Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

politique

La part du Sarrazin de Magyd CHERFI

 

      L'auteur Magyd Cherfi est né à Toulouse de parents algériens. Il est chanteur dans le groupe Zedda. C'est dans un langage mixte que Magyd s'adresse à nous et dévoile sa vie. Sa prose reflète sa réussite au bac A5, tout en écrivant rebeu!  Un mélange qui passe bien et qui permet au lecteur de ne pas oublier qui est l'auteur.

      Après avoir écrit "la part du Gaulois" (que je vais devoir lire...) dans ce 2ème écrit Magyd Cherfi relate sa vie toulousaine avec sa famille, ses potes, son groupe musical, ses amours. Bien qu'il ait la volonté de rejeter ses origines algériennes, l'auteur démontre à quel point il est difficile pour un enfant issu de l'immigration de faire sa place et de devenir un "vrai français". ! Le poids de la religion et des représentations étant omniprésent....

       Un témoignage intéressant. Des sentiments contradictoires qui sont tellement bien décrits que nous les comprenons, voire nous compatissons.

      Un bon livre de chez Actes Sud à lire !

Voir les commentaires

Le sabre d'Allah de Gilbert SINOUE

Attention ceci n'est pas un roman!!! Mais une source de culture très riche.

En 285 pages, Gilbert Sinoué retrace l'histoire de l'Islam de l'Hégire en 622 jusqu'à Daech, 2016, année de parution de ce livre.

La première partie est consacrée à la période de (Mohamed) Mahomet. la suite explique la croissance de l'Islam, carte à l'appui, pendant 1500 ans.

l'auteur relate les événements, les multiples bouleversements, les croisades qui rendent cette histoire assez compliquée.

Ottomans, Nasser, Ben Laden, , Chiites et Sunnites, Janissaires et Mamelouks... de quoi s'y perdre!!!

Une lecture fastidieuse mais intéressante, racontée le plus simplement possible qui nous apporte un éclairage sur l'Islam d'aujourd'hui.

 

Voir les commentaires

J'ai couru vers le Nil de Alaa El ASWANY ****

"J'ai couru vers le Nil. Les grenades lacrymogènes remplissaient l'atmosphère et moi je pleurais,......En revenant j'ai vu de mes propres yeux un grand nombre de morceaux humains laissés par le tank : des intestins, des cerveaux, des jambes, des moitiés de corps........ Notre grande révolution était un sursaut, une belle fleur née toute seule dans un marécage.”

Un roman choral poignant que nous livre Alaa El Aswany, un roman interdit à la publication égyptienne, un auteur interdit de télévision et de presse depuis 2014.

Dans ce roman "témoignage", l'auteur donne la parole "aux sans-voix":

Le général Ahmed Alaoui poursuit les terroristes et les espions et les torture alors que Diana sa fille étudiante en médecine refuse de porter le voile et de se marier, elle se lie d'amitié avec Khaled fils de chauffeur.

Achrad Ouissa est un acteur copte raté, il se dispute constamment avec Magda son épouse mais se console dans les bras de sa servante Akran.

Asma correspond avec un jeune ingénieur de la cimenterie et feront partie des jeunes de la place Tahrir.

Le cheikh Chamel voulait être guide touristique mais  le tourisme ne se développant pas à cause des attentats, il devient prédicateur et se fait grassement payé pour diffuser la bonne parole.

Et puis il y a Nourhane, présentatrice à la télévision qui est prête à tout pour gravir les échelons... tout en restant une bonne épouse...

Tous ces personnages vont se croiser tout au long des évènements de 2011 de la place Tahrir. On retrouve des complices et des victimes qui acceptent les volontés du gouvernement comme un destin fatal et ne font rien mais aussi quelques courageux qui vont se sacrifier. Des escroqueries, violences, corruptions, manipulations et mensonges sont dénoncés dans ce roman.

Chacun se comporte en fonction de ses intérêts ou de ses idées.

Un texte très fort qui nous démontre comment une volonté de changement peut être anéantie, manipulée et trahie. Un texte qui nous démontre les horreurs d'une dictature... et d'autres pays sont sous ce régime...

Heureusement le style de l'auteur est agréable voir léger selon les situations, certaines situations sont cocasses et nous font sourire.

Sur Babelio, vous pouvez écouter une interview de l'auteur.

Voir les commentaires

Indu boy de Catherine CLEMENT

Indiana est une fille chétive, pas très belle (elle trouve son nez trop grand), souvent malade et décrite par ses parents comme une fille bête. Pas facile de vivre dans ces conditions et sans amour... sa mère tuberculeuse passe son temps en sanatorium, son père est régulièrement emprisonné pour ses idées, ils ne font preuve d'aucun amour envers leur fille unique..

Indiana décide d'être Indu Boy, un garçon intelligent et fort. C'est cette nouvelle personnalité et son éloignement de son pays natal qui vont permettre à Indiana de devenir une jeune occidentale instruite, apprenant plusieurs qui lui serviront dans sa vie politique.

De retour en Inde, elle épouse Feroze Gandhi qui l'aime mais elle ne partage pas cet amour, elle veut un père pour ses futurs enfants.

Grâce à sa volonté, Indira sera 4 fois premier ministre de son pays, elle vaincra le Pakistan, elle aidera au développement du Bangladesh, elle tiendra tête aux présidents américains, combattra les sikhs...

Mais si sa vie politique est riche, sa vie de famille est défaillante. Elle divorce, perd son plus jeune fils et bascule dans l'hindouisme et des idées inadaptées au développement qu'elle voulait pour son pays.

Dans ce roman on retrouve Indira Gandhi quelques heurs avant son assassinat.

La lecture de ce livre est prenante grâce aux va et vient entre passé et " présent" .

Livre très intéressant.

 

Voir les commentaires

On prend (presque) les mêmes et on recommence de jean-Michel APHATIE

En 2017, qui sera le meilleur menteur?

Ce n'est pas dans mes habitudes de lire ce genre de livre mais il m'a été offert et en fait m'a beaucoup intéressée mais aussi assez effrayée...

C'est sur  un ton vif et drôle que J.M.  Apathie a écrit ce petit livre très instructif. Si les anecdotes nous font sourire, les réflexions sur notre façon de considérer la politique, sur notre façon de voter, sur nos contradictions nous obligent à nous interroger sur nous mêmes.

A partir des portraits de F. Mitterand, J.Chirac, F. Hollande, Marine Le Pen et d'autres, l'auteur pose des questions justes et étonnantes de bon sens.

Je vous conseille ce livre si vous voulez en savoir plus et de façon abordable sur les hommes politiques qui nous entourent.

Voir les commentaires

La fracture de Gilles KEPEL

C'est une compilation des chroniques que Gilles Kepel, universitaire spécialiste du monde arabe, a tenues sur France Culture sur les événements concernant le monde islamique et leurs répercussions en Europe et dans le monde occidental.

 

J'ai beaucoup apprécié le prologue qui replace les événements dans une perspective historique. L'auteur nous présente ce qu'il appelle "la 3 ème génération du djihadisme" qui s'appuie sur des groupes de personne qui agissent sur leur territoire de façon autonome et sans quasiment de formation......

J'ai eu des difficultés à lire les chroniques par manque de connaissance historiques.

Par contre la longue conclusion réaliste  nous fait réfléchir sans apporter de solution malheureusement.

EXTRAIT d'un commentaire de BABELIO:

"Nous avons là une boite noire de la pensée.

D'un côté, certains interdisent d'analyser de manière critique quoi que ce soit qui advient dans l'slam contemporain, au motif qu'il s'agirait d'une authenticité culturelle inattaquable.

D'un autre côté, certains rangent l'ensemble de ces phénomènes sous le vocable de "radicalisation" s'empêchant d'en analyser la complexité. C'est un des défis auxquels on est confronté si l'on veut comprendre ce qui advient depuis l'Etat Islamique jusqu'au Bataclan en passant par l'accueil des migrants dans des pays comme l'Allemagne et la Grèce. Tant que l'on ne mettra pas toutes ces situations à plat, on s'interdira d'interpréter la complexité des phénomènes sociaux et culturels."

Voir les commentaires