Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

histoire

Faucon de Gilbert SINOUE

 

       Cette "petite histoire" dans la "grande histoire" retrace la vie du Cheik Zayed et la construction des Emirats Arabes.

      Cheik zayed transforma une zone désertique où les dunes de sable s'étalent à perte de vue en une ville riche: Abu Dhabi.

      En seulement 25 ans, il s'est donné les moyens pour créer des hôpitaux, des écoles, des routes et des habitations réunissant ainsi des peuples aux traditions et aux religions différentes. Tout jeune, sa volonté a été de sauver des vies humaines, il a d'abord créé un dispensaire puis des axes routiers souvent chaotiques.          Petit à petit, grâce à une forte volonté, un esprit de partage et d'aide, une gentillesse gratuite et une épouse intelligente et instruite à l'écoute de son mari et sur laquelle il peut s'appuyer; Cheik Zayed réussit à sortir son peuple de l'ignorance et à lui apporter un confort de vie inespéré.

      Dans ce récit historique, nous découvrons la naissance d'une nation malgré les obstacles des événements historiques du Moyen-Orient des années 60.

     Un livre très bien documenté qui se lit comme un conte oriental.

Voir les commentaires

Les trois jours de Pompéi de Alberto ANGELA

 

L'auteur: Alberto Angela est paléontologue, vulgarisateur scientifique, écrivain, chercheur et journaliste. Il présente des émissions culturelles sut la télé italienne. 

Le roman: Il s'agit d'un roman de vulgarisation qui détaille la vie quotidienne à Pompéi et alentours 2 jours avant l'irruption du Volcan. L'auteur, grace aux recoupements de l'archéologie, des écrits gravés et des textes antiques, relate la culture de cette région influencée par Rome. 

Il décrit avec minutie les objets de la vie courante, les lieux de vie et de vente, comparant quelquefois avec notre quotidien du XXIème siècle. 

Un récit romancé car il met en scène quelques personnages ayant existé qui pour certains ont survécu de cette façon l'auteur touche à toutes les couches de cette société. Ce procédé permet de rendre plus "vivant" ce récit-documentaire. Nous véhiculons dans les rues avec les personnages, nous rencontrons des bourgeois, un vendeur à la sauvette, des marchands, des navigateurs etc...

Un ouvrage passionnant pour la raison précédemment exposée mais aussi pour le déroulé de l'éruption et les 4 surges dont les impacts ont été différents à cause des hauteurs de projection, des matériaux, des température eux aussi différents... Les explications bien que assez détaillées restent claires et compréhensibles pour un néofit.

 

Voir les commentaires

Le cartographe des Indes Boréales de Olivier TRUC

Résumé Babelio: Stockholm, 1628. Alors que le magnifique Vasa s’enfonce dans les eaux sombres du Mälaren, Izko est témoin d’une scène étrange : un homme est tué, une femme en fuite met au monde un enfant. Elle fait un geste. Malédiction ou prémonition ?
Comme tous les jeunes Basques, Izko rêvait de chasse à la baleine dans les eaux glacées des confins du monde sur les pas de son père, un harponneur de légende. Mais une force mystérieuse a changé le cours de son destin, le vouant au service de Dieu et du roi : il sera espion de Richelieu.
Après avoir étudié la cartographie à Lisbonne et Stockholm, Izko part explorer les Indes boréales, où les Suédois espèrent trouver des mines d’argent pour financer leurs guerres tandis que des pasteurs fanatiques convertissent les Lapons par la force.
Tenu par un terrible chantage, Izko devra frôler mille morts, endurer cent cachots pour conjurer le sort et trouver sa liberté, aux côtés des Lapons fiers et rebelles et d’une femme qui l’a toujours aimé.
Un extraordinaire roman d’aventures, porté par un héros courageux, dans l’Europe tourmentée des guerres de religion et de l’Inquisition. On embarque sans hésiter pour le Grand Nord du monde."

Un grand roman d'aventure, d'histoire, d'espionnage au XIIème siècle à l'époque des guerres de religion. Nous sommes dans la crainte de Dieu et de la sorcellerie, dans un univers de froid, de vent, d'océan où règnent la violence, l'inquisition, la puanteur et la misère.

Une belle fresque historique.

 

Voir les commentaires

Olga de Berhnard SCHLINK

 

Olga est née fin XIX ème en Silésie. Après la mort prématurée de ses parents, elle part vivre chez sa grand mère qui ne l'aime pas et veut l'appeler Helga , un prénom à consonance plus germanique. Malgré l'interdiction de faire des études,  Olga devient institutrice dans des conditions de pauvreté  extrême. Entre temps, elle rencontre Herbert, fils de propriétaire terrien. Ils s'aiment tout naturellement, ne portant pas cas de leur différence sociale. Mais Herbert ne tient pas en place et part en Afrique avec des idées d’expansionnisme impulsées par Bismarck puis en Afrique pour représenter l'héroïsme allemand et y mourra de froid.

Olga ne cessera que très tardivement de croire au retour d'Herbert. Malgré la mort de ses parents, la misère, les 2 guerres, le nazisme, la méchanceté de la sœur d'Herbert, Olga, personnage fort et discret, ne cessera de se battre.

Un auteur que j'apprécie beaucoup.

Un portrait de femme courageuse.

 

Voir les commentaires

Taqawan de Eric PLAMONDON

Le 11 juin 1981, 300 policiers de la Sûreté du Québec arrivent dans la réserve des indiens Mi'gmaq pour leur confisquer leurs filets de pêche.  Découlent de cette attaque une émeute,  une répression de la police et une crise politique. L'intention est d'imposer des quotas de pêche au saumon aux indiens mais surtout à régler des différents dans le gouvernement québécois. 

L'histoire : 4 personnages importants de cette histoire: Océane, jeune indienne Mi'gmaq de 15 ans, disparaît durant cette attaque policière, elle est retrouvée blessée et prostrée suite aux viols qu'elle a subis. Un agent forestier qui la découvre et l'aide à se remettre de ses viols avec l'aide d'une jeune enseignante française en stage dans la région et un indien Mi'gmaq qui vit éloigné de sa tribu.

Ces 4 acteurs auront du mal à  échapper à la vengeance des agresseurs d'Océane. Et tels les Taqawan (nom donné aux saumons qui reviennent sur leur lieu de naissance ) l'auteur retrace l'histoire et l'origine de cette violence.

Un roman à la fois polar, historique, politique et ethnologique entrecoupé de légendes indiennes et de renseignements sur la vie des saumons.

De nombreux thèmes abordés: culture, famille, traditions, rencontres, survie, colonisation....

Des chapitres courts et rythmés construits comme un puzzle qui s'agence au feu et à  mesure de la lecture.

Voir les commentaires

Spiridon Superstar de Philippe JAENADA

Dans ce roman récit documentaire humoristique, Philippe Jaenada choisit le thème des 1ers jeux olympiques.

Un certain Louis Spiridon, habitant de Maroussi, petit village situé à 15 km d'Athènes a été champion olympique du Marathon lors des (1ers) JO en 1896.

Spiridon, loin d'être un athlète professionnel était porteur d'eau. Depuis tout petit il courait à côté de la charrette de son père chargée de jarres remplies d'eau de la source du village.

L'auteur relate l'histoire des jeux antiques et nous explique leur retour au XIXème siècle et ce grâce au rôle important tenu par le baron Pierre de Coubertin.

Un livre très agréable, écrit dans le style propre à P. Jaenada, c'est à dire humour et digressions qui nous interpellent.

J'ai ri et appris plusieurs choses concernant les JO notamment en fin de livre.

La collection Inciput (Edition Prisma et Steinkis Groupe) édite de grands romanciers qui racontent une première fois historique ou universelle, mêlant fiction et réalité.

Exemple: Le 1er métro parisien: Boulot, do de Nicolas d'Estienne d'Orves

Les 1ers congés payés: Les délices de 36 de Nicolas Rey etc

Voir les commentaires

Le dernier bain de Gwenaêle ROBERT

Un roman historique autour de Marat mais celui-ci n'est pas le personnage principal, il n'est que le prétexte de cette exofiction. Marat est entouré de plusieurs personnages fictifs qui ont une bonne raison de l'assassiner. Ils ont tous un mobile politique ou personnel mais Charlotte Corday, la normande, va tous les devancer voulant mettre un terme à la dérive de la révolution française. Nous sommes en 1793, la révolution piétine et s'enferme dans la terreur incarnée par Marat qui réclame 100 000 têtes. C'est dans sa baignoire remplie de souffre que Marat dresse la liste des futurs condamnés..

Ce roman se déroule sur 8 jours du 11 juillet au 17 juillet de l'arrivée de Charlotte Corday  jusqu'à son exécution.  Durant cette semaine, Marie Antoinette est séparée de son fils, le peuple prépare la commémoration du 14 juillet 89 et Marat est assassiné.

C'est un roman chorale construit autour de plusieurs personnes anonymes du peuple et notamment plusieurs femmes dont on parle peu durant cette période.

Un roman tragique bien documenté qui apporte une réflexion sur l'histoire et ce que l'on en fait... La baignoire dans laquelle Mara a été assassiné a été peinte par le peintre David, en fait elle est totalement différente de la représentation qu'il en a faite. La véritable baignoire est exposée au musée Carnavalet.

Le style est très agréable et le lecteur sent la chaleur de ce mois de juillet à Paris et la cruauté du tueur.

 

 

Voir les commentaires

Retour à Killybegs de Sorj CHALANDON

 

Le conflit nord-irlandais, appelé aussi « Les Troubles » est une période de violences et d'agitation politique en Irlande du Nord dans la seconde moitié du XXe siècle. Il débute à la fin des années 1960 et est considéré comme terminé entre 1997 et 2007 selon les interprétations. La violence continue cependant après cette date, mais de façon occasionnelle et à petite échelle, tandis que la plupart des groupes belligérants déposent les armes.

 

En 2008, le roman Mon traître (cf article) s'inspire de l'histoire personnelle de l'auteur : son amitié avec Denis Donaldson , vue par le biais d'un narrateur parisien; trois ans plus tard, l'histoire romancée est racontée sous l'angle du « traître », dans Retour à Killybegs.

Le résumé: C'est la vie de Tyrone Meehan, battu par son père, fils d'une fratrie de 9 enfants qui vivent dans la misère après la violence de la seconde guerre mondiale. Ce héros devenu un vieillard détesté par sa communauté revient dans la maison paternelle. Il y attend ses tueurs qui ne peuvent pas comprendre la situation complexe, absurde dans laquelle Tyrone s'est enfoncé.

Il revit son passé dans un dénuement extrême, réchauffé par l'alcool.

Ce livre nous plonge dans le monde de l'IRA 'Armée Révolutionnaire Irlandaise). Dans les années 1960 les actualités accusaient les membres de l'IRA d'une telle violence qu'ils  déclenchaient des réponses sanglantes de la part des britanniques.

Cette guerre civile entre protestants et catholiques  a démarré à la suite de plusieurs éléments:

  • La misère des années noires après guerre
  • Le déchirement de l'Irlande en 2 pays
  • La mise en place d'une frontière
  • La création de l'Ulster
  • L'oppression britannique et de ce fait la résistance des irlandais par les grèves de la faim et les prisons pleines de prisonniers qui voulaient avoir le statut de prisonniers politiques. Mais les britanniques (M Tatcher) ont toujours refusé cette demande.

 Si dans un premier  temps  Tyrone, engagé dans l'IRA très jeune, emprisonné dans des conditions ignobles, populaire et admiré a une attitude très sincère vis à vis de son parti; il finit par trahir ses camarades, dénonçant ou aidant à l'arrestation de ses amis. 


Le 24 décembre 2006, au cours d'une conférence de presse, il s'est libéré d'un secret, il a trahi son camp depuis vingt-cinq ans en donnant des renseignements aux anglais, lui l'homme respecté et admiré de tous, l'un des leaders de l'IRA. A ses côtés, Sheila, sa femme, toujours là pour lui.

Ce livre montre la dureté mais aussi la résistance des hommes et du pouvoir britannique.

Mais aussi la solidarité entre les frères de l'IRA, la guerre, les arrangements, la violence.

 

Voir les commentaires

La perle et la Coquille de Nadia HASHIMI ♥ ♥ ♥

Deux destinées qui se répondent et font de ce roman un témoignage sur la condition féminine en Afghanistan.

Rahima vit en 2007 : les Talibans font la loi. Elle fait partie d'une famille de filles et accepte de devenir une basha posh, une fille travestie en garçon, pour mieux passer dans la rue, pour faire les courses etsurtout aller à l'école.
A la puberté, elle reprend son apparence de fille et est donnée en mariage au chef de guerre local en échange de richesses matérielles et de drogue pour son père.
Sa tante, Khala Shaïma restée célibataire va lui raconter l'histoire de son aïeule Shekiba qui a vécu à Khaboul un siècle plus tôt. Cette histoire va beaucoup aider Rahima.

Dès leur naissance, les filles n’appartiennent pas vraiment à leurs parents, elles seront revendues ou échangées à leur mariage. Soumises à leurs maris, à leurs belles–mères, à leurs concubines, elles connaîtront les violences et les malhonnêtetés qui règnent au sein de ses familles.
Si la vie est difficile, c’est Allah qui l’a voulu et il suffit de le laisser arranger les choses, se résigner à leur sort de femmes esclaves.

Même si le thème des talibans a été largement développé, ce roman est passionnant car il met en parallèle le destin de deux afghanes issues de la même famille à un siècle d'intervalle et nous immerge dans ce pays gràce aux desciptions de scènes de vie très actuelles.

 

Voir les commentaires

Désorientale de Negar DJAVADI

Ce premier roman est l'histoire des trois dernières générations des Sadr, une famille de bourgeois intellectuels persans, dont certains se sont opposés au Shâh et à Khomeiny.

Cette histoire est racontée à la 1ère personne par Kimiâ Sadr, une jeune iranienne exilée en France qui tente de surmonter le déracinement et s'occidentalise à sa manière, avec beaucoup d'humour,  de liberté et d'intelligence.

Entre l'auteure et le personnage principal quelques points communs: nées en Iran de parents intellectuels opposants aux régimes politiques, toutes deux fuient l'Iran et arrivent en France après la traversée du Kurdistan à cheval. Mais ce roman n'est pas une autobiographie car ce n'est pas un témoignage.

Ce récit non chronologique est raconté par Kimiâ née à Téhéran puis exilée en France, elle suit un protocole d'insémination artificielle. Dans la salle d'attente, elle se remémore et se laisse aller d'anecdotes en anecdotes, relatant ainsi la vie de sa famille à travers l'histoire de l'Iran mêlant présent et passé.

En faisant le choix d'écrire une saga, l'auteure évoque l'Iran des années 1970 et la France d'aujourd'hui et  démontre que le destin des hommes peut être modifiée par l'HISTOIRE

Plusieurs thèmes sont abordés: l'héritage familial, les cultures, la maternité, l'exil, le déracinement, la mémoire.

Un livre très intéressant que je vous conseille fortement.

Finaliste du Prix Roman FNAC 2016
 

Voir les commentaires