Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #roman historique catégorie

Le Châle de Cachemire de Rosie THOMAS ♥ ♥ ♥

 

 

 

 

     Au décès de leur père les 3 enfants débarrassent la maison familiale. Mair, la plus jeune découvre, au fond d’un tiroir, un magnifique châle plié dans un papier de soie.

    « Elle fut d'abord éblouie par la beauté des couleurs, un mélange de bleus argentés et de verts, la distillation de l'eau d'un lac et de ciels de printemps, avec des éclats de lavande et de vermillon, comme des fleurs piquées dans les profondeurs. Elle regarda de plus près et vit la subtilité du dessin tissé ; de somptueux motifs en forme de larmes, aux courbes parfaites, des frondes de fougères, des tiges ramifiées et de minuscules fleurs à cinq pétales. (…) le châle était si léger qu'il semblait flotter dans l'air. »

A qui appartient ce châle ?

Comment Nerys, la grand-mère peu argentée, aurait-elle pu s'offrir un objet d'un tel prix ?

Mair va tenter de reconstituer la vie de ce châle en parcourant l’Inde.

Le récit de l’auteur va être mené comme une enquête où seul le lecteur aura toutes les données.

Tour à tour, nous allons suivre Nerys et ses amies, Caroline et Myrtle expatriés en Inde dans les années 1940 mais aussi Mair, Karen et Bruno qui sillonnent l’Inde actuelle.

Durant ces histoires qui  se mêlent et se complètent, le lecteur découvre des personnages volontaires et battants qui se relèvent devant chaque obstacle.

Des passages haletants, des paysages grandioses, des couleurs chaudes, une histoire bien menée qui nous emporte dans les ruelles du Cachemire.

Un beau roman étayé de vérités car l’auteur s’est acheminé sur les chemins montagneux du Ladakh à Srinagar. Elle a fréquenté les teinturiers, les tisserands et les brodeurs. De plus son beau-frère né en Inde de parents missionnaires gallois a largement influencé le contenu de son livre.

Un roman facile à lire, rien de mieux pour cet été caniculaire !

Voir les commentaires

La voix des vagues de Jackie COPLETON

Un magnifique premier roman qui m'a attiré l'oeil grâce à sa 1ère de couverture et son éditeur qui ne me trompe jamais...

J'ai offert ce roman à une amie qui apprécie le Japon et qui, une fois lu, m'a proposé de lire ce roman qui lui a plu.

L'auteur a écrit ce livre en s'inspirant des notes qu'elle a prises alors qu'elle était enseignante au Japon, à Nagasaki.

 

       Amaterasu Takahashi a perdu sa fille et son petit-fils lors du bombardement de la 2ème bombe nucléaire envoyée sur Nagasaki en août 1945.

Lorsque Hidéo se présente à sa porte 40 ans plus tard, Amaterasu a du mal à croire que cela puisse être son petit-fils...

Elle va revivre son passé, raconter l'horreur de ce bombardement mais aussi son existence passée, sa jeunesse avant son mariage....

Je n'en dirai pas plus, laissant les futurs lecteurs découvrir cette pépite.

 

       Un roman qui, certes, raconte l'histoire d'une famille, mais aussi nous plonge dans la culture et les coutumes  japonaises; une nation fière et déterminée à la philosophie rigoureuse.

        Passions, amours, secrets, non-dits, histoire du pays... un bel ensemble pour ce premier roman dont la 1ère de couverture nous enchante...

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le sosie d'Adolf Hitler de Luigi GUARNIERI ♥ ♥ ♥

        Le narrateur, un agent secret américain, est chargé de faire la lumière sur la véracité du suicide de Hitler. Durant son enquête qui durera plus de 15 ans il rencontre les derniers témoins du nazisme en Allemagne, en Uruguay et en Argentine.

        Ce roman retrace les derniers moments de A.H. dans son bunker à Berlin, sa maladie, la progression russe dans Berlin, le quotidien des prisonniers des goulags sibériens, mais aussi la façon dont les criminels nazistes ont réussi à s'expatrier en Argentine.

        "Le sosie de Hitler", Mario SChatten musicien très doué, trace le portrait d'un homme qui ressemblait étrangement à Hitler et dès les premiers paragraphes, on est happé par les transformations que le sosie doit subir pour ressembler davantage à A.H.

        Dans ce roman qui a toutes les caractéristiques du roman d'espionnage, des faits incontestablement réels et d'autres  irréels se mêlent à tel point que le livre terminé le lecteur est tenté de vérifier la véracité des faits....

A lire "Les bienveillantes" de Jonathan LITTEL

 

Voir les commentaires

l'atelier des poisons de Sylvie GIBERT

        Un roman très agréable à multiples facettes.
Nous sommes à Paris en 1800, à l'Académie Julian où l'on enseigne l'art de la peinture. Un atelier qui est l'un des rares à accepter des femmes afin de leur enseigner l'art de la peinture. On y retrouve Louise, Amélie, Jennie, et Mousse, qui n'est autre que Marie Bashkirtseff l'amie d'Edgar Degas.Seules les femmes brillantes et de grande force de caractère parviennent à surmonter les obstacles liés à cet art.

        J'ai beaucoup apprécié la construction du livre car on peut imaginer que l'auteur est lui-même peintre.: 42 paragraphes d'environ une dizaine de pages chacun vont, par étapes, nous faire entrer dans des intrigues, qui se tissent autour de deux personnages principaux qui en sont à la fois les acteurs et les instruments.
Les personnages sont introduits de façon étrange:
Une jeune femme se prépare à sortir de sa maison, se précipite chez un antiquaire et y dépense «presque tout son misérable pécule» pour acheter une croûte noirâtre, dont on ne sait ce qu'elle va faire.
Un commissaire de police assis à son bureau, soupire et rêvasse en se posant des questions sur son rôle dans la société. On apprend que son secrétaire s'appelle Torrès. Il recrute un gamin des rues arrêté pour vol à l'étalage et en fait un garçon coursier.

       Très vite on comprend qu'entre ces deux-là une alchimie particulière se crée. Secret partagé ? Amour naissant ? Passion dévorante ? 
 
      La société française du XIXème siècle est très bien amenée.
Les intrigues policières sont l'occasion d'un tableau réaliste de la société de l'époque (le roman se passe en 1880 alors que les plaies de la Guerre de 1870 se referment à peine et que la IIIème République met en oeuvre son projet de modernisation de la France)....
Traffic et enlèvement d'enfants, alcoolisme, meurtres bizarres, vendeurs d'alcools frelatés, enfants livrés aux adultes, relations incestueuses. Sans oublier que la loi Jules Ferry  sur l'école obligatoire date de 1881.
 
Bravo à l'auteur de les avoir fait revivre le temps d'une histoire dans une écriture soignée et fluide.
Une belle découverte.

Voir les commentaires

Inch'Allah Tome 3: les cinq quartiers de la lune de Gilbert SINOUE ♥ ♥

2001-2011. ce récit débute aux lendemains du 11 septembre.

Le monde totalement tétanisé par ces attentats va réagir violemment.

Mars 2003. C’est la guerre d’Irak.

Ce "roman" largement documenté renforce à mes yeux la complexité historique de cette partie du monde.

Ce tome peut être lu sé.parément des 2 précédents

Voir les commentaires

Inch'Allah Tome 2: Le cri des pierres de G. SINOUE ♥ ♥

1956-2001: Voici le deuxième tome de la saga "Inch'Allah" sur la situation au Moyen-Orient. On y retrouve le fil des histoires entrecroisées de cinq familles de fiction : les Palestiniens Shahid, les Egyptiens Loufti, les Juifs Bronstein, les Irakiens El-Safi, Jean-François Levent, diplomate français et son épouse Dounia. Avec deux nouveaux personnages féminins hauts en couleurs, la belle et sauvage Syrienne Chahida et la Palestinienne courageuse Leila Khaler.

Nous survolons l'histoire mouvementée de 1956 à 2001, de la crise de Suez aux attentats du 11 septembre et retrouvons les personnages politiques Nasser, El-Sadate, Hafez El-Assad, Yasser Arafat, Saddam Hussein.

Natif de la région, en Egypte, de cette époque qui a connu l'arrivée au pouvoir de Nasser, Gilbert Sinoué est tout à fait à l'aise pour écrire ce roman-témoignage.

Voir les commentaires

Inch'Allah Tome 1: Le souffle du jasmin de Gilbert SINOUE ♥ ♥ ♥

          Un roman qui nous plonge aux origines du chaos que vit l'Orient aujourd'hui. L'histoire s'attache à quatre familles palestinienne, irakienne, égyptienne et israélienne, du début du XXème siècle à 1956, année de la nationalisation du canal de Suez par Nasser. C'est une tranche d'histoire cruciale qui nous permet de comprendre les enjeux des conflits actuels.

Voir les commentaires