Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature francaise

SEULE VENISE de Claudie Gallay

 

seule-Venise-copie-2.jpg

Je connaissais cette auteure, originaire du Dauphiné, c'est ce qui m'a poussée à découvrir ce livre. Un livre tout en nuance de gris, comme la brume sur Venise, on se laisse vraiment emporter par ce climat, en oubliant le temps. J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir cette femme, perdue après une douloureuse séparation, qui vient à Venise pour "guérir?". On ne sait pas grand chose d'elle, sa vie se dévoile un peu au cours de la lecture. On rencontre de drôles de personnages, tous attachants et dont le destin nous surprend et nous émeut.

La fin reste très ouverte, mais on comprend que c'est un nouveau départ pour l'héroïne, sinon une guérison.

J'ai aimé ce livre.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

XENIA de Gérard MORDILLAT

Xenia-copie-3.jpgXenia-1-copie-3.jpg

J'ai aimé ce livre, parfois dur, cru, mais où l'on découvre une jeune femme, un peu paumée, mais attachante,  une histoire d'amitié, de solidarité, dans un milieu "défavorisé" mais où la générosité existe. Je n'ai qu'un reproche, la fin : une grève musclée dans un centre commercial, est un peu invrésemblable.

Personnellement, je me suis attachée à cette héroïne et son histoire m'a captivée. On découvre des personnages très différents, tous très originaux, leur vie est pleine d'inntendus.

En résumé, je vous le conseille

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Le Roi des Ombres de Eve de CASTRO

roi-des-ombres.png

 

"L'histoire se déroule à la Cour de Louis XIV au milieu du 17°siècle.
La reine Anne d'Autriche meurt en 1666 et Louis XIV, âgé de 28 ans, ayant refusé de prendre un ministre principal à la mort de Mazarin en 1661, exerce désormais seul le pouvoir.
Dès les premières années de son règne, il s'intéresse au domaine de Versailles, sur lequel son père, louis XIII, a fait construire un pavillon de chasse peu confortable.
Louis XIV entreprend la construction du château de Versailles, en confiant la réalisation à le Vau."

 

     Pour transformer le pavillon de chasse, pas moins de 20 000 ouvriers et artisans vont oeuvrer pour construire un palais à la démesure du roi Soleil. Ils vont travailler à assécher les marais insalubres, à terrasser, maçonner, creuser des canaux et des bassins, installer des fontaines animées de jeux d'eau. Dans ce roman, les personnages historiques et fictifs se mêlent très bien nous faisant découvrir la vie à Versailles du plus haut au plus bas de l'échelle sociale. On y rencontre barbiers, perruquiers, fontainiers, jardiniers, cuisinières, valets,.. tous ces hommes et femmes qui, ignorés par les gens qu'ils servent, restent dans "L'Ombre".

 

      Un roman historique passionnant qu'on ne lâche pas...

Voir les commentaires

La part du feu de Hélène GESTERN

part-du-feu.png

C'est assez tard que Laurence découvre que son père n'est pas son père biologique et c'est plus d'un an après cette découverte qu'elle trouve dans les papiers de sa mère malade, une ancienne correspondance entre sa mère et Guillermo Zorgen.

Qui est cet homme activiste d'extrème gauche?

Quel était le lien entre lui et sa mère?

Les parents de Laurence n'auraient pas eu une vie aussi simple qu'elle le pensait?

Dans ce nouveau secret de famille, l'auteur nous emmène dans une quête du passé où passion, meutre involontaire et politique se mêlent comme un puzzle.

Je vous conseille également "Eux sur la photo" du même auteur.

Voir les commentaires

L'invention de nos vies de Karine TUIL

invention.png

Enfant de la cité, Samir Tahar s'est battu pour réussir sa vie.

Avocat, il ne trouve pas de travail, son prénom est un véritable handicap. Alors il rédige ses lettres de motivations sous le nom de Sam Tahar et est embauché par un grand avocat juif. Celui-ci le protège et l'envoie aux Etats-Unis pour diriger son cabinet. Là-bas Samir épouse Ruth, fille juive d'une des plus riches familles des USA.

Samuel est le meilleur ami de Samir, malgré l'écriture de nombreux romans, il ne réussit pas à se faire éditer.

Samuel et Samir  restent amis jusqu'à ce qu'ils se diputent l'amour de Nina et la belle Nina choisit de vivre avec Samuel par pitié et culpabilité.

Mais quand à la demande de Samuel, Nina reprend contact avec Samir, celui-ci va tout faire pour la reconquérir...

Gloire, chute, déchéance, amitié, amour, haine, trahison, mensonge, religion, racisme, ascension sociale, quête d'identité, imposture alimentent ce roman très prenant.

Voir les commentaires

Cinq méditations sur la mort de François CHENG

cinq-meditations.png

" "Cinq méditations sur la mort" est un livre de sagesse, centré essentiellement sur le sens de la vie humaine."

François Cheng est un écrivain reconnu.
Avec ses 2 cultures il analyse la vie de manière assez remarquable.  
Je conseille ce livre aux personnes qui ont du mal à "vivre" et aux personnes qui ont perdues un être cher.

Voir les commentaires

Elle marchait sur un fil de Philippe DELERM

elle-marchait-sur-un-fil.png 

Marie a 50 ans, jolie et dynamique, son mari vient de la quitter pour une plus jeune femme. Pour tenir le choc, Marie va et vient entre Paris où elle est critique littéraire de renom et la Bretagne où elle se ressource dans sa petite maison de bord de mer au milieu de ses livres.

Pour s'occuper elle aide sa meilleure amie divorcée et restauratrice, rend visite à son voisin hospitalisé à Rennes et s'occupe de sa petite fille avec beaucoup de complicité. Complicité qu'elle n'a plus avec son fils depuis qu'il a abandonné le théâtre.

En Bretagne de nouveaux voisins s'installent et toute une bande de jeunes futurs comédiens profitent de la maison pendant l'été. Marie sympathise avec ces jeunes à qui elle propose son aide. Grâce à ce projet de création de pièce de théâtre Marie reprend goût à la vie en se jetant à corps perdu dans ce projet. 

Mais rien ne présageait de la fin de ce roman surprenant et déroutant si ce n'est son titre....

Voir les commentaires

Réparer les vivants de Maylis de KERANGAL

 

reparer-les-vivants.png

C'est en voulant relire le résumé de ce livre que je me suis aperçue que je n'avais pas fait d'article.

J'ai lu ce livre dès sa parution car j'apprécie beaucoup  Maylis de Kerangal dont j'avais aimé "Naissance d'un pont".

Pour moi ce roman est "un coup de coeur" si je puis dire car c'est une véritable défense du don d'organes et plus particulièrement de la transplantation cardiaque.  

Cette histoire se déroule entre Simon Limbres, jeune de homme de 17 ans, fou de surf qui, suite à un accident de la route est déclaré en mort cérébrale (seul cas où l'on peut prélever le coeur) et de Claire Mejean, la cinquantaine, dont le coeur "à bout de souffle" l'a obligée à vivre au ralenti près de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière (elle attend patiemment un don qui lui permettra de prolonger sa vie).

Autour d'eux, il y a les familles, les médecins, les infirmières , les chauffeurs de taxis transporteurs d'organes que l'auteur décrit avec beaucoup d'émotions, de descriptions précises sans tomber dans le larmoyant.

Un beau roman-document émouvant et passionnant qui nous donne à réfléchir sur notre position face au don de nos propres organes...

Si ce thème  vous intéresse, je vous conseille "Le baiser d'Isabelle" de Noëlle Châtelet.

Voir les commentaires

Louis et la jeune fille de Cécile LADJALI

louis.jpg

 

C’est un roman épistolaire un peu particulier car l’auteur retrace les correspondances de deux personnages Louis et Lorette avec 33 ans écart entre les é correspondances.

Louis est un poilu, il se bat dans les tranchées boueuses de la guerre 14, il écrit à sa mère à qui il cache la vérité de l’horreur de la guerre mais se confie à son frère.
Lorette, orpheline de mère, est une jeune apprentie en sténo dactylo, la nuit elle écrit pour les autres. Elle écrit à son père qui ne lui répond jamais et à sa sœur. Ses lettres datent des années 1950.

Ce qui lie les deux personnages:

- La mort: Louis a perdu son père très jeune, Lorette sa mère.

Louis attend chaque jour le boulet de canon qui l’explosera, Lorette est atteinte de tuberculose

- La solitude: ils résistent à cette solitude grace à l’écriture

- Un personnage est commun à Louis et Lorette et le lecteur le découvre en fin de lecture...

 

 

Voir les commentaires

La dame en bleu de Noëlle CHATELET

la dame en bleu    la-dame-en-bleu-1-copie-1.jpg

 J'avais été emballée par "La femme coquelicot" de la même auteure. par contre dans ce livre on a du mal à croire à cette métamorphose. Comment une femme, jeune encore, belle comblée professionnellement, amoureusement peut tout d'un coup se laisser complètement aller, passer ses soirée à "manger sa soupe" et à regarder par la fenêtre, en oubliant son travail, toute idée de coquetterie, d'estime de soi, personnellement je n'y crois pas. Le fin est très évasive. C'est assez facile à lire mais pour ma part un peu décevant. Marie-Noëlle

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>