Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyage

Coeur de pierre de Pierre PEJU

 

          Si j'avais beaucoup aimé "La petite chartreuse" du même auteur, "Coeur de pierre" m'a surprise... car il s'agit d'un roman en partie fantastique qui parle de nos destins, de nos relations et du pouvoir de l'écriture.

         Le narrateur est écrivain, sa femme venant de la quitter, il ne réussit plus à écrire aucune ligne. Alors il décide de tout abandonner. Il quitte sa maison et met tous ses livres dans des caisses qu'il confie à ses amies. Lors de son tri, il retrouve un roman non publié dans lequel le personnage principal, Leila, décide également de fuir. Se faisant elle rencontre un homme plus âgé qu'elle, celui-ci va l'accompagner dans sa route. 

         Mais, et là est le tournant de ce roman, cette vie de errance ne convient pas à Leila. Elle va retrouver son créateur ( l'écrivain) et le contraindre à changer sa vie et celle de son compagnon de route.

         Une histoire un peu compliquée dont le thème essentiel est: Est ce que notre vie est écrite d'avance? Ou bien: Pouvons-nous influer sur le déroulement de notre existence?

         

 

Voir les commentaires

Tout le bleu du ciel de Mélissa da COSTA

Un roman qui ne s'oublie pas. Beaucoup de tendresse, de bienveillance et d'amour dans cette histoire portant dramatique.

Ce roman "Feel-Good" débute par une annonce assez surprenante «Jeune homme de 26 ans, condamné par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) d'aventure pour partager avec moi ce dernier périple.»

Emile n'est pas décidé à se laisser hospitaliser durant les quelques mois qui lui restent. Il va faire ce voyage dont il rêve depuis si longtemps en camping-car mettant uniquement son ami Renaud dans la confidence. Emile veut laisser l'image d'une homme dynamique et c'est avec Joanne qu'il va parcourir les Pyrénées. Joanne, qui de son côté, a de bonnes raisons de faire ce voyage... des liens se tissent entre ces 2 jeunes gens jour après jours malgré leurs tempéraments très différents.

Un roman très agréable à lire, une écriture fluide, beaucoup d'émotions jusqu'à la dernière page (prévoyez un mouchoir pour les 20 dernières pages), des personnages très attachants, des rencontres très sympathiques.

Les anecdotes, les confidences, les rencontres animent agréablement ce roman bien que l'auteure aborde la maladie d'Alzheimer, le droit de mourir dans la dignité, l'acceptation de la décision du malade.

Courage, bienveillance sont les maîtres mots de ce livre.

Vous l'avez compris c'est un très beau récit de vie.

 

Voir les commentaires

Biographie de la faim de Amélie NOTHOMB

Voici le 13ème roman de A, Nothomb écrit en 2002.

Dans cette biographie, l'auteure retrace une partie de sa jeunesse. Les relations avec sa soeur et ses parents. Elle y traite de ses phases de boulimie mais aussi d'anorexie. Elle relate sa vie aux multiples déménagements et nous raconte le Japon, la Chine, New York, Le Bangladesh pour terminer en Belgique.

Une biographie de la faim de pays, la faim de langues...

A la lecture de ce récit, je comprends mieux l'étrangeté de ce personnage...

 

Voir les commentaires

La ballade de l'enfant gris de Baptiste BEAULIEU ♥ ♥ ♥ ♥

 

       C'est dans le service pédiatrique que Jo' le narrateur, jeune étudiant en médecine, rencontre No', le petit garçon à la peau grise qui attend les rares visites de Maria, sa maman.

     La terreur de No' se porte sur la chambre 33 où disparaissent ses amis, les uns après les autres. Proche de la déchirure (la mort) No souffre énormément de l'absence de sa mère, plus que de sa maladie. No se demande si elle l'aime encore... il se demande où est son père.

Jo jeune interne s'attache à ce petit garçon très sympathique. Pour dédramatiser l'horreur de la déchirure et apaiser ses propres peurs, Jo nous emmène dans un fabuleux voyage. Il nous emporte vers Rome puis Jérusalem à la recherche de la mère de No faisant de belles rencontres. 

Jo (Jonas) et No (Noah) vont avancer de mensonge en mensonge vers une réalité trop dure à accepter pour l'enfant comme pour le jeune interne.


Baptiste Beaulieu maîtrise un récit complexe allant d'un lieu à un autre, d'un temps à un autre sans transition et pourtant avec fluidité pour le lecteur.

         Sans tomber dans le pathos ou le drame, l'auteur aborde différents thèmes: Que transmettre à nos enfants; que représente l'amour maternel pour l'enfant; à quoi tiennent nos choix de vie; d'où nous vient cette force qui nous permet d'affronter la réalité; pourquoi nous faut-il juger sans même savoir;  comment accepter l'inacceptable....
          Un roman très riche qui nous pousse à la réflexion même une fois le livre fermé.

Merci Baptiste!

 

Voir les commentaires