Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature quebecoise

La chambre verte ou la chute de la maison Delorme de martine DESJARDINS

Quatrième de couverture: Quand une maison de famille révèle des secrets bien gardés...

         Soixante-sept serrures et une chambre forte verte où gisent les restes momifiés d'une femme serrant une brique entre ses dents. Ainsi se présente celle qui abrite les secrets de la famille Delorme depuis trois générations. Lasse de ces habitants négligents et cupides, la maison nous révèle, non sans une certaine jubilation, les vices cachés, pulsions meurtrières et rites cruels de cette tribu hors du commun.

        Du vaniteux patriarche Louis-Dollard au jeune héritier insoumis, en passant par de vieilles filles enivrées à l'extrait de vanille, tout est question d'intérêt. Jusqu'au jour où l'intrigante penny Sterling franchit la porte de l'auguste demeure...

Mon Avis: Une 4ème de couverture alléchante mais un roman qui m'a déçu.  J'ai bien aimé le fait que la narratrice de ce roman soit la maison et quelques passages sont drôles mais l'histoire est trop loufoque pour mon goût, les personnages sont exagérés ce qui est volontaire bien sûr mais ce n'est pas du tout crédible, et la pingrerie des personnages est extrême.

Il faut apprécier le burlesque et le fantastique pour lire ce roman.

 

Voir les commentaires