Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature francaise

Réparer les vivants de Maylis de KERANGAL

 

reparer-les-vivants.png

C'est en voulant relire le résumé de ce livre que je me suis aperçue que je n'avais pas fait d'article.

J'ai lu ce livre dès sa parution car j'apprécie beaucoup  Maylis de Kerangal dont j'avais aimé "Naissance d'un pont".

Pour moi ce roman est "un coup de coeur" si je puis dire car c'est une véritable défense du don d'organes et plus particulièrement de la transplantation cardiaque.  

Cette histoire se déroule entre Simon Limbres, jeune de homme de 17 ans, fou de surf qui, suite à un accident de la route est déclaré en mort cérébrale (seul cas où l'on peut prélever le coeur) et de Claire Mejean, la cinquantaine, dont le coeur "à bout de souffle" l'a obligée à vivre au ralenti près de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière (elle attend patiemment un don qui lui permettra de prolonger sa vie).

Autour d'eux, il y a les familles, les médecins, les infirmières , les chauffeurs de taxis transporteurs d'organes que l'auteur décrit avec beaucoup d'émotions, de descriptions précises sans tomber dans le larmoyant.

Un beau roman-document émouvant et passionnant qui nous donne à réfléchir sur notre position face au don de nos propres organes...

Si ce thème  vous intéresse, je vous conseille "Le baiser d'Isabelle" de Noëlle Châtelet.

Voir les commentaires

Louis et la jeune fille de Cécile LADJALI

louis.jpg

 

C’est un roman épistolaire un peu particulier car l’auteur retrace les correspondances de deux personnages Louis et Lorette avec 33 ans écart entre les é correspondances.

Louis est un poilu, il se bat dans les tranchées boueuses de la guerre 14, il écrit à sa mère à qui il cache la vérité de l’horreur de la guerre mais se confie à son frère.
Lorette, orpheline de mère, est une jeune apprentie en sténo dactylo, la nuit elle écrit pour les autres. Elle écrit à son père qui ne lui répond jamais et à sa sœur. Ses lettres datent des années 1950.

Ce qui lie les deux personnages:

- La mort: Louis a perdu son père très jeune, Lorette sa mère.

Louis attend chaque jour le boulet de canon qui l’explosera, Lorette est atteinte de tuberculose

- La solitude: ils résistent à cette solitude grace à l’écriture

- Un personnage est commun à Louis et Lorette et le lecteur le découvre en fin de lecture...

 

 

Voir les commentaires

La dame en bleu de Noëlle CHATELET

la dame en bleu    la-dame-en-bleu-1-copie-1.jpg

 J'avais été emballée par "La femme coquelicot" de la même auteure. par contre dans ce livre on a du mal à croire à cette métamorphose. Comment une femme, jeune encore, belle comblée professionnellement, amoureusement peut tout d'un coup se laisser complètement aller, passer ses soirée à "manger sa soupe" et à regarder par la fenêtre, en oubliant son travail, toute idée de coquetterie, d'estime de soi, personnellement je n'y crois pas. Le fin est très évasive. C'est assez facile à lire mais pour ma part un peu décevant. Marie-Noëlle

 

Voir les commentaires

Rose de Tatiana De ROSNAY

Rose.jpgrose-1-copie-1.jpg

Un livre très original de Tatiana de Rosnay, personnellement je ne suis jamais déçue par cette auteure. Nous sommes en plein chantier de rénovation de Paris avec les gigantesques travaux Haussmaniens. Une femme résiste usqu'au bout à la démolition de sa maison. On suit son histoire à travers les lettres qu'elle écrit, cachée dans un sous-sol du quartier, à son mari mort quelques années plus tôt.

On découvre sa vie, mais aussi celle des anciens quartiers de Paris, puis la révolution qu'a été la démolotion de ces quartiers. On est pris par l'histoire de cette femme et celle de tous les habitants qui l'entourent.

Je me suis régélée avec ce livre.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

La femme coquelicot Noëlle CHATELET

La-femme-coquelicot.jpgLa-femme-coquelicot-1-copie-2.jpg

 

Beaucoup de fraîcheur dans ce livre, une belle histoire d'amour entre gens " d'un certain âge ". L'auteure nous prouve que l'on peut aimer encore à 70 ans. Ce livre fait du bien, c'est peut-être un peu convenu, mais quel plaisir de voir évoluer 2 êtres qui acceptent avec joie et simplicité, ce qui leur arrive alors que tout semblait écrit. Un pied de nez au jeunisme d'aujourd'hui. Je vous le conseille.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Passe un ange noir de Anne BRAGANCE ♥ ♥

passe-un-ange.png

       Alors que tout les sépare, le vieil Andres Soriano et la lycéenne Milush vont sympathiser sur un banc d'abri bus.

Tous les matins depuis le décès de sa soeur; Andres, soixante-dix-huit ans, va s'asseoir sur un banc, cherchant à rentrer en conversation avec les gens qui attendent leur bus.

Milush habite le quartier et prend le bus chaque matin pour se rendre au lycée.

        Ils vont se retrouver tous les deux partageant leurs secrets, leur solitude, leurs, leurs peines, une complicité attachante va illuminer leur "triste" existence.

Il y a aussi Thouvenet, le chauffeur de bus,très curieux il voudrait bien connaître le secret du "vieux loup solitaire".
Il y a Géraldine, la voisine de Milush, qui en fait s'appelle Mathilde, une boulimique en mal d'enfant.
Ces quatre là vont se rencontrer et prendre la parole à tour de rôle.

        "Passe un ange noir" est un roman qui touche car il évoque le mal être, le bonheur, le désir d'enfant, le désespoir, le hasard, les coïncidences, le poids du passé, l'amour, l'indifférence, le désamour, les relations conflictuelles et l'amitié.


        Anne Bragance auteur française contemporaine, a écrit de nombreux essais, nouvelles et une vingtaine de romans.

        J'aime beaucoup ses romans car elle sait avec des personnages de la vie de tous les jours, manier les émotions et mettre en avant le côté positif de chacun et notamment dans ce roman dans les relations inter-générationnelles.

 

        Je vous conseille tout particulièrement " La reine nue"

Voir les commentaires

Une femme simple de Cédric MORGAN

femme simple-copie-1

 

     Jeanne Le Mithouard est une force de la nature. Elle est née dans le golfe du Morbihan au début du XIXème siècle. Sa taille et sa force exceptionnelles, sa résistance étonnent tous ceux qui l'entourent.

     A 22 ans, elle épouse un marin qui part pour plusieurs mois car il navigue en Islande.  Pour améliorer le quotidien et parce qu'à cette époque on travaille du matin au soir, Jeanne remet en état un petit bateau à voile et décide de proposer le transport des hommes, des animaux et des marchandises à travers le golfe.

     Son activié de batelière-passagère satisfait beaucoup de bretons car les routes dans cette région sont longues et difficiles à pratiquer à cette époque.

     Jeanne traverse le golfe par tous les temps entre le port de Logeo et Vannes, sauvant des naufragés ou des pêcheurs perdus.

    C'est son courage et sa témérité qui font sa célébrité.

     En 1837, elle est décorée de la médaille d'or du sauvetage. Et c'est en voyant sur une plaque de rue le nom de Jeanne Le Mithouard que Cédric Morgan  a imaginé la vie de cette femme. D'où sa décision de relater librement son histoire.

 

      Ce récit plus ou moins imaginaire est remarquablement écrit et très agréable à lire. On y retrouve la vie si difficile des paysans, des marins du début du XIXème.

     C'est une fois de plus un récit voir un conte qui se termine tristement...

 

Voir les commentaires

Les brumes de l'apparence de Frédérique DEGHELT

brumes.png

      Gabrielle a 40 ans, elle a un mari chirurgien esthétique et un fils Lycéen, elle travaille dans l'événementiel; elle est totalement protégée mais...

Lorsqu' un notaire du centre de la France lui annonce qu'elle hérite de sa tante dont elle ignore l'existence; Gabielle avant tout parissienne, se précipite chez le notaire pour vendre cette propriété héritée.

Elle découvre une maison délabrée dont une seule pièce est à l'abri de la pluie. Cette demeure est au milieu d'arbres et de ronces enchevêtrées. Il n'y a aucun hotel dans la région et le seul habitant qui pourrait l'héberger lui tourne le dos. Gabrielle se voit contrainte de dormir dans cette maison esseulée. Elle n'a pas peur et s'endort avec cependant  un sommeil agité: rêves, odeurs de fleurs blanches et présences... rêves prémonitoires...

De rencontres inopinées en révélations, d'incendies en rénovation, Gabrielle va se découvrir différente, plus impliquée face à ses proches et va devoir admettre que comme sa tante et son grand-père, elle est médium... et sa vie parisienne va lui sembler sans aucun intérêt...

 

     Le sujet de Frédérique Deghelt est osé car elle affronte des sujets épineux: la médiumnité, l'existence dans l'au-delà, des morts présents et bavards... difficile dans notre société hyper rationnaliste...

J'ai trouvé "l'intrigue" trop légère pour croire un seul moment aux voix que Gabrielle entend.

Par contre l'étude des personnages est toujours de bon niveau, les paysages sont très présents et le  style est très agréable.

J'ai cependant préféré "La nonne et le brigand" et "La vie d'une autre" .

Voir les commentaires

Les solidarités mystérieuses de Pascal QUIGNARD

solidarites mysterieuses

Résumé: De nos jours en Bretagne, près de Dinard.

Claire, jeune femme âgée d'une quarantaine d'années, traductrice de renom abandonne tout de sa vie  parisienne, mari, travail et enfants. Elle prétexte le mariage d'une cousine pour rester en Bretagne lieu de son enfance.

Elle y retrouve l'amour de son enfance, Simon, dont elle est toujours éperduement amoureuse. Elle va l'épier de jour comme de nuit à s'en rendre folle. Elle se lie comme jamais elle ne l'avait fait avec son jeune frère qui de son côté vit un amour chaotique avec le  prêtre du village. Elel rencontre son ancienne professeur de piano qui va la considérer comme sa fille.

Entre toutes ces relations, Claire passe son temps à marcher des dizaines d'heures redécouvrant les lieux, les chemins, les falaises, elle n'a plus qu'une passion: la nature.

Mon avis: La structure de ce livre écrit à plusieurs voix nous permet de découvrir Claire sous différents aspects, chaque personnage dévoilant un peu plus le personnage qu'est Claire.

Il ya le prêtre Jean qui se dit ne pas être jaloux d'elle vis à vis de son frère; l'ancienne professeur de piano qui va adopter Claire; son frère Paul, amour quasi incestueux; un cultivateur; la factrice; un cousin voisin et sa fille Juliette qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs anneés.

Les thèmes de l'amour absolu aussi bien l'amour entre êtres humains que l'amour de la nature sont dominants.

La lecture de ce livre écrit de façon poétique est très agréable et nous donne envie de nous balader dans cette région.

 

dianrd

 

Je vous conseille du même auteur "Villa Amalia" qui est également excellent.

Voir les commentaires

Un jour par la forêt de Marie SIZUN

jour-par-la-foret.png

    Résumé: Sabine a onze ans, elle vit seule avec sa mère, technicienne de surface et divorcée, dans la proche banlieue de Paris.

    Bonne élève en primaire, sa mère qui veut ce qu'il y a de mieux pour sa fille, l'inscrit dans un lycée renommé de Paris intra muros. Mais Sabine ne trouve pas sa place au milieu de ces enfants cultivés et  ses résultats chutent.

   A la suite d'un écart de conduite envers sa prof de français, celle-ci convoque sa mère.

   Sabine prend peur, elle a honte de sa mère, de son accoutrement, de sa façon de s'exprimer..., elle décide de ne pas aller au collège et part visiter Paris qu'elle connaît très peu.

   La rencontre fortuite qu'elle va faire  au cours de cette journée, va changer sa vie, sa façon de voir , de sentir les choses....

    Mon avis: Ce livre est plein d'émotions, de douceur, de délicatesse.

   Il a deux aspects, d'un côté c'est un peu, par la rencontre de trois personnes, un conte du XXIème siècle.

   D'un autre côté, l'attitude des enseignants est mis en cause ainsi que leur manque de soutien face aux élèves qui décrochent.

   Mais quels élèves décrochent? Les enfants issus de mileu socio-culturel faible? Les enfants non épaulés par leurs parents? Les enfants de divorcés? Je pense qu'il y a bien d'autres réponses aujourd'hui...

 

"La culture c'est attraper tout ce qui permet d'être soi-même."

"C’est tout simple : l’art, c’est rendre belles même les choses tristes et permettre aux autres de les voir."

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 > >>