmonde se coupe une oreille et demande à son père d'être emmurée près de la chapelle Sainte Agnès que son père fait construire à sa demande.

Elle dispose d'une petite lucarne qui donne sur la chapelle et un fenestron pourvu de barreaux qui donne sur le jardin extérieur.

Au bout de quelques mois un miracle se produit ! Esclarmonde donne naissance à un fils: Elzéar prénom qui signifie le secours de Dieu.... Une sainte est née !!! ...

Bien que la lecture des romans mystiques ne m'attire pas habituellement, je me suis laissée attendrir par Esclamonde, narratrice au langage imagé très plaisant.

L'histoire est prenante et j'ai eu envie de savoir ce qu'il allait se passer et la souffrance de cette jeune femme m'a vraiment affectée.

Je ne m'attendais pas à lire le récit d'une emmurée au moyen âge qui devient "LA VIERGE des MURMURES";

 

Voir les commentaires

Couleurs de l'incendie de Pierre LEMAÎTRE

      Si vous avez lu  "AU REVOIR Là-Haut", vous ne pouvez échapper à la suite et retrouver les personnages dans  "COULEURS de l'INCENDIE de Pierre LEMAITRE !

    Et si vous ne l'avez pas lu, alors il est encore temps!

 

 

     Dès les premières pages le lecteur entre dans le vif du sujet: l'enterrement du grand banquier Marcel Péricourt 7 ans après le suicide de son fils Edouard.

     Mais un drame écourte les obsèques et à partir de ce moment on ne lâche plus ce roman ! Car cela ne s'arrête pas: drame, tragédie, vengeance, tromperies, banqueroute...

    Tout s'enchaîne avec des personnages hauts en couleur, Madeleine dont le mari croupit en prison, perd toute sa fortune mais elle va retrouver sa liberté et sa dignité de femme par une vengeance mûrement menée et réfléchie !

    Ce roman historique est une chronique de l'entre-deux-guerres  qui dévoile la montée de fascisme,l'arrivée du nazisme, le capitalisme, les sacndales boursiers de cette époque des années 30. L'auteur s'appuie sur des références solides qu'il énonce en fin de roman.

    Bref, vous avez compris c'est vrai régal que je ne dévoilerai pas, je vous laisse découvrir et savourer cette belle œuvre.

   De mon côté, ce livre fait partie des livres que je regrette d'avoir déjà terminés !

 

Voir les commentaires

La nuit des béguines de Aline KINER

Le 1er juin 1310, Marguerite Porete, béguine de Valenciennes est brûlée vive sur la place de Grève à Paris pour avoir écrit un texte jugé hérétique.

Maheut, mariée de force et violentée la nuit de ses noces a fui. Dans la grande cité, la toute jeune fille à la chevelure rousse est une proie pour les hommes frustres qui aiment la chair fraiche et pour les religieux elle est fille du diable car elle est rousse, couleur du feu. Heureusement dans le quartier populaire du Marais, derrière de hauts murs, des femmes vivent libres des hommes, ce sont des béguines. Elles accueillent Maheut bien que  le destin de Maheut et du livre interdit écrit par Marguerite mettront en danger la vie des béguines.


L'auteur, passionnée d'histoire nous entraine dans le Paris du Moyen-âge, dans ses rues boueuses et puantes, au milieu de la grande cité où des femmes se battent.

J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur qui s'attache à respecter l'époque moyenâgeuse.Ainsi que les descriptions du Paris de l'époque.

J'ai découvert l'existence de ce béguinage dans le Marais, institution voulue et créée par Saint Louis pour les femmes seules et honnêtes chrétiennes, aisées ou nécessiteuses, désirant vivre tranquillement en communauté laïque. 

Un roman historique romanesque très plaisant à lire.

Il ne laisse pas indifférent au sujet de la condition féminine, son évolution et ce que l'on en fait aujourd'hui...                 

 

 

Voir les commentaires

Femme à la mobylette de Jean-Luc SEIGLE

Au chômage et abandonnée par son mari, Reine vit seule avec ses trois enfants. Désespérée elle ne sait plus comment faire face à cette vie.

Heureusement, elle a un sursaut de vitalité et décide de nettoyer son jardin que son mari lui a laissé en l'état de décharge. Elle y découvre une mobylette qui accepte de démarrer. Grace à elle Reine retrouve un travail et tombe amoureuse d'un homme qui comme elle est un délaissé de la vie.

Un roman plein de sensibilité qui aborde la solitude, la précarité, le courage, l'amour ...

Dommage que la fin soit si triste...

 

Voir les commentaires

La fractale des raviolis de Pierre RAUFAST

"Je suis désolée, ma chérie, je l'ai sautée par inadvertance."

Vous pouvez imaginer la réaction de la femme trompée depuis le jour de ses fiançailles!

C'est une fois de trop. Elle compte se débarrasser de Marc son mari en lui préparant un plat de raviolis empoisonné par des herbes de Provence...

Ainsi débute une série de petites histoires qui s'imbriquent les unes dans les autres telles les poupées russes: une scène dans une boîte de nuit, des médailles de la Vierge originales, un petit garçon qui adore faire souffrir les animaux, un homme qui a le don de détecter les mensonges, une attaque de  peste bucolique à Marseille.... Chaque chapitre assez court commence par ce qui termine le chapitre précédent.

C'est un roman à emboîtement comme une fractale!

Une fractale est un objet mathématique comme une courbe ou ne surface dont la structure est invariante c'est la répétition du modèle en changeant l'échelle du modèle qui crée l'ensemble.

Les fractales sont comme les poupées russes qui renferment des figurines identiques mais dont l'échelle diffère.

Si on observe la nature de très près,  on découvre beaucoup de fractales, par exemple : les fougères, le chou romanesco...

 

Voir les commentaires

Au revoir Là-haut de Pierre LEMAITRE

Un livre époustouflant que je n'ai pas lâché lorsque j'ai appris qu'il était adapté au cinéma je me suis précipitée pour le lire à temps. Le film qui d'ailleurs est très fidèle au livre.

Je ne ferai qu'une énumération des ingrédients de cette histoire en partie vraie et très crédible dans tout son ensemble.

- Une amitié entre deux jeunes poilus, un gueule cassée issu de la bourgeoisie et un miraculé issu d'un modeste milieu qui se sauvent la vie mutuellement,

- L'un est très futé au point de mettre au point une cynique escroquerie d'ampleur nationale, l'autre très gentil, se laissant marcher sur les pieds,

- Ajoutez le lieutenant Henry d'Aulnay-Pradelle, un homme odieux, pourri, assassin,

- Une jeune femme trompée et trahie,

Le tout se passe pendant la tuerie de 14/18 où toute une génération est sacrifiée en "chaire à canon". Patriotisme, loyauté, vengeance ou revanche, regrets, blessures, tromperie et méchanceté sont les thèmes de ce magnifique roman qui a mérité son prix.

Je vous conseille l'adaptation en BD du Goncourt le plus vendu de ces dernières années. Un récit sous tension, fidèle au style de Pierre Lemaitre. Une mise en images de haut vol par Christian De Metter pour retracer la vie de deux anciens poilus au sortir de la guerre.

 

Voir les commentaires

L'odeur de la Forêt de Hélène GESTERN

    Une fois de plus, je suis tombée dans ce magnifique roman de H. Gestern dans lequel deux histoires s'imbriquent.

   La lecture en est plaisante car elle est variée. Les chapitres courts alternent entre des lettres de poilus, des cartes postales, des extraits d'un mystérieux journal intime crypté ainsi que les recherches de Elisabeth.

  Ce roman richement documenté nous emporte sur un siècle d'histoire.

  Elisabeth Bathori, historienne de la photographie, a pour mission d'écrire pour son éditeur un livre documentaire avec les lettres d’Alban de Willecot. Ce lieutenant, mort au front en 1917, a été l’ami d’un des plus grands poètes de son temps, Anatole Massis, et a échangé avec lui une importante correspondance durant la 1ère guerre.

  Recherches, non-dits, secrets de famille, horreurs de la guerre, pertes, mémoires, réhabilitations, déceptions, tendresse et amours; tous ces thèmes sont abordés de façon très construite.

  Un bonheur de lecture que je vous conseille sans tarder.

  Je vous propose également "Eux sur la photo", roman épistolaire dans lequel les secrets de famille sont surprenants. 
 

 

   Hélène Gestern vit et travaille à Nancy. Elle est également enseignante-chercheuse à l'Université, où elle est rattachée à un laboratoire spécialisé dans l'étude du lexique.

 

BONNES LECTURES  et BONNE ANNEE 2018

 

Voir les commentaires

Les crayons de couleur de J Gabriel CLAUSSE

C'est la 1ère de couverture qui m'a attirée vers ce petit livre très simple.

Arthur chômeur de longue durée va accepter un emploi dans une société qui fabrique des crayons de couleur, celle-ci va faire faillite et Arthur va décider de mettre tous les derniers pigments restants dans la dernière production de crayon.
A partir de ce moment toutes les couleurs vont disparaitre, seule le gris, noir et blanc resteront visibles.
Charlotte, la  voisine d'Arthur est aveugle, elle est spécialiste des couleurs et donne chaque jour une chronique radio à ce sujet. Les couleurs ayant disparues, Charlotte va être très sollicitée.
Ce roman a le mérite de nous faire découvrir ou redécouvrir l'importance des couleurs dans un monde où le noir, le gris et le blanc dominent de plus en plus. On redécouvre le pouvoir et l'influence des couleurs sur le comportement des individus et sur l'ensemble de la société et bien sûr, sur notre moral!

Un agréable moment de lecture tranquille...

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>