Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

saga familiale

Cette nuit-là de Victoria HISLOP

        Si vous avez aimé "L'île des oubliés", vous retrouverez ses personnages dans ce nouveau roman de Victoria Hislop ainsi que  Maria, Anna et Manolis sur l'île de Crête.

        Maria, guérie grâce à la découverte d'un remède revient sur Plaka lorsque le centre de lépreux ferme ses portes. Elle épouse le docteur  Kyritsis qui l'a soignée régulièrement. 

        Alors qu'une fête est organisée pour accueillir les anciens malades, Andréas, cousin de Manolis découvre que celui-ci est amant de sa femme. Fou de jalousie il tue sa femme Anna, soeur de Maria et est incarcéré à vie. Manolis quitte la Crête pour Athènes où il se tue au travail tentant d'oublier son amour perdu. Anna laisse une petite fille, Sofia. Ce sont Maria et son mari qui l'adoptent....

       Un roman très dépaysant mais son intrigue est légère.

       En fin de roman, l'auteur relate sa découverte de l'île de Spinoza et la naissance de son 1er roman. Ce nouveau roman se termine en Australie... Est-ce là que cette saga verra une suite???

 

Voir les commentaires

L'oiseau bleu d'Erzeroum de Ian MANOOK

 

       Ian MANOOK de son vrai nom Patrick MANOIKIAN est voyageur, journaliste, éditeur et écrivain sous différents pseudos ...

       Dans 'L'oiseau d'Erzeroum" Ian Manook dévoile l'histoire "romancée" de ses grands-parents à partir du récit de sa grand-mère nommée Araxie dans ce roman.

      L'auteur ne cache rien du génocide arménien et de la déportation de Araxis qui dure plus de 6 mois. .

     Un récit très dur aux  scènes brûlantes de réalité, sans oublier que à la demande de son éditeur l'auteur a supprimé deux scènes de massacre... Alors je n'ose pas imaginer la cruauté des ces scènes.

       Ce roman est un vrai livre d'HISTOIRE, il ne se raconte pas, il se lit et se "vit" ou réveille des souvenirs de leçon d'histoire ou fait découvrir...

      Une histoire qui débute en 1916 en Arménie turque pour se terminer en 1939 sur les berges du lac Baïkal en Sibérie. Pendant ces 23 années déportations, assassinats, massacres, condamnations, esclavage, guerres, trahisons se succèdent...

      Heureusement quelques poèmes Arméniens ou Russes, quelques descriptions de plats Arméniens, de belles descriptions de paysages, des coutumes et des traditions  ainsi que de l'Amour, de l'Amitié et de l'entraide font de ce récit une belle fiction.

     Une saga familiale, une saga historique qui ne s'oublie pas et qui ne laisse pas indifférent...

     A LIRE ABSOLUMENT !

     Pour en savoir plus, vous pourrez lire de nombreuses chroniques.

Voir les commentaires

Les fureurs invisibles du cœur de John BOYNE

 

        Cyril Avery est le narrateur de sa propre histoire qui débute à sa naissance en 1945 et se termine en 2015. Cyril est abandonné volontairement par sa mère (fille-mère) mise au ban de la société irlandaise par le prêtre de son village. C'est un couple aisé et bienveillant qui adopte Cyril mais un couple hors norme qui traite Cyril comme un étranger, un enfant adopté. 

       Cyril tombe en amitié avec le fils de l'avocat de son père adoptif et va découvrir au fil du temps qu'il en est amoureux. Alors que l'Irlande est menée par une église moralisatrice et conservatrice, l'homosexualité est inenvisageable et punie, Cyril restera amoureux de Julian jusqu'à la fin de sa vie. Cyril, bien sous tout rapport le jour, se cache pour des rapports furtifs sans lendemain ne trouvant pas l'affection qu'il cherchera quasiment toute sa vie.

       On retrouve Cyril à Amsterdam en compagnie de son amant, puis à New York après une violente agression dans laquelle Bastiaan va perdre la vie et Cyril sa jambe. Puis Cyril revient en Irlande et affronte son passé et ses erreurs.... C'est en 2015 que Cyril connaîtra la légalisation du mariage homosexuel en Irlande mais Cyril pense être né "trop tôt" et avoir perdu sa vie à chercher....

       Un roman-fleuve dont les 11 chapitres s'égrainent de 7 ans en 7 ans et retracent la vie de Cyril à la recherche de son identité et d'un bonheur impossible.  De nombreux thèmes essentiellement sociétaux sont abordés: la domination de la religion et le pouvoir des prêtres , la haine des gens "bien-pensants" et "normaux" d'une société retardée  et son homophobie,  l'intolérance, les non-dits, le sort des femmes...

      Je me suis attachée à notre personnage principal espérant pour lui à chaque étape une vie meilleure. Tous les personnage qui entourent Cyril sont intéressants et reflètent la société de l'époque. L'écriture de John Boyne est directe tantôt ironique tantôt cynique mais toujours pleine de tendresse. Les situations sont quelquefois cocasses voire caricaturales et souvent inattendues. 

    Ne pas oublier que l'avortement sera légalisé en 2018 et le divorce autorisé en 1995 en Irlande.

   

    Un extrait assez percutant qui reflète bien cette histoire: Il y avait beaucoup d'hommes ici, qui s'étaient lassés de leur femme et cherchaient des sensations différentes. Ma grand-mère a compris. Un après-midi, elle est rentrée et a surpris un homme qui me violentait. J'étais un gamin à l'époque, et quand elle a vu ce qui se passait, elle a refermé la porte, elle est retournée à la cuisine, et elle s'est mise à faire du raffut avec ses casseroles. Voilà l'étendue de sa colère. Voilà ce qu'elle a fait pour me sauver. Après, elle m'a fouetté et m'a répété que j'étais dégoûtant, vraiment une pourriture sans nom. Mais elle a vu ce que je pouvais lui rapporter. J'étais plutôt mignon. Elle m'a dit que si je laissais des hommes me faire ça, elle se chargerait d'organiser les choses. Et l'argent serait pour elle.

Voir les commentaires

Héritage de Miguel BONNEFOY

L'un des 4 livres proposés à la lecture pour les prix CBPT.

 

            En 1873, l’ancêtre de la famille Lonsonier quitte ses vignes du Jura où le phylloxéra a tout détruit. Le hasard le conduit à Santiago du Chili : il s’implante. Son fils Lazare s’enrôle volontairement pour la Grande Guerre, dont il rentre inexorablement meurtri. Sa petite-fille, une des premières femmes pilotes, s’engage à son tour dans la Seconde guerre avec la RAF. La France devient la terre d’accueil de son arrière-petit-fils quand il sort des geôles de Pinochet.

            Dans cette saga, courte mais efficace, Miguel Bonnefoy (Sucre noir), auteur franco-vénézuélien, revient sur le destin des Français exilés au Chili, ballottés entre deux cultures et profondément attachés à leurs racines. Quatre générations sont évoquées dans un élégant aller et retour entre passé et anticipation, soutenu à un rythme trépidant par une langue joyeuse, sans jamais égarer le lecteur. Les personnages sont poétiques et excentriques ; les femmes y sont indépendantes et entreprenantes, de la collectionneuse de volatiles andins à la pilote d’avion conceptrice de sa propre carlingue. Une épopée picaresque réjouissante, parfois sombre, d’une belle sensibilité qui nous emporte dans ce mélange de fantaisie magique et de réalisme propre à une frange de la littérature sudaméricaine.  Chronique des responsables de ce prix.

Voir les commentaires

Les évasions particulières de Véronique OLMI

     

4ème de couverture: Elles sont trois soeurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine l'aînée, rêve d'une vie d'artiste à Paris; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tantes, des bourgeois de Neuilly-sur-seine; Mariette, la benjamine apprend les secrets et les silences d'un monde éblouissant.

          En 1970, dans cette société française qui change, les trois sœurs vont trouver comment vivre une vie à soi, une vie forte, loin de la morale, de l'éducation ou de la religion.

          Une saga familiale qui entraîne le lecteur de l'après 1968 à la grande nuit du 10 mai 1981.

          Un livre trop long à se mettre en place que j'ai abandonné à la moitié...

Voir les commentaires

Le théâtre des Merveilles de Lluis LLACH

 

      L'auteur, Lluis Llach est un chanteur catalan. Il compose ses premières mélodies à 7 ans; la musique de sa "vraie" chanson sera écrite en 1965 sur des paroles de son frère.

     Il intègre un groupe de chanteurs, écrit l'hymne officieux catalan de résistance au franquisme. Sous la dictature de Franco, il quitte la Catalogne et s'installe en exil à Paris. Il y débute sa carrière à l'Olympia. Il revient en catalogne au décès de Franco.

     C'est après 29 albums, plusieurs musiques de films, des duos avec de grands noms de l'opéra, des concerts géants ou intimistes que Lluis Llach met fin à sa carrière en 2006.

 

     J'ai préféré relater la biographie de cet auteur car il n'y a aucun doute sur la ressemblance entre le personnage principal: Roger Ventos, célèbre baryton et l'auteur.

   Une belle saga familiale, un hymne à l'amour, la famille, la musique et la liberté!

 

 

Voir les commentaires

Ceux qu'on aime de Victoria HISLOP

 

      Themis Koralis, le personnage principal, nous fait découvrir  l'historique passionnante de la Grèce de 1930 à nos jours.

      Alors que la Grèce vient d'être libérée de l'occupation allemande, la guerre civile entre communistes et conservateurs éclate et la junte militaire prend le pouvoir. Nous sommes à Athènes, la magnifique demeure de la famille des Koralis s'effondre suite aux multiples secousses sismiques et à l'absence d'entretien par manque d'argent. Sans domicile, la famille Koralis (la mère et ses 4 enfants) s'installe chez la grand-mère paternelle. La mère ne résiste pas à ce désastre et est internée alors que ses enfants sont jeunes. Élevés par cette grand-mère aimante, les enfants ne connaîtront pas leur mère, ni leur père partit en Amérique.

      Ce roman débute lors l'anniversaire de Themis âgée de 90 ans. Thémis est la petite dernière des 4 enfants, elle a toujours tue son passé à ses enfants et petits-enfants mais l'âge avançant, elle se décide à dévoiler sa vie à ses 2 plus jeunes petits-enfants. Alors que tous les membres de la famille pensaient que Themis était apolitique, Nikos et Popi vont découvrir un personnage très engagé, combattante communiste....

      Une vie bousculée entre batailles sanglantes des années 1940, dictature des colonels et conflits d'idées politiques au sein de la famille.

      Un roman très intéressant à la lecture très agréable; une façon de rentrer dans l'histoire sans effort...

      Un très bel hommage à tous ceux qui ont lutté pour sauvegarder leurs droits et leur liberté.

Voir les commentaires

Des palmiers sous la neige de Luz GABAS

     Cette saga familiale se déroule sur deux périodes historiques: 

- L'histoire de la Guinée Equatoriale, plus exactement l'île de Fernando Poo, aujourd'hui BOKIO dans les année 1950/1970 et

- la recherche de Clarence, fille de colons, vivant dans les Pyrénées Espagnoles dans les années 2000.

A la suite de la découverte d'une courrier, Clarence s'interroge sur d'éventuels secrets familiaux.

     Clarence est une jeune femme espagnole, fille de Jacobo et nièce de Kilian, tous deux frères et anciens colons de la Guinée. Jacobo est un ancien colon pur et dur, alors que Kilian est progressiste. Pour répondre à son questionnement intérieur, Clarence part en Guinée et va rencontrer des autochtones...

     Ce sont essentiellement les allers et retours entre ces 2 périodes qui vont permettre de comprendre le présent et le ressenti de la famille de Clarence.

     Une belle romance qui permet au lecteur de découvrir la colonisation espagnole et de s'imprégner de la vie de l'île guinéenne colonisée et vouée à l'esclavagisme noir.

     La lecture est prenante, un peu longue à démarrer mais facile et très bien documentée. Un vrai travail de fourmi (listing des ouvrages lus) de Luz Gabas pour ce premier roman dans lequel elle fait découvrir la guinée, son histoire, ses habitants ainsi que ses paysages.

     Une belle romance très agréable à lire.

 

Pour en savoir plus...

                                                                                  L' îLE BIOKO

 

L'île de Bioko nommée « Isla de Fernando Pó » durant la colonisation espagnole, en l'honneur du marin portugais qui la découvrit, elle se trouve au fond du golfe de Guinée, dans la baie du Biafra, à 33 kilomètres de la côte africaine, en face du Cameroun. L'aventurier Stanley l'avait surnommée la « perle de l'Atlantique ».

Elle a la forme d'un rectangle irrégulier, mesurant 76 kilomètres du Nord au Sud, avec une largeur moyenne de 35 km. À ses angles se trouvent Punta Hermosa (Nord-Est), Punta Europa (Nord-Ouest), Punta Santiago (Sud-Est) et Punta Sagre (Sud-Ouest).

                                                                      MAISONS sur L'ÏLE DE BIOKO

La richesse de cette île dans les années 50: les cacaoyers

Un colon et son "boy"

Aujourd'hui: La Guinée équatoriale se caractérise par l’émiettement de sa construction territoriale, scindée en un bloc continental (Río Muni) et une composante insulaire, elle-même dispersée. Bioko, île la plus vaste du golfe de Guinée, par son adossement à de vastes réserves d’hydrocarbures offshore, parce qu’elle porte la ville de Malabo, capitale politique du troisième pays producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, est devenue un espace insulaire stratégique.

 

Voir les commentaires

Le dernier vide-grenier de Faith Bass darling de Linda RUTLEGE

 

Résumé : Depuis plusieurs années, Faith vit seule depuis la mort de son mari Claude dans une belle maison de la petite ville de Bath au Texas.

Nous sommes le 31 décembre 1999, Faith décide de vendre à très faible coût tous les objets qu’elle-même et les générations précédentes ont entassés dans cette maison familiale.

Révolver de la guerre, alliance couverte de diamants, pendule en forme d’éléphant dont la trompe rythme le temps, bureau à cylindre,  collection de lampes Tiffany… sont étalés dans son jardin pour un vide-grenier monumental !

Pourquoi Faith fait-elle cela ? Parce que Dieu le lui a demandé, parce qu’elle va mourir le soir même e, surtout parce qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer !

Sa fille qu’elle n’a pas vue depuis plusieurs années, alertée par une amie arrive en catastrophe mais jetée par sa mère elle ne peut que constater les dégâts… les objets, des antiquités de grande valeur partent pour quelques cents à qui les veut, Faith n’a qu’une obsession, tout liquider. Tous les objets disparaissent avec leur histoire…

Mon ressenti : Un roman drôle et émouvant qui a pour thème les objets qui nous entourent,  l’attachement que nous leur portons, leur histoire, leur mémoire, leur réconfort.

Pour chaque objet une histoire de famille y est rattachée, histoires du passé, histoires tristes ou belles, histoires compliquées : disputes, deuil, drame et un terrible secret est révélé en fin de roman.

 

 

 

Voir les commentaires

Les défricheurs des nouveaux mondes de Roger BETEILLE

L'histoire: Voici un roman historique qui débute dans les années 1870 dans le centre de la France, en Aveyron.

C'est l'histoire d'une famille pauvre de petits paysans qui se battent contre la nature pour survivre dans une campagne oubliée de France.

    Il y a Céleste, la grand-mère adorable, courageuse, travailleuse qui a le cœur sur la main  et se donne entièrement à sa famille.

    Son fils Louis, volontaire et travailleur qui se bat envers et contre tout.

    Sa belle-fille, Delpphine, mère de 3 garçons, qui tombe enceinte presque 10 ans après la naissance du plus jeune de ses fils. Elle met au monde bien malgré elle une petite Marie que Delphine va rejeter avec méchanceté.

    C'est entre autres la vie de Marie que nous allons suivre. Marie va survivre grâce à sa grand mère qui va la nourrir de lait de chèvre et l'aimer profondément. Enfant, Céleste lui apprend à lire souhaitant pour elle une scolarisation. Par chance, à son adolescence l'école est obligatoire et grâce à son instituteur qui décèle en elle une intelligence développée et va la mener au certificat d'études. Mais les parents veulent la placer dans une ferme au lieu d'aller en école à Rodez. Son instituteur lui trouvera une place de "répétitrice" dans une famille aisée....

    Et je ne vous en dirai pas plus!!!!

Mon avis: Un roman à la fois simple et enrichissant. Bien écrit, il dévoile la vie des paysans du monde rural de fin de siècle. Ce livre ne se veut pas romanesque bien qu'il le soit un peu en fin d'ouvrage, ce qui rend la lecture plus passionnante. Une époque où les campagnes sont ravagées par le Phylloxera qui détruit le vignoble et la maladie de l'encre qui atteint les châtaigniers. Une époque de désertification des campagnes au profit du Nouveau Monde: l'Amérique du Sud dans ce roman mais aussi l'Amérique du nord, l'Océanie et l'Australie.

A lire si ce thème vous intéresse.

L'auteur: Né en 1938. Avant d’être un romancier, Roger Béteille est d’abord un géographe. Ce professeur honoraire de l’université de Poitiers est l’auteur d’un concept qui a fait flores : La France du Vide.
Son passé d’universitaire n’empêche pas cet Aveyronnais d’être à l’affût de tout. Il connaît les Aveyronnais de Paris, pour leur avoir consacré une thèse au terme d'une recherche de douze ans.
Ce romancier a beau aimer son Rouergue, il n’est pas du genre nostalgique et pessimiste. Ce n’est pas non plus un révolutionnaire, ni un fou de réformes. Il attend de voir ce que valent les futurs Pays pour se prononcer. Son dernier roman, “Les Chiens muets“ est paru en mars 2003 aux Editions du Rouergue.

Né en Aveyron, Roger Béteille est professeur honoraire de l'université de Poitiers. Spécialiste du monde rural et de l'agriculture, il est l'auteur d'ouvrages universitaires et de romans qui lui valent un public fidèle et de plus en plus large, notamment L'Orange aux girofles, Les Chiens muets, Le Mariage de Marie Falgoux, Clarisse, La Chambre d'en haut et La Maison sur la place, tous parus aux Editions du Rouergue.

Voir les commentaires

1 2 > >>