Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un jour par la forêt de Marie SIZUN

jour-par-la-foret.png

    Résumé: Sabine a onze ans, elle vit seule avec sa mère, technicienne de surface et divorcée, dans la proche banlieue de Paris.

    Bonne élève en primaire, sa mère qui veut ce qu'il y a de mieux pour sa fille, l'inscrit dans un lycée renommé de Paris intra muros. Mais Sabine ne trouve pas sa place au milieu de ces enfants cultivés et  ses résultats chutent.

   A la suite d'un écart de conduite envers sa prof de français, celle-ci convoque sa mère.

   Sabine prend peur, elle a honte de sa mère, de son accoutrement, de sa façon de s'exprimer..., elle décide de ne pas aller au collège et part visiter Paris qu'elle connaît très peu.

   La rencontre fortuite qu'elle va faire  au cours de cette journée, va changer sa vie, sa façon de voir , de sentir les choses....

    Mon avis: Ce livre est plein d'émotions, de douceur, de délicatesse.

   Il a deux aspects, d'un côté c'est un peu, par la rencontre de trois personnes, un conte du XXIème siècle.

   D'un autre côté, l'attitude des enseignants est mis en cause ainsi que leur manque de soutien face aux élèves qui décrochent.

   Mais quels élèves décrochent? Les enfants issus de mileu socio-culturel faible? Les enfants non épaulés par leurs parents? Les enfants de divorcés? Je pense qu'il y a bien d'autres réponses aujourd'hui...

 

"La culture c'est attraper tout ce qui permet d'être soi-même."

"C’est tout simple : l’art, c’est rendre belles même les choses tristes et permettre aux autres de les voir."

Voir les commentaires

La Grâce des Brigands de Véronique OVALDE

La grâce des brigands

 

        C'est le dernier livre de Véronique Ovaldé, l'histoire de Maria Christina qui quitte le domicile familial à 16 ans, une vie bien grise, dans le grand Nord, une famille compliquée, une soeur handicapée suite à un accident dont elle se sent responsable, une mère caractérielle et une enfance difficile.

      Elle part à Los Angeles, où elle va rencontrer le grand amour avec un écrivain, qui n'écrit plus guère. Elle écrit son premier livre pour régler ses comptes avec sa famille, ce livre lui ouvre les portes du succès.

     On suit son chemin, jusqu'à une fin tragique. Ce livre est très bien écrit et passionnant. Je regrette un peu la fin tragique. Je vous le conseille.

Marie-Noëlle

Voir les commentaires

Plonger de Christophe ONO-DIT-BIOT

Plonger

Ce livre m'a énormément plu, il m'a boulversée par son histoire, par son écriture, par les sentiments qui y sont exprimés avec pudeur. C'est une histoire d'amour, d'un amour fou qui ne résiste pas à l'envie de liberté, d'aventure de son héroïne, Paz, une photographe de talent, le héros, César, journaliste reporter écrit son histoire à son fils Hector. On a beaucoup de mal à lacher ce livre, on y retrouve les paysages du milieu marin, décrit avec beaucoup de couleurs, de précision, on a l'impression de se trouver dans les profondeurs de la mer. Je vous le conseille vivement, même si, une fois de plus, cette histoire d'amour finit mal.

Voir les commentaires

Les pétillantes de Didier FOURMY ♥ ♥ ♥

petillantes.png

        "Ni vieilles , ni moches"! tel est le nom que ces dames d'un certain âge ont donné à leur association!

      Ces femmes, âgées de de 60 à 90 ans, ne sont pas "retraitées... de la vie", bien au contraire, elles la croquent à pleines dents ne s'embarrassant plus des soucis de la vie quotidienne.

Elles vivent en colocation, sans un seul homme sauf José qui gère les travaux et l'intendance. Mais ne vous trompez pas! Elles aiment beaucoup les hommes mais elles veulent leur entière liberté alors les hommes, oui ... mais quelques jours pas plus!

C'est lors de la visite du beau-frère et de la belle-soeur de l'une d'entre elles que vont être dévoilés leurs relations familiales, leurs vies passées ... les secrets de famille de chacune. Des larmes seront versées mais rapidement la vie reprend dans un rythma endiablé! 

 

      Ce livre est drôle, attachant, on aurait envie d'être avec elles!!!

C'est la 1ère de couverture qui m'a arrêtée devant ce livre...

Quatre femmes dont on ne soupçonne pas l'âge puisqu'elles sont de dos, regardent vers la mer... mais elles ne dorment pas! Elles papotent, se racontent des blagues, se racontent des moments de vie à faire mourir de rire ... moi j'ai adoré, cette écriture simple, spontanée, quelque fois un peu crue comme l'est la vie ....

 

     Que ce soit un homme qui a écrit ce roman est assez surprenant.

" Didier Fourmy fut l'un des premiers attachés de presse masculins dans l'univers typiquement féminin de la beauté, puis il atravaillé 10 ans dans la presse féminine (Marie-Claire et autre)" extrait de la 4ème de couverture.

Voir les commentaires

La fugue polonaise de BEATA de ROBIEN ♥ ♥ ♥

fugue-polonaise.png

Le résumé: Nous sommes à Cracovie en 1953, Staline vient de mourir et le communisme fait rage.

Bashia, jeune adolescente rebelle, vit dans une famille assez originale, suspectée par le régime totalitaire. La grand-mère, issue de la bourgeoisie est surveillée, l’oncle également car il ne travaille pas, le grand-père a été envoyé au goulag pour 12 ans, le père de Bashia médecin se réfugie dans l’alcool et la mère s’est enfuie en France.

Bashia essaie de vivre au sein de cette famille et des locataires entassés et imposés par le régime. Mais elle n’a qu’une idée en tête… quitter ce pays où les restrictions alimentaires affament le peuple et la police politique musèle les polonais.

Malgré tout Bashia essaie de vivre sa vie d’adolescente de 16 ans…

Mon avis: Ce témoignage sur la Pologne communiste au régime totalitaire est très prenant et surprenant, et parfois drôle. 

Dès les premières lignes on se retrouve dans une autre époque, un autre lieu, la Cracovie froide de Noel 1952 et on s'attache rapidement aux personnages très singuliers qui surveillent leur repas de Noël: une carpe, obtenue non sans mal, qui nage dans la baignoire!

J'ai découvert dans ce récit la surveillance acharnée du gouvernement, la délation, la privation, la faim, les menaces, la prison, le goulag tout cela faisant partie du quotidien de chaque polonais de cette époque.

L'auteur: C’est l’histoire d’une famille mais aussi l’histoire d’un pays écrit par un auteur qui connait bien son pays. Beata de Robien est diplômée de l'université de Cracovie, sa ville natale, et de la Sorbonne. Elle est l'auteur de pièces de théâtre, de scénarios pour la télévision, de romans, de biographies. Elle a publié en France Le Nain du Roi de Pologne (Pion), Prix de l'Académie du Maine, et une biographie qui a fait événement : Les Passions d'une Présidente : Eleanor Roosevelt (Perrin). (Sources Wiki) 

Voir les commentaires