Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

roman d'anticipation

La route de Cormac McCARHY

Dans un monde post-apocalyptique, l'homme et l'enfant (le père et le fils) marchent vers le sud, espérant atteindre la mer. Depuis des années, ils poussent leur caddie survivant au jour le jour, recherchant de la nourriture. Ils tentent également d'échapper aux hommes qui sont retournés vers la barbarie et le cannibalisme... de ce fait ils se déplacent sans cesse restant peu de temps à chaque étape.

Ce livre n'est pas écrit tel un roman mais plutôt comme un scénario, d'ailleurs ce roman a été adapté au cinéma.

Le lecteur ne sait pas ce qu'il s'est passé, on ne sait rien sur l'homme. On sait que le monde est mort, sans verdure, sans oiseaux, couvert de cendres depuis longtemps mais aussi de cadavres. Les nuits sont très obscures, les jours sans soleil, il fait froid et il pleut souvent.

Le style est très épuré, les dialogues sont télégraphiques et vont à l'essentiel et sont forts.

A deux reprises, l'homme se retourne vers son passé mais il ne faut pas car ce serait renoncer à lutter. L'enfant n'a pas connu le "vrai" monde mais il incarne l'espoir, la gentillesse, la bienveillance. Il se construit sur les valeurs et l'amour que lui porte son père.

Durant la lecture, la tension est constante. L'auteur nous fait réfléchir au sens de la vie, les notions de bien et de mal, l'instinct de survie, la protection de notre descendance. Foi et espoir sont les maîtres mots de ce roman-récit.

Voir les commentaires