Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

solidarite

Les victorieuses de Laetitia COLOMBANI

Ce roman  est le récit de 2 femmes à 2 époques différentes.

Il y a Solène, brillante avocate qui fait un burn-out à la suite du suicide d'un de ses clients. Son psychiatre lui conseille de se tourner vers les autres pour se sortir de son mutisme. C'est en tant qu'écrivain public qu'elle va aider les femmes qui vivent dans un centre...
Et puis il y a Blanche Peyron qui a toujours combattu pour les femmes laissées pour compte. Avec son mari, (car dans les années 20 un femme n'avait pas le droit de faire un emprunt), elle est la fondatrice d'un refuge pour les femmes en grande difficulté.

Ce "roman" est un hommage aux femmes démunies et courageuses mais surtout à Blanche Peyron qui a acheté et réhabilité le "Palais de la femme" qui existe toujours à Paris.

Historique du Palais de la Femme (Wikipedia) Entre 1641 et 1904, le terrain sur lequel l'immeuble est bâti était occupé par un couvent, le couvent dominicain  des Filles-de-la-Croix. Ce dernier a la réputation d'être le lieu de sépulture de Cyrano de Bergerac. Expulsées en 1792 pendant la Révolution Française, les religieuses reviennent en 1825 et le couvent est finalement fermé en 1904 puis démoli.

Carte postale montrant le bâtiment dans les années 20

En 1910, deux architectes édifient pour la fondation Groupe des Maisons Ouvrières. C'est un hôtel populaire pour hommes célibataires, le premier du genre en France. Le foyer se vide en 1914, quand ces hommes célibataires sont mobilisés pour la Première Guerre Mondiale. Le bâtiment se transforme alors en hôpital de guerre. Puis de 1919 à 1924, le ministère des pensions y installe ses bureaux.

L'Armée du salut, via l'engagement des époux Blanche et Albin Peyron, décide alors d'acquérir le bâtiment et lance en janvier 1926 une grande campagne de souscription pour réunir la somme de onze millions de francs papier de l'époque nécessaire à l'achat. Les donateurs pourront avoir leur nom inscrit sur une plaque apposée sur la porte d'une des 630 chambres. Le Palais de la Femme est officiellement inauguré le .

Entre 2006 et 2009, le bâtiment subit une importante restauration.

Le site fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 25 juin 2003. . Les éléments protégés comprennent le vestibule, l'escalier, le restaurant, le salon de thé, la bibliothèque, les décors intérieurs et l'élévation.

Le palais de la femme aujourd'hui

Voir les commentaires