Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Lettre à Helga

Ce petit livre m'a été offert récemment. C'est une lettre écrite par l'auteur, devenu un vieux monsieur, à Helga, la femme qu'il a aimée; amour malheureux, Helga est mariée, lui aussi, elle attend un enfant de lui, et s'ils veulent continuer à s'aimer, ils doivent fuir vers la ville, où ils seront un couple anonyme, mais notre personnage, Bjarni, ne peut se résoudre à quitter sa campagne et la ferme de ses ancêtres. Il nous raconte sa vie sans Helga et leur fille Hulda, pourtant si proches de sa ferme. Au début j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, les noms et prénoms islandais sont difficiles à retenir et on s'y perd un peu, puis on se laisse porter par cette narration faite par un homme simple, avec ses mots à lui. On s'attache à ces paysages Islandais, à ces conditions de vie rudes mais pleines de solidarité. 

L'auteur s'est inspiré des histoires que lui racontait son grand-père, lui même éleveur et pêcheur dans le nord-ouest de l'Islande.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Seules les traces font rêver de Patrick Poivre d'Arvor

PPDA-recto.jpg PPDA verso

Vous  savez que j'aime bien les biographies, et j'aime aussi PPDA comme auteur, j'ai lu beaucoup de ses livres.

Celui-ci n'est pas une biographie à proprement parler, c'est plutôt le récit de ses différentes rencontres avec les grands de ce monde. Il y parle aussi un peu, très sobrement de sa vie, de la perte de ses 3 enfants, surtout de sa fille Solène qui souffrait d'anorexie et qui s'est suicidée.

Par ses récits il nous fait découvrir autrement des personnes célèbres, c'est très intéressant. J'ai bien aimé ce livre. Je vous le conseille, même si vous n'aimez pas trop PPDA, il parle en fait peu de lui.

Marie-Noëlle


Voir les commentaires

Avant d'aller dormir S.J.WATSON ♥ ♥ ♥

Watson.jpg

Ce livre m'a enchantée, je ne saurais que vous le conseiller. On reste en haleine du début à la fin, et justement la fin nous laisse très surpris. L'auteur garde le suspense jusqu'au bout.

C'est de plus une très bonne étude sur la mémoire et son influence sur nos existences. On se prend de beaucoup de sympathie pour Christine, cette femme qui a perdu ses repères et qui, grâce à l'écriture de son journal, va redonner un sens à sa vie.

C'est très bien écrit, j'ai passé un moment formidable avec ce livre.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Le 4è mur de Sorj CHALONDON

 

Le-4eme-mur-R.jpg Le 4ème mur VR

 

Ce livre est à lire si on est dans une phase d'optimisme!!! Très beau livre sur la guerre et les blessures irrémédiables qu'elle inscrit dans le corps et dans l'âme. L'idée du parallèle entre la pièce d'Antigone jouée par des personnages  normalement ennemis et les horreurs provoquées par la guerre au Liban fonctionne très bien.

J'avoue avoir espéré une conclusion moins noire. Cette histoire est très dure et sans espoir. C'est très bien écrit et l'intrigue nous tient en haleine.

Le personnage principal Geoges m'a laissée un peu désemparée, sa façon de dire oui à un projet insensé et par là même de renoncer à ce qui est important dans sa vie : l'amour de sa femme et de Louise, sa fille chérie est déconcertant. Un personnage qui semble voué au malheur.

Je vous conseille quand-même ce livre.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Ce qu'il advint du sauvage blanc de François GARDE ♥ ♥ ♥

sauvage-blanc.jpg

     Le jeune Narcisse Pelletier quitte le port de Bordeaux à bord du Saint Paul en 1886. 

A cours d’eau potable, le navire accoste sur une île Australienne,  Narcisse s’éloigne seul et s’égare;  l'équipage repart sans lui.

Narcisse va passer 17 ans sur cette côte hostile en compagnie d’une tribu australienne. C’est à l'âge de 31 ans qu’il sera découvert et rapatrié en Angleterre puis en France.

Narcisse semble avoir tout oublié de sa vie passée et refuse de parler de son long séjour dans la tribu car pour lui: "Parler c'est mourir"...

       Octave de Vallombrun, géographe de formation, recueille le jeune Narcisse et va mlettre tout en oeuvre pour tenter de le rééduquer afin de le réintégrer dans le monde qui était le sien.

       Mais comment un "homme blanc" d’une intelligence "normale"  a pu complètement oublier sa culture, ses origines, sa vie d’enfant et d’adolescent au point de ne plus reconnaître le langage, les codes et les usages "des siens" et s'exprimer uniquement avec une voix gutturale et des claquements de langue ? C'est ce que va tenter d'expliquer Octave.

     Ainsi alternent en chapitres successifs, les courriers d'Octave rapportant les comptes rendus d'observation de Narcisse et le récit de la vie du matelot au sein du groupe de sauvages australiens.

    Dans ce roman tiré d’une histoire vraie (cf wikipédia), c’est le développement de l’homme qui est mis en avant, son évolution, le rôle de la culture, de l’inné et de l’acquis.


Voir les commentaires

Dix rêves de pierre de Blandine Le Callet

dix-reves-de-pierre.jpg

      Alors qu'elle déambulait dans un cimetière, Blandine Le Callet a trouvé par hasard son nom sur une pierre tombale.

      De là est née l’idée d’inventer les dernières heures, les derniers jours ou les derniers mois de défunts en s'inspirant d’épitaphes découvertes dans des cimetières, des musées ou des expositions thématiques.

       Dans une postface, l’auteur explique l’origine de ces épitaphes ainsi que les recherches qu’elle a faites, car ses textes datent de l’antiquité à nos jours.

       C’est ainsi qu’une vingtaine de personnages reprennent vie dans les dix nouvelles écrites par B. Le Callet. D’une écriture soignée, poétique sont retracées les vies d’Hermès à qui le maître rend sa liberté… de deux jeunes adolescents dont l’amour les conduira  à l’échafaud…  d’une vieille dame acariâtre qui voulant écrire un testament équitable va au contraire désaccorder ses enfants … Et d’autres vies tout aussi originales.

     J'avais beaucup apprécié le 1er roman de cette auteure: Une pièce montée

Voir les commentaires

Le gardien invisible de Dolores REDONDO

gardien-invisible.jpg

              Résumé: "Le gardien invisible" est le 1er tome de la trilogie Batzan. C'est au départ un policier classique qui, au fil de la lecture, devient très noir.

            Nous sommes dans le pays Basque espagnol où la mythologie et les croyances sont encore omniprésentes.

Amalia Salazar est une très bonne inspectrice. Lorsque plusieurs jeunes filles sont assassinées à Elizardo, village de Navarre situé à 50kms de Pampelune, c'est Amalia qui est promue à la tête de cette enquêtecar Elizardo est son village natal.

Alors qu'Amalia est très douée pour résoudre les énigmes, elle bute sur ces meurtres qui réveillent ses fantômes du passé et, tout l'équilibre qu'elle s'est créé pour échapper à son passé va s'effondrer....   

Amalia jongle entre les techniques de recherche scientifique et les croyances populaires basques; allant de plus en plus mal, cauchemars et souvenirs enfouis réapparaissent.

             Pourquoi a-t-elle quitté son village très jeune?

             Quels secrets cache-t-elle?

 

Un roman policier en deux temps: une énigme très bien menée et un personnage très attachant dont on découvre le passé au fil de l'enquête.

 

 

Voir les commentaires