Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

meurtre

Le pensionnat des innocentes de Angela MARSONS

2004, cinq personnes ont creusé une fosse dans un champ pour y enterrer leur secret...

2014, une directrice d'ecole est retrouvée noyée dans sa baignoire...

Elle s'était intéressée aux fouilles archéologiques faites dans un champ près d'une maison d'enfants dans laquelle elle avait travaillé.

Un deuxième ancien employé de cette maison pour enfants est découvert assassiné alors que les détecteurs de matière ont décelé des zones suspectes près de la maison.

Kim Stone, fille de l'assistance publique est concernée par ce sujet et va s'acharner à découvrir le lien entre les deux meurtres et les ossements découverts lors des fouilles.

Un premier roman, un très bon thriller dont le sujet nous touche particulièrement.

Voir les commentaires

Mauvaise pente de Yolande MOREAU

Grace Quinn a tué son mari, un homme violent qui la battait. Les circonstances du meurtre font qu'elle n'est pas immédiatement mise en cause. Grace part à Dublin rejoindre son fils, homosexuel qui a été rejeté par son père depuis des années. Mais elle ne trouve pas la paix pour autant, hantée par le passé et par l'irréparable qu'elle a commis. D'autant que ses aveux maladroits vont l'éloigner du seul être être qui compte pour elle...

Ce premier roman de Keith Ridgway a remporté le prix Fémina étranger en 2001. Quelques années plus tard il est porté à l'écran par Martin Provost, le réalisateur de Séraphine. 

Avez-vous vu "Où va la nuit ?" avec dans le rôle principal Yolande Moreau ?

Voir les commentaires

La mésange et l'ogresse de Harold COBERT

    

Harold Cobert raconte les faits, la capture et les interrogatoires d'un des plus célèbres couples du crime contemporain et explore jusque dans l'intimité des personnages.
    Il nous place dans la tête de deux des principaux protagonistes. Monique Fourniret, monstre de froideur et de maîtrise, et le commissaire belge qui n'aura de cesse de faire éclater la vérité. Un jeu du chat et de la souris, qui durera pendant de longs mois, entre le policier et «La mésange» comme la surnomme son binôme et mari Michel.
    L'auteur se sert des minutes du procès et des récits de différents témoins de cette affaire d'enlèvements et d'assassinats d'adolescentes, qui défraya la chronique en son temps pour nous narrer, dans toute sa monstruosité, le périple et les méfaits de ce couple au sang-froid à toute épreuve, qui passa à travers les mailles du filet pendant des années entre France et Belgique. (cf 4ème de couverture)

     Ce livre se situe entre roman et document et se lit comme un policier. Ce qui m'a glacé c'est que les personnages ont bel et bien existé ainsi que leurs nombreuses victimes qui n'ont pas tout été découvertes....
 

Voir les commentaires