Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

prix nobel

Paradis de Abdulrazak GURNAH

 

4ème de couverture: Quand ses parents annoncent à Yusuf, douze ans, qu'il va partir séjourner quelque temps chez son oncle Aziz, il est enchanté. Prendre le train, découvrir une grande ville, quel bonheur pour lui qui n'a jamais quitté son village de Tanzanie.
Il ne comprend pas tout de suite que son père l'a vendu afin de rembourser une dette trop lourde - et qu'Aziz n'est pas son oncle, mais un riche marchand qui a besoin d'un esclave de plus chez lui.
À travers les yeux de Yusuf, l'Afrique de l'Est au début du XXᵉ siècle, minée par la colonisation, se révèle dans toute sa beauté et sa rudesse.
Dans ces étendues désertiques traversées de lentes caravanes, dans ce paradis bientôt perdu, le poids d'une vie vaut celui de quelques gouttes d'eau.

Mes impressions: C'est un roman d'apprentissage: L'auteur nous sensibilise aux pays de l'Afrique de l'Est par le regard de Youssouf. Après avoir travaillé pour deux marchands, Youssouf accompagne une expédition caravanière puis rentre. Epris de la femme de son maître, Youssouf prend sa 1ère décision: il s'enfuit et s'engage dans les "askaris" recrutés par les allemands juste avant la 1ère guerre mondiale. Youssouf va s'émanciper tout seul mais que va-t-il devenir....

C'est un roman historique et sociétal: la vie de la société du Kenya et de Zanzibar dans les débuts de la colonisation. Une société mélangée de riches marchands esclavagistes, de musulmans Omaniens, de Swahilis, d'Islamistes, d'Hindous et d'Européens qui occupent les meilleures terres. mais aussi d'agriculteurs rançonnés, d'enfants volés, de massacres gratuits...

Certes, l'auteur ne ménage pas les colonisateurs européens mais la société africaine est terriblement cruelle et esclavagiste.

L'auteur assimile Youssouf à Joseph dans l'histoire biblique d'Egypte. vendu comme esclave, Joseph est beau et est séduit par la femme de son maître. Mais cette histoire s'arrête là car Youssouf fuit cette femme. ce qui par ailleurs le pousse à prendre une décision.

L'auteur nous présente un pays rude mais beau avec ses étendues désertiques, ses caravanes... un PARADIS???

Un roman Prix Nobel facile à lire mais compliqué dans son analyse....
 

Voir les commentaires

Le prix de Cyril GELY

Résumé des notes bibliographiques: Le chercheur Otto Hahn, accompagné de son épouse, s'installe au Grand Hôtel de Stockholm, le 10 décembre 1946, pour recevoir le prix Nobel de chimie. Lise Meitner, son ancienne collaboratrice, se présente à lui, peu avant la cérémonie, sans prévenir. Elle attend cette rencontre depuis son départ précipité de Berlin, en 1938. Cette physicienne juive, qui a travaillé pendant trente ans aux côtés d'Otto Hahn, exige des explications et la vérité.

Mon avis: Un huit clos rondement mené avec des dialogues dynamiques sur un fond historique tragique de l'Allemagne nazie. La confrontation entre les deux chercheurs est très intéressante, d'autant que les protagonistes ont existé. Alors que Lise a fui l'Allemagne avant d'être arrêtée, Otto découvre sans pouvoir l'expliquer qu'un bombardement de neutrons sur un noyau d'uranium produit un noyau de baryum et un noyau de krypton. Or c'est Lise qui trouvera l'explication de cette réaction. Pourtant c'est Otto qui obtiendra le Prix Nobel...

La fission nucléaire était née! Puis pendant 30 ans les deux savants n'ont rien découvert... l'un sans l'autre, ils n'étaient rien...

Aujourd'hui, on peut lire sur la tombe de Lise:

"Lise Meitner, une physicienne qui n'a jamais perdu son humanité."

Lise Meitner, l'oubliée du Prix Nobel

Voir les commentaires